MENU

Suivez-nous

Téma !

object(WP_Post)#8301 (24) { ["ID"]=> int(14434) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-12-10 10:48:50" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-12-10 09:48:50" ["post_content"]=> string(3886) "

La célèbre chaine youtube Vevo, qui met en avant tous genres et styles de musiques, lance un nouveau format: une session live exclusive, filmée à 360°. C’est brut et simple: rien d’autre qu’un artiste, son micro, son morceau. ROUNDS, c’est une série qui inclue le meilleur du Rap, Hip-Hop, R&B, et plus encore.

https://www.youtube.com/watch?v=uMFwPLFbLXc

Un retour, toujours sous Pilote

On vous parle aujourd’hui plus spécifiquement de la vidéo de Doums, qui a conquis le monde du rap avec le collectif L’Entourage (surtout avec Nekfeu) s'était fait discret depuis la sortie de son projet Pilote en 2017. Après la sortie de son clip ‘Millions’ il y a deux semaines, il revient maintenant avec un visuel pour 'S’il suffisait', morceau de son prochain EP Pilote&Co.

Des sentiments, dépeints en noir et blanc

On découvre avec ‘S’il suffisait’ un Doums aux cheveux courts, (on l’a toujours connu avec des dreads) qui alterne entre micro et fumette, sur un rythme tranquille et évoquant une certaine mélancolie qui nous “fait planer, sous les étoiles”. Il est question ici de relations et des dérives, si souvent compliquées, qu’elles impliquent.


Pilote&Co est constitué de plusieurs morceaux en featurings, et pas n’importe lesquels. On y compte évidemment son grand ami Nekfeu avec ‘Ce soir’ mais également S.Pri Noir et Abou Tall, mais aussi Népal (avec qui il formait le duo 2fingZ) qui nous a quitté récemment. Sa sortie est prévue pour le 13 décembre prochain (et déjà disponible en précommande).

Découvrez en plus sur Doums :
Instagram
Youtube
Spotify

https://open.spotify.com/artist/4yLgYK2B5nZjZMBiaLyLyK
" ["post_title"]=> string(41) "'S'il suffisait' Doums sur ROUNDS de Vevo" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(38) "sil-suffisait-doums-sur-rounds-de-vevo" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-10 11:18:34" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-10 10:18:34" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14434" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 23 heures

object(WP_Post)#8302 (24) { ["ID"]=> int(14381) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-12-04 14:24:17" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-12-04 13:24:17" ["post_content"]=> string(5966) "

Après ‘Meufs’ Josépha Raphard -dont on vous a déjà parlé il y a quelques mois- sort une nouvelle série de documentaire intitulée ‘Mères’. Comme son nom l’indique, ce travail de reportage est porté sur ces femmes qui ont donné la vie, qu’elles soient brunes, blondes, ou châtain, qu’elles le soient devenues à 18, 23 ou 40, qu’elles aient vécues leur grossesse avec aisance ou grande difficulté. Josépha interview comme à son habitude ses sujets au coeur même de leur intimité: dans leur propre chez soi. 

Deux barres au lieu d’une

Tout d’abord, la découverte de la grossesse: c’est une annonce que certaines espèrent, tandis que d’autres prennent la nouvelle en pleine face. Elle tombe parfois par hasard, et se fait tout doucement sa place dans le quotidien. Elle est d’autres fois prévues depuis longtemps, attendue, désirée avec ardeur, et pourtant parfois en vain. Par moment elle arrive en douce, ou plutôt en trombe, elle s’était cachée si longtemps qu’on ne peut envisager de faire marche arrière.

Si Similaires, et pourtant singulières

13 femmes interviewées, 13 vécus différents, 13 visions différentes de la maternité.

On se reconnait forcément quelque part dans l’une d’entre elle, même en n’étant pas nous même (encore?) mère. On comprends mieux certains choix, on apprend d’elles aussi. Ce documentaire sans artifice nous ouvre de nouvelles perspectives sur des sujets délicats, parfois même tabous. Qu’est ce que, concrètement, la grossesse fait à mon corps? Est ce que je suis légitime si je n’ai plus envie de travailler pour m’occuper de mon bébé? Est ce qu’il peut dormir avec nous dans le lit conjugal? Et si je ne veux pas revivre de grossesse? Ce qu’on retient : l’importance d’en parler. Non seulement pour se libérer, mais également afin d’échanger, parce qu’il existe surement des tas de femmes dans la même situation.


Etre une bonne mère, du coup, c’est quoi?

C’est être mère, de sa propre manière.

Divisé en deux épisodes distincts (27 min chacun) ‘Mères’ est disponible sur Youtube : 

https://www.youtube.com/watch?v=UhDdx38Mk9k&t=110s
https://www.youtube.com/watch?v=Kxar02GvX2k

Découvrez en plus sur Josépha :
Facebook
Instagram
Youtube

" ["post_title"]=> string(46) "Celles qui donnent la vie 'Mères' de Josépha" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(42) "celles-qui-donnent-la-vie-meres-de-josepha" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-04 14:27:41" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-04 13:27:41" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14381" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 7 jours

object(WP_Post)#8303 (24) { ["ID"]=> int(14363) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-12-02 15:47:20" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-12-02 14:47:20" ["post_content"]=> string(5647) "
https://www.youtube.com/watch?v=VpPjL_7HDqY

Le duo 7 Jaws & Seezy, qui nous a déjà régalé il y a quelques semaines avec le son ‘Téléphone’ reviennent cette semaine avec un nouveau morceau intitulé ‘Par ici’. L’alliance entre le rappeur et le producteur fait cette fois-ci encore des étincelles: leurs deux univers respectifs semblent avoir été créés pour se mélanger, tant ils s’accordent à merveille.

Les marginaux

C’est Jean et Lucien, le duo qui forme Bleu Désert qui signe la réalisation du clip. A mi-chemin entre documentaire et oeuvre cinématographique, les plans sont esthétiquement travaillés, les couleurs douces, l’ambiance incroyable.

Les images nous transportent au coeur même de la communauté des Travellers, les voyageurs nomades d’Irlande. Persécutés et violemment rejetés par le reste de la société, ils vivent en marge de cette dernière, menant des vies établies selon leurs propres codes, valeurs, moeurs, traditions, coutumes et fêtes, loin de celles régies par la société traditionnelle. 

"Je vois de l'amour tout au fond de vos regards"

7 Jaws s’applique à mettre en scène de manière juste et touchante cet univers perçu comme étant à l’écart de la normalité. En s'immergeant lui-même au coeur de cette communauté, il insuffle un vent de liberté et d’ouverture d’esprit. Parfaitement intégré dans ce microcosme, il est non seulement invité, mais également grand frère, et nouvelle recrue.

Les voyageurs irlandais possèdent des valeurs fortes qui leur tiennent à coeur: une richesse tout autre que celle matérielle. C’est beau, par là bas. 

Découvrez en plus sur 7 Jaws :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter

Découvrez en plus sur Seezy :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter

https://open.spotify.com/artist/2HXioEvQuzCcNmRsImBTET
https://open.spotify.com/artist/5Y3HBYsky3RyPqIDMP2wvt

7 Jaws se produira bientôt sur la scène du Badaboum le 28 Février prochain, chope tes places ici

" ["post_title"]=> string(41) "7 Jaws & Seezy voient flou dans 'Par ici'" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(37) "7-jaws-seezy-voient-flou-dans-par-ici" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-02 16:05:04" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-02 15:05:04" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14363" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 semaine

object(WP_Post)#8304 (24) { ["ID"]=> int(14343) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-11-28 10:07:58" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-11-28 09:07:58" ["post_content"]=> string(4319) "
https://www.youtube.com/watch?v=nqv-F6syFuM

Les paroliers fauchés 

Isha, le rappeur bruxellois, impose une fois de plus sa plume pure dans le monde du rap francophone. Après avoir dévoilé "Durag" il y a quelques mois, ce nouveau titre et le nouveau single du troisième volet de ‘La vie augmente’. Dans ‘Idoles’ le nouveau morceau sorti en début de mois, il s’allie à Dinos, le rappeur de Courneuve, pour un association pour le moins explosive.

Me Gusta la mula me gusta tu”

Le clip, signé Maxime Ellies, dépeint un règlement de compte sur fond de drogue. “Tu f'rais mieux d'arrêter la poudre, j'parle pas d'escampette ni d'perlimpinpin”

Cette vie de criminel est dépeinte ici comme un destin tragique, une fin inévitable, une fatalité. Tourmentés par cette existence tumultueuse et qui les tourmente, le duo s’allie dans cette course effrénée contre la tragédie.

Découvrez en plus sur Isha :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter

Découvrez en plus sur Isha :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter

https://open.spotify.com/artist/0dSh0CIa0HPd9kJmJSmGQo
https://open.spotify.com/artist/1QPdp5duV6lV4XINCzjwQ2
" ["post_title"]=> string(44) "Ne pas prendre pour 'idoles' Isha et Dinos !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(40) "ne-pas-prendre-pour-idoles-isha-et-dinos" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-28 10:11:14" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-28 09:11:14" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14343" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

On s'écoute !

object(WP_Post)#8292 (24) { ["ID"]=> int(14398) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-12-06 12:14:55" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-12-06 11:14:55" ["post_content"]=> string(5156) "

Enchantés, on l’est à chaque fois qu’on écoute un morceau de Julia. Elle signe ici son premier EP 'Boucle' à l’univers néo-soul qui lui va si bien. C’est comme un doux retour il y a quelques décennies, durant l'âge d’or du R’n’b. On vous a déjà parlé d'elle ici et on a visiblement pas fini de le faire !

Un destin d’artiste

Avant de déménager dans la capitale afin de se faire sa place, la chanteuse gravite autour du milieu artistique pendant plusieurs années: entre la mode, domaine du spectacle, et la musique, bien évidemment. Une musique singulière aux nombreuses influences: entre R’n’b, soul et pop, doux mélange qui s’allie avec perfection.

Les nymphes aux boucles

Le parallèle entre le nom de l’EP et Enchantée Julia est évident: ces boucles qui la définissent si bien. C'est Lokmane qui shoote la couverture, avec l’idée d’une mise en scène semblable à une peinture classique, entourée de cinq femmes aux cheveux frisés, elles aussi. 6 nymphes qui représentent les 6 morceaux.

Un voyage dans le temps

On a pour habitude de retrouver chez Enchantée Julia des clips à l’ambiance vintage, qui nous transportent à une époque kitsch, une quarantaine d’années en arrière. Cette fois ci, c’est dans une ambiance à mi chemin entre “disco paillettes” et “astro lunaire” que la chanteuse nous emporte dans son clip Eteins la lumière’, morceau phare de son EP. On a hâte de découvrir ce que nous réserve les vidéos que nous réservent les autres morceaux.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=99&v=KOHpFD2UJU0&feature=emb_logo

Découvrez en plus sur Enchantée Julia :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter

https://open.spotify.com/artist/0t04WLkoyjSuvhzsXIJH7E
" ["post_title"]=> string(46) "On écoute en 'Boucle' l'EP d'enchantée Julia" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(40) "on-ecoute-en-boucle-lep-denchantee-julia" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-06 12:35:04" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-06 11:35:04" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14398" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 5 jours

object(WP_Post)#8300 (24) { ["ID"]=> int(14252) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-11-20 16:24:24" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-11-20 15:24:24" ["post_content"]=> string(5771) "

FKJ, initiales de French Kiwi Juice, nom de scène de Vincent Fenton. Trois appellations distinctes pour un seul et même artiste, aux multiples talents: musicien multi-instrumentaliste (il joue du clavier, de la guitare,de la basse, des percussions, du saxophone…) il est également chanteur, et pose sa voix fréquemment dans ses morceaux.

Son nouvel EP , 'Ylang Ylang' nous transporte dans un voyage dépaysant, dans des contrées lointaines, là où poussent les fleurs dont l’EP porte si bien le nom. Loin d'être un hasard, FKJ produit ce disque aux Philippines, joyau asiatique. L'album porte le nom de la chambre dans laquelle il compose les 6 morceaux.

Une composition parfaite

Un EP de 6 titres aussi envoûtants les uns que les autres, dans lesquels se mêlent avec enchantement instruments synthétiques et classiques, voix douces et timbres de voix plus graves. Les influences funk, jazz et soul qui siéent si bien à l’artiste ne le quitte -heureusement- pas lors de ce dernier bijou.

https://www.youtube.com/watch?v=EfgAd6iHApE
FKJ - Ylang Ylang

Entouré de bruits

Véritable hymne à la nature, on se retrouve baignée au coeur même de sa douce symphonie; en étant attentifs, on peut même percevoir ses cris de détresse qui vont crescendo: tremblements de terre, objets qui vacillent et se fracassent, cris de baleine… Les discussions viennent elles aussi se mêler à la musique, comme de manière innocente, discrètement. Les voix s’élèvent, puis s’effacent, à peine distinctes, et pourtant bel et bien remarquées, au rythme des notes électro, évidemment.  

Chacun des morceaux porte une histoire

Il n'y a pas mieux placé que l'artiste lui même pour parler de son oeuvre: C'est sur son Instagram que FKJ parle de chacune de ses tracks, du processus de sa création et de tout ce qu'il évoque pour lui.

" TRACK 3 - YLANG YLANG artwork by @lossapardo ⠀
The whole Ep was named after the Ylang Ylang room where the 6 tracks were made. This song is about the place and nothing else. Around this room there is nothing and everything. Forest mountains, wide ocean, dirt roads, no electricity, no internet or phone signal. "

Des visuels signés Lossapardo

Chacun des 6 titres possède son illustration: véritable retranscription visuelle du titre qu'elle représente, elles ont été dessinées par l'impressionnant coup de pinceau de Lossapardo. Comme à notre habitude, on reste subjugués par tant de talent. Une alliance parfaite entre les deux artistes: à quand un duo musical?

C’est avec beaucoup de grâce que les morceaux s'enchaînent, savant mélange de mélancolie et d'allégresse, À écouter au volant d’un scooter qui dévale les longues routes bordant des rizières, ou une nuit chaude, allongé à même le sol à débusquer les étoiles filantes.

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter

https://open.spotify.com/album/0A13mnL2iaAoke3GXWsvB1
" ["post_title"]=> string(57) "FKJ, 'Ylang Ylang' un nouvel EP apaisant comme la fleur !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(52) "fkj-ylang-ylang-un-nouvel-ep-apaisant-comme-la-fleur" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-27 13:35:22" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-27 12:35:22" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14252" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 semaines

object(WP_Post)#8347 (24) { ["ID"]=> int(13874) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-10-19 17:56:32" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-10-19 16:56:32" ["post_content"]=> string(6102) "

Simia, étoile montante de la scène francophone, a récemment sorti le clip de "Nouvelle Vie", annonçant la sortie de son EP "Spécial". Nous y sommes, l'EP est bel et bien sorti... On s'est pris une belle claque !

Simia cover de l'EP Spécial

Simia, un artiste complet !

Le rappeur parisien a plus d'une corde à son arc, à commencer par son excellente plume ! Philosophe sur les bords, Simia peut aborder n'importe quel thème, l'échec, l'amour, la vie et ses aboutissants, avec précision et profondeur. Il est capable de transmettre un état d'esprit, une émotion, et ce, dans chacun de ses morceaux.

"J'ai peur du vrai monde je crois... Je me suis caché derrière des mots, mais j'ai croisé tous mes démons, c'est certainement ce qui t'a éloigné de moi" - Spécial

Son flow, parfois nonchalant, parfois incisif, frôle l'irréprochable. Le rappeur kick aussi bien sur prods douces et mélancoliques que sur des prods trap ou old school... Bien qu'émergent, il fait preuve d'un savoir faire impressionnant !

https://www.youtube.com/watch?v=YE3j9Uef-1I

Spécial : Un EP mémorable !

8 titres, c'est tout ce dont le rappeur à eu besoin pour nous transmettre ses états d'âme. La tristesse est présente dans chacun de ses morceaux. Le rappeur semble cerné par les regrets, perdu dans une vie qu'il n'a pas réellement pu choisir.

"Ouais je connais mes erreurs mais je les répète sans cesse... Parce qu'en fait, essayer de changer c'est risquer de faire pire !" - Peur d'être seul

L'amour est un sujet récurrent dans cet EP, le morceau "100 Fois" en témoigne : "Ce morceau, c'est pour te demander pardon".

D'autres morceaux comme "Point mort", sont beaucoup plus introspectifs, les émotions montent en crescendo.

On note également un featuring sur le projet. Ainsi, Simia s'est associé à Sheldon de la 75ème session et Yaska sur "Rouge pâle", une collab' réussie ! D'ailleurs, Yaska est à la prod sur "Elle fait la tête" (son plus grand succès à ce jour), "Point Mort" et "Rouge Pâle", on lui doit également l'enregistrement, le mix et le mastering de cet excellent EP. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le rappeur est bien entouré !

Cet EP est une excellente surprise, force est d'admettre qu'il a quelque chose de spécial.

"Pourquoi t'es sûr que c'est pas toi mais les autres qui ont changés ? Parce qu'on est tous les mêmes alors qu'on s'croyait spécial..." - Peur d'être seul

Cimer!

https://www.youtube.com/watch?v=CKqMJ5GlbEw

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Fanlink

https://open.spotify.com/artist/57dGH4c5aKHr46UJqCDEev?si=2sXG_vGxRsuros_A3Acavg
" ["post_title"]=> string(70) "Simia se dévoile au travers d'un EP aussi "Spécial" que mémorable !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(16) "simia-ep-special" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-10-19 18:08:39" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-10-19 17:08:39" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13874" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

object(WP_Post)#8348 (24) { ["ID"]=> int(13812) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-10-13 12:21:12" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-10-13 11:21:12" ["post_content"]=> string(5227) "

Après la sortie et le succès des clips de "Marabout" et "NSM", Key Largo, le duo originaire de Gonesse dévoile sa mixtape 500 Key ! Un projet brutal comprenant 2 featurings, l'un d'entre eux a particulièrement attiré notre attention...

https://www.youtube.com/watch?v=PeSbsKGIAz4

Key Largo : un succès imminent !

Le binôme composé de Crularue et La Purple opère dans le rap depuis des années. En 2018, les 2 jeunes rappeurs ont sorti "Sous Côté", une mixtape remarquée leur ayant valu une signature chez Def Jam ! On peut le dire, ils ont franchi un cap. D'ailleurs on a été agréablement surpris de les entendre sur "Cicatrices", le dernier album de Zola ! Leurs 2 derniers clips, sortis fin septembre, début octobre, cumulent déjà 1,5 million de vues...

Une mixtape addictive !

500 Key est le premier projet que nous délivre le tandem depuis sa signature chez Def Jam. Les 2 rappeurs semblent épanouis, plus "CRUS" que jamais !

"Depuis qu'on a signé je ne peux plus reculer" - L'oseille

Cette mixtape de 15 titres reflète leur univers, à la fois violent et festif, qu'ils nomment eux-mêmes "de la trap festive". Le morceau "Brésil" par exemple l'illustre particulièrement bien. Key Largo n'a pas la prétention de faire passer un message, leur objectif premier est de faire bouger les foules, et c'est franchement réussi !

Niveau prods, ils se sont entourés des meilleurs pour nous offrir une trap festive de qualité. On retrouve ainsi Myth Syzer, Kx MQ, Yahia, Drama, et Futtry sur le projet... Rien que ça !

On note qu'il n'y a que 2 collabs sur la mixtape, la première sur le morceau "500 Key" en feat avec des rappeurs locaux : Key West, Key Heaven et Kbr. La 2ème en revanche, était pour le moins inattendue ! Ainsi, ils se sont associés à Alpha Wann sur "Jolie demoiselle 2.0", une collab aussi surprenante qu'efficace ! On vous laisse en juger. Cimer!

https://www.youtube.com/watch?v=wFJ1VhVBbSs

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify

https://open.spotify.com/artist/4LuLF5H9fe5ViyDQb9Zxmt?si=sRjs8CU-SaeewtPfncuEZw
" ["post_title"]=> string(59) "500 Key : la mixtape de Key Largo nous laisse bouche bée !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(25) "key-largo-mixtape-key-500" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-10-15 19:16:16" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-10-15 18:16:16" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13812" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

C'est quoi les bails ?

object(WP_Post)#8339 (24) { ["ID"]=> int(14269) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-11-29 10:30:16" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-11-29 09:30:16" ["post_content"]=> string(2299) "

Fary, l’étoile montante de stand-up français n'arrête pas de nous surprendre: après avoir réussi à faire s'esclaffer quinze mille spectateurs à Bercy en mars dernier, le jeune humoriste âgé de 27 ans se lance maintenant dans un nouveau projet, aux côtés de l’artiste contemporain et photographe JR, Le Madame Sarfati.

Idéalement situé au centre de la capitale française, ce nouveau lieu intimiste né d’une volonté de Fary de créer une maison d’artistes, dans laquelle l’art du stand-up serait roi. Un peu à l’image du Paname Comedy club, rendez-vous incontournable de l’humour à Paris. A la différence du Paname, Madame Sarfati présentera uniquement des humoristes confirmés (ayant minimum un show de 1h déjà fait sur scène).

L’idée est de “venir consommer du stand-up” mais pas uniquement les noms de ceux qui se présentent, d’où la volonté d’instaurer un line-up secret. Comme on adore les surprises on a décidé de faire confiance aux pros, on booke donc son ticket les yeux fermés. Il sera également possible de consommer autre chose que du rire, car il est également possible de s’y restaurer et de s’y abreuver. 

Le Madame Sarfati sera donc un lieu à part entière et unique, une scénographie et une architecture d’intérieure brillamment signée par JR, Takao et Dirby. Mais on ne vous en dit pas plus, aucune photo de la salle ne sera dévoilée, à vous de vous en rendre compte par vous même !

" ["post_title"]=> string(69) "Fary & JR : Deux talents créent 'Madame Sarfati' la maison du rire !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(60) "fary-jr-deux-talents-creent-madame-sarfati-la-maison-du-rire" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-29 10:30:18" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-29 09:30:18" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14269" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

object(WP_Post)#8335 (24) { ["ID"]=> int(14237) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-11-25 18:18:30" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-11-25 17:18:30" ["post_content"]=> string(6007) "

À défaut de pouvoir être entendus d’une autre manière, ils s’exprimaient à travers leur art: le chant, la danse, le DJing, l’écriture, les graffitis, le style vestimentaire… Une jeunesse aussi talentueuse que délaissée, qui a grandi dans le plus célèbre ghetto noir et latino des Etats-Unis, là où tout a commencé.

C’est au cœur d’un Bronx aux ruelles en ébullition, dans les années 70, que The Get Down retranscrit sur écran la genèse du Hip-hop, nouveau style de musique issu d’un savant mélange entre rythmes funk et esprit soul.
À mi-chemin entre documentaire engagé et comédie musicale, The Get Down se dévore de deux manières: pour se distraire et pour se cultiver. Les péripéties fictives s'entremêlent avec des faits réels, qui ne sont pas sans nous déplaire: chez Cimer, on a même appris à réaliser ce fameux Get Down.

La série, qui compte (depuis sa première diffusion en 2016) de nombreux fans, fait sa grande arrivée sur la télé et sera diffusée à compter du 5 décembre à 20h45 sur AB1. Et ça, c’est une bonne nouvelle qui mérite d’être fêtée. Fêtée oui, mais pas de n’importe quelle manière!

The Get Down au Rouge Pigalle

Il est temps d’enfiler ton plus beau patte d’eph, ta plus belle chemise colorée, ou ta robe à sequins parce que…

1. Nous sommes de retour avec une soirée CIMER! Pour la première fois depuis cet été ET elle aura lieu dans un lieu très cool, à savoir Le Rouge Pigalle.

2. Tu l’as bien deviné, c’est sur le vibrant thème The Get Down que ton corps se prépare à suer au rythme endiablés du Hip-hop

3. Nos artistes sont sélectionnés avec grand soin, et se chargeront de faire vibrer toute la salle lors d’un concert en live, de 4 Dj sets, mais aussi des battle de danses, du scratch… 🔥 Lorkestra, Honyzuka, Jeune Pouce et Warrenko poseront leur beat sur platines avec pour seul mot d’ordre : le Groove. Hilevelz, jeune prodige repéré sur The Voice cette année, se produira également sur scène.

4. C'est presque Noël, alors Cimer x The Get Down Party te réserve à cette occasion tout un tas de jolies surprises !

Prêt pour danser comme s’il n’y avait pas de lendemain ?

https://www.youtube.com/watch?v=r7xz416OxCs

Cimer x The Get Down Party 

Mercredi 4 Décembre 2019 au Rouge Pigalle, 77 Rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris

The Get Down sur AB1

Diffusion sur la chaine AB1 chaque jeudi à 20h45 à partir du 5 décembre

Billetterie

L'entrée sera gratuite toute la soirée, mais uniquement si tu t'inscris sur liste
Invitation(s) à retirer via le lien suivant :
https://cimer.typeform.com/to/d1ce3F


L'organisation se réserve le droit d'entrée

https://open.spotify.com/album/7ezeSBh9E63ijDAxn8Ke4P
" ["post_title"]=> string(21) "CIMER! x THE GET DOWN" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(20) "cimer-x-the-get-down" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-26 12:39:16" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-26 11:39:16" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14237" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

object(WP_Post)#8342 (24) { ["ID"]=> int(13116) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-19 08:00:37" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-19 07:00:37" ["post_content"]=> string(5571) "

Depuis le 1er janvier 2019, de nombreuses personnalités se sont révélées en proposant des concepts artistiques toujours plus novateurs. Nous profitons de la coupure estivale pour vous proposer un p'tit récap des 6 concepts les plus inspirants de cette année 2019 pleine de surprises.

Roxane Peyronnenc

Pour nous livrer sa vision du rap et briser les stéréotypes, la photographe Roxane Peyronnenc a organisé "Oeil féminin sur le milieu du rap". Une expo/concert dans lequel étaient conviés de nombreux artistes tels que la DJ Urmani Kanzaky, le groupe ATL4S (LASCO, LUCCI, SCAP, SO CLOCK), l’artiste parisien TENGO JOHN et le rappeur NESSIR. Une très belle initiative menée d'une main de maitre !

Lien de l'article : http://bit.ly/2YIYTHK

Diadié Diombana

Du 6 au 11 juin, le chef cuisinier Diadié Diombana a organisé ArTABLE. Une expo/gastronomique immersive où dégustations succulentes, découvertes d’œuvres et musiques étaient au rendez-vous. Un melting pot artistique des plus aboutis !

Lien de l'article : http://bit.ly/2I4PIup

Josepha Raphard

Son nom ne vous parle pas ? La jeune réalisatrice a initié "MEUFS", un court documentaire, intimiste et réaliste, traitant de la féminité.

Ainsi, elle nous propose 4 épisodes d'une vingtaine de minutes dans lesquels de nombreuses femmes de tous âges ont pu prendre la parole et se confier sur leur vécu. Un documentaire touchant, sincère et exhaustif !

Lien de l'article : http://bit.ly/2OIZJUG

Humble Warrior

Humble Warrior, le projet qui va vous réconcilier avec le Yoga. Fondé par Kitesy Martin et Dani Marino, l'objectif est de mêler la discipline spirituelle et corporelle qu'est le Yoga à la culture hip-hop. Les sons habituels sont alors remplacés par des sons hip-hop. Un concept novateur, testé et approuvé par notre équipe (attention c'est physique) !

Lien de l'article : http://bit.ly/2NrPUKj

Good Dirty Sound

Le crew de DJs s'est rapidement fait un nom dans la capitale. Le concept est simple, organiser des soirées undergrounds dans les lieux insolites. De nombreux rappeurs ont déjà été invités tels que AlkpoteKalash Criminel, Laylow13Block et Oboy ! "Les initiés savent, les curieux comprendront !"

Lien de l'article : http://bit.ly/2MvYVl9

Tiers Son

Un média créatif et novateur que l'on a découvert récemment. Il met en lumière différents artistes émergents comme BekarSalek, ChesterBrass et Younsss... au travers de freestyles filmés dans des lieux insolites. On applaudit le geste, d'autant que les freestyles sont tous géniaux !

Lien de l'article : http://bit.ly/2KfGCfF

Sur ce, l'équipe vous souhaite une bonne lecture en espérant que ces différents concepts puissent vous inspirer. Cimer!

" ["post_title"]=> string(73) "La sélection de la rédac : les 6 concepts les plus inspirants de 2019 !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(30) "les-6-concepts-inspirants-2019" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-09 22:37:34" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-09 21:37:34" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13116" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 4 mois

object(WP_Post)#8358 (24) { ["ID"]=> int(12077) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-04 11:56:42" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-04 10:56:42" ["post_content"]=> string(13110) "

Vous êtes à Paris pendant les vacances ? Votre porte-monnaie est troué ? Pas de panique ! Après la To Do List des festivals, on vous a concocté une « To Do List » de trucs sympas à faire gratuitement cet été. 

Cimer! Summer Club

De quoi bien commencer cette To do list Paris.

Avec les températures caniculaires annoncées, vous liez Rooftop à l’ombre des parasols, boissons fraiches, food, bonne humeur et DJ Sets, et vous obtenez l’incontournable Cimer Summer Club

Pour sa 4ème édition le 4 juillet (5ème édition le 11), Cimer s'associe à la marque de soda mexicain Jarritos et vous invite à turn up jusqu’au matin sur le rooftop du Debonair Café. En plus, l’entrée est gratuite jusqu’à 22h !

Lien de l'évent : http://bit.ly/2MYNlz6

Festival Fnac Live

Débutez votre mois de juillet par 4 jours de lives gratuits avec le Festival Fnac Live ! Avec sa progra' de malade, l’hôtel de Ville sera en feu du 3 au 5 juillet. C'est l'événement qui marque un excellent début de vacances !

https://www.youtube.com/watch?v=nBMNwVEPV_A

Festival Hip Hop Collections

Organisé par le Quai Branly et en collaboration avec Paris Hip Hop, Hip Hop Collections a pour vocation de mettre à l’honneur la culture hip hop et les musiques extra-occidentales tout en valorisant leurs liens avec les collections du musée. DJ Sets et lives rythmeront votre journée, 100% hiphop !

Au programme : DJ Weedim, Eden Dillinger, Sampa the great, Dope saint jude, Wit., Josué, Andy Luidji... !

https://www.facebook.com/FestivalParisHipHop/videos/856606891365410/


Paris Plage

La plage vous manque ? Pas besoin de faire des kilomètres ! Du 6 juillet au 1er septembre, les quais se transforment en station balnéaire.

Pelouse fraîche, transats, parasols, palmiers, sable, activités culturelles et sportives, baignade, tout est réuni pour créer une ambiance de bord de mer! Alors que l’été 2019 s’annonce plus ensoleillé que jamais, Paris Plage vous rafraîchira et vous fera voyager le temps d’une escale sur les quais !

Paris Plage

Sortie musée  

Pourquoi ne pas vous faire une petite virée culturelle ? Pour tous les moins de 26 ans et étudiants européens, tous les musées nationaux sont gratuits. Tout bénef ! Le Louvre, le Musée D'Orsay, Beaubourg, le Musée d'Art Moderne, Musée Cognac Jay, les maisons de Balzac et Victor Hugo ...

Et si un un soir t'es dans un mood culturel, n'oublie pas que tu peux profiter de la nocturne gratuite du Louvre chaque premier samedi du mois !

Musée du Louvre

Flâner dans un parc 

C'est bien connu, dès qu'il y a un rayon de soleil, tout Paris squatte les parcs du coin. Eh bien sachez que c'est la meilleure chose à faire !

À l'ombre d'un arbre, sur la pelouse au soleil ou sur un banc, rien de mieux que de chiller dans un espace vert. Un pique-nique entre potes, une petite séance de bronzage, une sieste rythmée par le chant des oiseaux (et le cri des gosses), une balade, un footing, tu peux tout faire !

Si t'en as marre du vieux parc de ton quartier, va faire un tour sur les magnifiques Buttes Chaumont. Chaque matin à 9h le maître Thoi Tin Cau donne une séance gratuite de qi gong !

Repose toi sur les fameuses chaises des Tuileries, promène-toi au bord du lac du parc Monceau ou visite le Japon en t'aventurant dans le sublime jardin Khan.

Buttes Chaumont

Si t'as peur de crever avec la chaleur plombante, squatte les parcs Georges-Brassens (15ème), Ferdinand Brunot (14ème), Montsouris (14ème), Louis Amstrong (13ème), Boucicaut (7ème) et les Grands Explorateurs (6ème) qui seront ouverts toute la nuit !

Georges Brassens

Ciné en plein air

Dans le cadre du festival Cinéma en plein air, profite de séances de cinéma gratuites sur écran géant dans les jardins de la Villette ! Les festoches Chaise et l'écran et Silhouette organisent également ce genre d'événement dans la capitale. Saute sur l'occasion et kiff ta soirée, tu nous remercieras plus tard !

Cinéma en plein air la Villette

Moment de détente dans l'eau

Si tes potes en vacances à la mer te foutent le seum, tu peux rivaliser en allant plonger dans les 3 piscines installées dans le Bassin de la Villette. 1 600 m² de bassins de profondeurs différentes à tester avec tous tes potes pour une belle journée rafraichissante (l'eau est à 12° on préfère te prévenir dès maintenant) ! Un super bon plan pour 0€. (Oui t'inquiète il y a des cabines, des douches et des sanitaires en accès libre !)

Bassins de la Villette

Et puis l'incontournable...

T'es sportif et tu kiff le basket ? Tu veux prendre des photos stylées ? Va vite tirer un trois point sur le célèbre terrain de basket coloré de la rue Duperré. En toute objectivité, vous ne trouverez pas plus beau terrain en France.

Basket Pigalle

Sous gros rooftop panoramique

Si tu arrives à esquiver les milliers de touristes qui dévalisent les Galeries Lafayette Haussmann, monte vite au dernier étage du magasin pour kiffer l'insolite rooftop qui s'y cache ! Une vue exceptionnelle de Paris t'attend. Tour Eiffel, Montmartre, Opéra Garnier, tout y est !

Rooftop Galeries Lafayette Haussmann

" ["post_title"]=> string(66) "To do list des trucs gratos à faire pendant les vacances à Paris" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(25) "to-do-list-paris-vacances" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-04 12:06:17" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-04 11:06:17" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12077" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 5 mois

World

object(WP_Post)#8351 (24) { ["ID"]=> int(5110) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-04-23 16:41:23" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-04-23 15:41:23" ["post_content"]=> string(3522) "

Focus sur MEOWSKILLS, un collectif de danseuses russes engagé!

Voici l'une de nos plus belles découvertes de ce début d'année, MEOWSKILLS ! Plus qu'un ensemble de personnes, il s'agit d'une véritable communauté inspirée par les femmes fortes de ce monde! C'est avec leur vidéo, sur le morceau "Kissing Pink" de Kodie Shane devenu hymne du collectif, que nous les avons découvertes!   [embed]https://www.facebook.com/cimerlemedia/videos/2087484791281157/[/embed]   Le collectif MEOWSKILLS est basé à Moscou, en Russie. Une ville qui peut paraître archaïque, mais qui n'empêche pas de la nouvelle génération de vouloir changer les choses ! C'est avec des messages d'amour et de positivité, que cette communauté féminine souhaite faire évoluer les mentalités. Et c'est à travers la danse, véritable passion commune, que chaque membre de MEOWSKILLS diffuse ses valeurs les plus sincères... La danse et le sport comme fil conducteur d'un mouvement qui tente de raconter son histoire. Le collectif MEOWSKILLS se place sur l'échelle de l'humain. Il s'agit bien de se battre pour des idéaux et des motivations, ici partagées avec toute la communauté de ces belles jeunes femmes. Et comme l'explique si bien l'une des actrices du mouvement :
Il ne s'agit pas seulement de nous, il s'agit de toute la génération des jeunes, courageux, heureux et engagés, sexy, en quête d'amour et libres de faire ses propres choix.
Une grande équipe à bosser sur le projet ! Big up à l'ancienne usine de pain qui a perdu sa fonction suite l'effondrement de l'URSS, faisant guise de QG et salle de danse. Big up au jeune cinéaste russe d'origine géorgienne, Pak Volchek. Big up à la cameraman Ilya Petrov. Big up à Jennie Squaw pour les fabuleux décors. Big up à Polina Migdaseva, Daria Zheleztsova, Valérie Vittko, Lyudmila Frolova pour le make up et les styles. Big up à Sasha Persy et à Jennie Squaw pour la chorégraphie. Et enfin un gros big up à MEOWSKILLS pour toute cette énergie investie sur ce magnifique projet !

Découvrez en plus sur : Facebook Instagram

" ["post_title"]=> string(63) "Focus sur MEOWSKILLS, un collectif de danseuses russes engagé!" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(32) "tema-meowskills-danseuses-russes" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-04-23 20:44:12" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-04-23 19:44:12" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=5110" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 ans

object(WP_Post)#8298 (24) { ["ID"]=> int(5268) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-04-19 10:20:24" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-04-19 09:20:24" ["post_content"]=> string(1888) "

FUKC balance leur dernier morceau "Time To Kill" !

FUKC c'est deux créateurs musicaux sans pareil. Lemuel et John s'étant rencontrés dans le fameux Eurotunnel faisant joindre Londres et Paris, ont eu le coup de foudre artistique... Sans le savoir directement, ils allaient donné vie à quelque chose d'incroyable... Le son "Time To Kill" est l'une des perles qui arrivent fort... Le son vient de sortir ! FUKC nous explique avoir enregistré un son loin de chez eux puis, après être rentrés à la maison, il n'avaient plus rien à faire... Il marchaient le long de la ville en espérant trouver un moyen de tuer le temps ! Ils ont du temps, énormément de temps à perdre dans "Time To Kill" et sérieusement on trouve l'idée du morceau excellente ! Le clip répond lui-même au son avec un plan séquence où l'on observe les deux membres du groupe posés sur un banc, tentant de tuer le temps... C'est puissant artistiquement et pourtant l'idée est si simple ! [embed]https://www.youtube.com/watch?v=wzLYSEas0gE[/embed] Si toi aussi t'as du temps à tuer fonce découvrir le morceau sur Youtube !

Découvrez en plus sur : Facebook Instagram  Youtube  Spotify Soundcloud

" ["post_title"]=> string(50) "FUKC balance leur dernier morceau "Time To Kill" !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(24) "ecoute-fukc-time-to-kill" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-04-20 09:33:54" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-04-20 08:33:54" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=5268" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 ans

object(WP_Post)#8355 (24) { ["ID"]=> int(5033) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-03-30 16:20:42" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-03-30 15:20:42" ["post_content"]=> string(1688) "Kobo a fait parler de lui dans le fameux Rentre Dans Le Cercle de Sofiane, aujourd'hui il arrive en puissance avec le premier extrait de son prochain projet "Période d'essai"... "All eyes on me" ! Kobo peut très certainement frappé très fort avec le projet qu'il nous prépare... Le titre est fort, c'est un banger, le clip réalisé par Treize studios, dans lequel on y compte Robert Trefois, Jim Steil et Antoine-Bernard Assumani, pètent ensemble ! Cette puissance du flow emmenée par une prod. faite par Marty, nous fait pogo en solo dans notre salon ! En attendant la sortir du projet "Période d'essai", tu peux retrouver le titre "All eyes on me" en cliquant juste ici ! [embed]https://www.youtube.com/watch?v=gqmOgEdriZc[/embed]

Découvrez en plus : Facebook Instagram Youtube Spotify Soundcloud

" ["post_title"]=> string(64) "Kobo vient de dropper le très puissant banger "All Eyes On Me"!" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(19) "kobo-all-eyes-on-me" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-27 14:55:26" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-27 13:55:26" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=5033" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 ans

object(WP_Post)#8394 (24) { ["ID"]=> int(4933) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-03-23 12:58:51" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-03-23 11:58:51" ["post_content"]=> string(3158) "

Esquisse sur la puissante illustratrice Hopehfm !

Un artiste qui puise son inspiration chez un autre artiste d'un tout autre registre est intéressant. C'est avec ce genre d'influence que l'on voit que l'art suffit à l'art... Comme un échange entre deux âmes, l'illustratrice Hopehfm présente un travail très intéressant directement connecté à l'aura de sa plus grande idole, Rihanna... L'artiste Hopehfm dessine ce qu'elle ressent. Le message qu'elle cherche à transmettre diffère en fonction du mood dans lequel se trouve l'illustratrice. C'est une sorte de communication d'un état d'esprit humain et de ses différents feelings de la journée, ce qui rend la chose encore plus belle... Parler avec son coeur démontre un dévouement, de la passion pour la vie. Et chercher à traduire ces émotions par le biais du dessin forme l'une des plus belles choses artistiquement parlant !
Dessiner ce que je ressens, c'est une explosion.
L'univers de la jeune Hopehfm peut se définir avec un seul mot. À bon entendeur bien évidemment, ce mot n'est autre que chaotique, c'est en tout cas le terme qu'a choisi l'artiste pour le définir. Cet univers se retranscrit d'ailleurs à travers ce qui la guide professionnellement. En effet, Hopehfm travaille dans le dessin pour gagner sa vie. L'artiste a créé une collection de maillots de bain et confectionne des imprimés pour. L'illustratrice a commencé à dessiner étant petite. Son père a éveillé l'intérêt qu'elle a pour le dessin en lui achetant les fameux comics... Hopehfm a appris à dessiner avec ces bandes dessinées. Aujourd'hui, l'artiste est fière de dire que son inspiration maximale est la belle Rihanna. Cette dernière est la seule et unique icône humaine pour l'artiste. Habituellement les modèles de Hopehfm se trouvent dans les B.D et les protagonistes fantastiques. Ajoutons à cela que l'artiste s'imprègne de la nature et de ses caractéristiques météorologiques. La nature, la mer, une belle journée ensoleillée l'inspire beaucoup.
Rihanna pour moi est la source d'inspiration dans divers aspects. Dans le dessin, cela m'inspire particulièrement.

Découvrez en plus sur : Instagram Site Internet

" ["post_title"]=> string(49) "Esquisse sur la puissante illustratrice Hopehfm !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(21) "tema-esquisse-hopehfm" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-03-26 15:30:33" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-03-26 14:30:33" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=4933" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 ans

On a discuté avec !

object(WP_Post)#8382 (24) { ["ID"]=> int(14410) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-12-09 12:44:08" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-12-09 11:44:08" ["post_content"]=> string(11555) "

Au détour de l'une de nos soirées, on a rencontré Jeune Pouce, djette de 23 ans.

Bonjour, est ce que tu peux te présenter ? Nous expliquer un petit peu ton parcours ?

Je suis née en Auvergne, à Montluçon, dans une toute petite ville où il n’y a pas grand chose ni grand monde. J’ai ensuite déménagé dans une autre petite ville, à Le Mans où je passe mon bac. J’ai ensuite voulu déménager à Paris pour passer un DUT GEA (tout ce qui relatif à la gestion de l’entreprise, sa comptabilité, marketing, ressources humaines etc). De l’autre côté, j’ai toujours voulu faire du son. J’ai commencé il y a un an et demi, donc il n’y a pas très longtemps finalement.

Pourquoi ce nom de scène ?

Un jour, en cours de DUT le prof nous a demandé de rechercher ce que voulait dire notre nom. J’ai donc découvert que l’étymologie du prénom Chloé c’est “Jeune pousse”, dans le sens la fleur qui pousse. Sur Instagram, le pseudo était déjà pris, du coup j’ai opté pour le jeu de mot “Jeune Pouce”. J’aime bien ce surnom, ça souligne mon côté un peu bizarre, et ce surnom qui au final ne veut rien dire me correspond bien, on dirait un peu les surnoms indiens du type “Petit soleil levant” (rires).

Cimer X The Get Down - Mickael Fidjili

Quand tu dis que tout as “tout le temps voulu en faire”, c’est à dire que cette envie ne t’est pas venue du jour au lendemain? Est ce qu’elle a germé à un moment précis dans ta vie?

Déjà au lycée j’avais cette envie de mixer mais j’avais malheureusement pas assez d’argent pour m’acheter le matériel, j’avais des logiciels comme Virtual Dj mais impossible d’apprendre avec ça, je faisais des trucs qui n’avaient pas de sens…

Quand j’ai commencé à travailler je me suis décidée à investir dans une table de DJ et commencer à apprendre toute seule, parce que personne ne voulait m’apprendre (rires). J’ai commencé à parler de mon initiative dans dans mon entourage, et à ce moment là on a commencé à s'intéresser à ma démarche.


Tu nous dis que “personne ne voulait t’apprendre” à ce point là? 

Oui, j’ai commencé à sortir et rencontrer un tas de gens de ce milieu, mais ça n’a au début pas forcément aidé. Comme je suis une fille un peu “Instagram”, on avait des préjugés sur moi. 

Alors que moi, en soirée, je préfère être dans mon coin, je suis un peu timide…

Par contre, j’ai toujours voulu passer des sons et ambiancer les gens, je me sens mieux de ce côté là.

Cimer X The Get Down - Mickael Fidjili

Justement, parlons Instagram. Est ce que la plateforme ta servi de tremplin pour ta carrière ?

Carrément, ça m’a permis d’avoir de la visibilité. Je ne suis pas très active, j’ai du mal à poster tout le temps des photos, mais ça m’a permis d’acquérir de nombreux contacts. C’est vraiment devenu un CV artistique.


A quel moment c’est devenu sérieux ?

J’ai donc acheté une table de Dj, un contrôleur, j’ai appris, mais les débuts sont assez compliqué pour être bookée dans des soirée, alors j’ai décidé avec mes potes (tout les deux dans la production) de créer nos propres soirée il y a un an: La Cuniculaire. On change de lieux à chaque soirée, et on essaye d’en faire une chaque mois. Ces soirées ont été mon tremplin. On a commencé par se produire dans des bars, et ça grossit tellement qu’on va commencer à faire ça dans des boîtes. On est également passé dans quelques radios: Radio Nova, Hotel Radio

Cimer X The Get Down - Mickael Fidjili

Tu es la première femme qu’on interview dans notre série “girls can dj”, une série d'interview qui a pour but de mettre en avant les talents féminin -encore trop peu présentes- dans le monde du mix. Etre une femme dans un “monde d’homme”, un atout, un inconvénient ? 

Un atout, carrément. Il y a des mecs 10 fois plus forts que mois qui galèrent pour être bookés, mais pour une fois qu’on a un avantage, il faut pas de plaindre (rires)! Il y a eu exclusivement plein de Dj mecs pendant des années, les filles commencent à prendre leur place, et c’est tant mieux !

Qu’est ce que tu conseillerais à une jeune femme qui veut se lancer en tant que Dj ?

Organiser ses propres projets elle-même. C’est hyper important. Que ce soit des mixs, des soirées… Là par exemple je suis sur un projet avec une pote, on va faire un mix, et une vidéo. Il faut prouver aux gens que tu es capable de faire les choses seule. Et d’un point de vue artistique c’est très formateur: quand tu es bookée lors d’une soirée tu ne passes pas forcément les sons que tu veux, il faut que tu t’adaptes. Alors que quand c’est tes propres projets, tu fais ce dont tu as envie. C’est hyper important pour se créer sa propre identitée. 

Le son que tu écoute en boucle en ce moment ?

Chromatics - Cherry, le sample de Man of the year

https://www.youtube.com/watch?v=CjQ2jGUNSck

Si tu devais choisir un son qui a marqué ton enfance/adolescence? 

J’ai toujours été fan de Vanessa Paradis, donc indéniablement la chanson Joe le taxi. C’était pas ma génération, mais je l’écoutais quand j’étais petite parce que ma mère l’adorait.

https://www.youtube.com/watch?v=Ulay2FvUEd8

Ton principal goal pour 2020 ?

Je pars à New-York pour 3 mois, puis Londres 5 mois. L’objectif: apprendre l’anglais, développer mon réseau artistique et de là mixer sur place. J’ai envie de bouger, de voir ce qu’il se passe là bas, d’avoir une autre vision du milieu. Je suis contente, il faut prendre des risques dans la vie, sortir de son confort. Je suis jeune, j’ai besoin de voyager et voir d’autres choses, donc je suis contente de partir.

A qui est ce que tu voudrais passer ton cimer ?

A mon pote Ditlef, avec qui je monte plusieurs de mes projets, parce que c’est le premier qui m’a aidé à démarrer dans ce milieu en me donnant plein de conseils.

A Camille, qui fait également partie de la team Cuniculaire.

Et à mes deux potes Madina et Levai, mes potes d’enfance, avec qui on se boost au quotidien. 

Cimer X The Get Down - Mickael Fidjili

Découvrez en plus sur Jeune Pouce :
Instagram

Découvrez en plus sur La Cuniculaire :
Instagram

" ["post_title"]=> string(28) "GIRLS CAN DJ - Jeune Pouce !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(24) "girls-can-dj-jeune-pouce" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-09 15:23:44" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-09 14:23:44" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14410" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 jours

object(WP_Post)#8393 (24) { ["ID"]=> int(14262) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-11-25 10:33:28" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-11-25 09:33:28" ["post_content"]=> string(4995) "

Michel se présente. 

Avec son look et son attitude de teufeur, Michel était déjà dans notre viseur. Depuis le printemps dernier, le rappeur préparait son arrivée en sortant progressivement des sons en chaîne : Michel a peur du videMichel a du vague à l’âmeMichel en ride; une déferlante de titres,  en guise de présentation. Tous les singles étaient accompagnés d’une pochette illustrée en clin d’oeil à “Martine”, celle de notre enfance, qui passait ses journées à la ferme ou a l’école. Sans que l’on sache où il fera s’arrêter la drôle de série, vendredi c’était la sortie du clip de son premier numéro en collab : Michel & ses kheys, en featuring avec le rappeur Sneazzy

Celui qui se fait appeler « le vrai Michel”, aime jouer de son image de mec normal et brouiller les pistes. Dans la vidéo de Michel en ride, des clones venaient se confondre à lui, révélant ainsi le simple anonyme derrière ce look atypique. Dans le dernier clip avec Sneazzy, ce goût pour le double revient avec des actrices jumelles et un esthétique visuel construit tout en symétrie. 

https://www.youtube.com/watch?v=HBTzpuQFeB0

“4h du mat, et j’ai la gueule du mal”

Michel, c’est ce gars que tu rencontres quand le jour se lève. En sortant d’un squat dans lequel tu sautais sous taz. En descente de dopamine, quand le retour à la réalité angoisse. Car si son ego prend son envol, lorsqu’il est accompagné de ses khey ou entouré de ses michtos ; le reste du temps, Michel est du genre mélancolique. Sur un flow nonchalant, le rappeur sait se livrer en passant ses humeurs en humour et dérision. 

“Jsuis pas premier sur le rap, mais c’est moi l’premier sur la piste”

Là où la techno manque de mot, le rap a parfois du mal à nous faire danser. Alors c’est à mi-chemin des deux genres musicaux que Michel se place pour nous ambiancer. 

C’est en tout cas un bon combo, qui pourrait avoir l’effet de faire rebondir rapidement ses sons, de soirées en soirées. Je ne serai pas surprise de le voir même séduire plus rapidement les teufeurs à l’étranger, là où l’évidence rythmique passe avant de comprendre les paroles. 

Il ne reste plus qu’à voir si le public, de plus en plus demandeur de rap en soirée, l’accueillera jusqu’à l’aube.

Manon Lefébure

https://www.youtube.com/watch?v=QWVpIMV1J6A
https://open.spotify.com/artist/7hk0d1oKXetQy9G7YUienU
" ["post_title"]=> string(57) "Michel & ses khey, la bonne team pour partir en soirée !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(51) "michel-ses-khey-la-bonne-team-pour-partir-en-soiree" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-25 10:33:30" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-25 09:33:30" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14262" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

object(WP_Post)#8297 (24) { ["ID"]=> int(14081) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-11-13 21:18:34" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-11-13 20:18:34" ["post_content"]=> string(11589) "

Navy, jeune rappeur Lyonnais bourré de talent, s'est confié à nous lors d'une interview des plus captivantes. En effet, ce dernier vient de sortir son EP "Trace", un magnifique projet hétéroclite pouvant inspirer une bonne partie des rappeurs émergents !

Navy rappeur

Yo Navy, tu peux te présenter rapidement pour nos lecteurs ? 

Yo les gars ! Je suis Navy, je viens de Lyon, j’ai 21 ans et je rap depuis mes 16 ans. 

Quand et comment as-tu commencé à faire du son ? 

J’ai commencé la musique à mes 8 ans, par le jazz via le saxo et le piano.

Il y a 5 ans j’ai monté un duo de rap avec un pote, ensuite on a rencontré un beatmaker qui était chaud de nous suivre sur un projet plus trap. Ensemble, on a créé may.day et sorti notre premier projet « UFO ». Ça nous a permis à tous de grandir musicalement et de kiffer ensemble. Quand j'ai réalisé que j'étais entrain de construire mon avenir, j'ai voulu aller plus loin. Il y a un an, j’ai donc décidé d’entreprendre mon projet solo. 

https://www.youtube.com/watch?v=W82e4RkXOvU

Actuellement, tu vis à 100% de la musique ?

Pas encore, mais c’est l’objectif !

C’est quoi les galères que t’as pu rencontrer ? Ou que tu rencontres encore actuellement ? 

Essentiellement le manque de visibilité sur la scène lyonnaise...

Selon toi, comment un rappeur peut se démarquer et percer sur une scène parisienne de plus en plus saturée ? 

Il ne faut pas faire la même chose que les autres, mais utiliser sa personnalité pour se démarquer sur le plan musical et sur les textes. Il faut rester focus sur ce qu’on aime faire, c’est hyper important, un artiste se doit de rester fidèle à lui-même, et se tenir écarté de la mode très influente. 

Parle nous un peu de toi, tu viens de sortir ton EP, pourquoi « Trace » ?

Je redoute le temps qui passe, je suis frustré de la routine et du chemin classique qui se répète. Trace pour le fait de tracer, d’aller vite mais aussi pour laisser sa trace, son empreinte, suivre son chemin.

@martypourcent

Tu as mis combien de temps à concevoir ce projet ? 

La création du projet s’est faite sur un espace de 3 mois, de septembre à décembre 2018, avant de partir l’enregistrer à Berlin au studio « The golden watch ».

Il représente quoi pour toi ? 

Il représente une période de ma vie, entre le burn out de la routine, le départ pour mon voyage en Amérique latine et le lancement de ma carrière solo. C’est le moment où tout s’est accéléré, un élan de positivité s’est créé, j’avais l’impression que tout était possible. 

Il y a une track que tu préfères ? Pourquoi ? 

J’hésite entre "Loin" et "Cette vie là" qui touchent deux univers différents. "Loin" pour l’aspect plus kické, et "cette vie là" pour le message qu'il transmet au public, l'élan positif et motivant que j’avais à ce moment là. 

https://www.youtube.com/watch?v=nH2Z7DHdyFc

Quels sont les thèmes qui t’ont le plus inspiré dans l’écriture du projet ?

La course contre le temps, le cercle vicieux de la routine, le voyage et l’ambition !

Tu as bossé avec qui pour la réalisation de ton EP ? 

NuTone est le beatmaker principal de l’EP, mais aussi le réalisateur ! Il m’a aiguillé sur les démarches à suivre tout au long de la création de mon EP jusqu’à Berlin où il a supervisé le déroulement de la semaine d’enregistrement... Il a aussi dû jouer le rôle de traducteur entre l’ingé-son et moi. 

J’ai bossé avec Marty% qui m’a suivi sur tous les visuels, de Lyon à la Colombie en passant par Berlin. Je travaille aussi avec une manageuse pour l’accompagnement du projet, Mahaut qui a fondé Loom

Navy et toute son équipe, avec NuTone et Marty%

C’est quoi tes projets pour la suite de l’année ?

Refaire un max de sons, repartir dans une démarche de création pour continuer avec un single et pourquoi pas un nouvel EP !

Tu as quelques scènes à ton actif ? 

Oui, une dizaine avec le trio may.day et une plus récemment sur Paris. C'était ma première scène solo, en tant que Navy, et en dehors de ma ville !

Des prochaines dates en perspectives ? 

Oui, prochainement la release party de l’EP que j’organise sur Lyon à Chromatique. Puis la finale régionale lyonnaise du tremplin Buzzbooster

À qui souhaites-tu passer le Cimer ?

Cimer à toute mon équipe, à mon audience et cimer à vous les gars !

https://www.youtube.com/watch?v=H51E_fwJYXE

Découvrez en plus sur Navy :
Facebook
Instagram
Youtube
Fanlink

https://open.spotify.com/album/2NWn3NwYpKeGpQTIcwa3fK?si=V9_Exr7ITgKGReqhbU9j9Q
" ["post_title"]=> string(89) "On a interviewé Navy, un rappeur qui devrait laisser des "Traces" comme son nouvel EP..." ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(26) "navy-interview-album-trace" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-14 07:47:59" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-14 06:47:59" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14081" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 4 semaines

object(WP_Post)#8349 (24) { ["ID"]=> int(13864) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-10-23 21:59:43" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-10-23 20:59:43" ["post_content"]=> string(15461) "

On a discuté avec les fondateurs de la marque émergente HRTLSS , un concept novateur mêlant streetwear et évènementiel ! Le 26 octobre, ils organisent le Heartless Club, une soirée à ne rater pour rien au monde !

HRTLSS en compagnie du rappeur Jok'air
2 membres de la HRTLSS et Jok'air

Les gars, vous pouvez nous parler un peu de votre concept ?

HRTLSS c’est une marque de vêtements aux influences streetwear créée par une bande de potes issus du 13ème arrondissement de Paris, et influencés par la culture Hip-Hop. La musique prend une place particulière au sein du groupe, elle nous influence beaucoup. Mais nous sommes aussi sensibles à tout autre forme d’art, d’expression. À travers notre marque et nos évènements on cherche à rassembler une communauté autour de l’identité Heartless.

Vous êtes combien dans l’équipe ?

Le noyau de l’équipe c’est 4 membres (Théo, Azzedine, Greg et Madjid) mais on peut être une dizaine de personnes sur certains projets.

Pourquoi HRTLSS ?

Heartless est avant tout un état d’esprit, qui a souvent été poussé par nos influences musicales. Ca vient aussi d’une réflexion sur le mode de vie des gens, les raisons qui motivent leurs actes, et leurs conséquences sur leurs proches/entourage. Nos inspirations étant axées sur la musique, vous savez autant que nous qu’on retrouve souvent ce « mood » chez les artistes. Ça part d'un constat assez neutre.

L’idée est d’être Heartless (sans coeur) avec les personnes qui nuisent à ton développement personnel car souvent, faire prévaloir les sentiments à la raison, c’est ce qui empêche beaucoup de personnes d’avancer dans leur vie.
Il y a également une référence à une chanson de Kanye West qui a marqué toute notre génération.

HRTLSS CLOTHING

Comment vous est venue l’idée ? Ça fait longtemps ?

L’idée est partie d’un constat du monde qui nous entoure et du comportement des gens. On voulait entreprendre un projet avec l’équipe depuis quelques années mais un truc avec du sens, qui nous correspond entièrement et dans lequel une communauté pouvait se retrouver. Pour nous, il était hors de question d’arriver avec une marque de vêtement streetwear comme on en voit des centaines fleurir chaque jour, il fallait développer autre chose autour du textile avec un vrai message, un sens, un univers.
En amont l’album de Kanye West 808’s & Heartbreak fut un album très marquant pour nous. L’évolution du hip-hop nous a prouvé qu'il était le précurseur d'une nouvelle ère du rap. Et il est vrai que la pochette de cet album ne nous a pas laissé indifférent non plus. Les affinités et la cohésion au sein du groupe, la vision de la mode, du monde qui nous entoure, et notre petite histoire ont plus tard fait qu’on s’est mis dans la tête qu’il y avait la place pour créer quelque chose de particulier. On a eu l’idée fin 2015 début 2016 et on s’est lancé en 2017.

Comment sont conçus vos vêtements ? Vous faites tout en interne ?

On réfléchit chaque pièce, chaque création en interne. Chacun d’entre nous apporte sa pierre à l’édifice. Pour la réalisation on peut demander une expertise externe qu’on ne maîtrise pas (broderie, sérigraphie etc..).

HRTLSS CLOTHING

Le concept a plu tout de suite ? Ou il a fallu du temps pour que ça prenne ?

On a tout de suite vu que ce qui interpelait le plus : le logo ! C’est notre atout numéro 1, il est très identifiable peut se dupliquer, et porte à plusieurs interprétations. Lors du lancement on a eu des retours positifs assez rapidement. Après, là ou ça a vraiment pris un tournant c’est quand on a lancé nos événements et qu’on a été amené à rencontrer notre public.

Comment vous vous y êtes pris pour développer le projet ? Pour obtenir une si belle communauté ?

En se diversifiant très vite, on est pas resté que dans le textile. Le côté événementiel de la marque nous a fortement aidé à nous développer, en plus du fait d’avoir été porté par des acteurs importants de la culture Hip-Hop.

Le fait de voir des personnalités porter nos créations ou être présents à nos événements (Kaytranada, Jok’Air, Leto, Nelick, Lefa, Take A Mic, Chilla, Tefa, Jazzy Bazz, Djibril CisséMehdi Maizi...) nous a également donné une bonne visibilité assez rapidement.

Vous faites ça à temps plein, ou vous avez d’autres activités en parallèle ?

Pour certains, c’est du temps plein, pour d’autres non. Deux membres de l’équipe finissent leurs études par exemple.

Vous pouvez nous donner quelques infos au sujet de votre soirée du 26 octobre ?

Ce qu’on peut dire, c’est qu’on revient sur un format classique dans un club mythique de Pigalle et que ça va être un sacré bordel ! Surtout que c’est la première fois qu’on propose un Heartless Club un samedi ! Récemment on était sur des événements en pleine semaine et c’était plein à craquer.

Des artistes que vous rêveriez de faire monter sur scène ?

Kanye West avec Kid Cudi pour un live commun avec Travis Scott en invité surprise.
Après en France ça serait des artistes qui représentent bien l’image de notre marque, on pense à PNL ou Damso.

C’est quoi votre plus belle réussite ? Votre meilleur souvenir ?

Franchement on a du mal à se décider donc on va vous en donner 3 :

-Notre premier événement au Workshop Paris (qui n’existe plus), c’est la première fois qu’on a pu voir notre public, ça nous a marqué.

-Notre premier Pop-up Store sur Paris en avril dernier, c’était la première foisqu’on proposait une boutique éphémère sur Paris

-Pour finir, le dernier événement qu’on a fait au Badaboum, c’était la première fois qu’on expérimentait vraiment le live pendant une de nos soirées et on est quand même arrivé avec un plateau d’artistes intéressant avec notamment Leto, Kaza, ChancekoKendra, Aliou ou encore Take A Mic en invité surprise, on sent que ça nous a fait franchir un cap.

HEARTLESS CLUB

C'est quoi votre pire souvenir ?

La collaboration avec Mr.Cirque, autrement dit les gens qui ne voient pas le divertissement comme nous, ils ont des codes complètement différents et c’est pour ça que ça s’est mal passé. Le côté positif, c’est que ça nous a permis de savoir où on voulait aller, et surtout où on ne veut pas aller. Pour la petite anecdote, un des dj qu’on avait booké était en train de jouer du Koba La D et là un des mecs de leur équipe est venu en courant en lui demandant d’arrêter son set, aujourd’hui on préfère en rire mais sur le moment on a pas trop compris. Surtout que juste après un de leur dj a joué du 6ix9ine, mais bon comme ça vient des States ça n’a pas dérangé, forcément...

Vous pensez quoi de la scène urbaine francophone d’aujourd’hui ?

La scène urbaine francophone est très diverse et variée, il y en a pour tous les goûts et c’est une bonne chose. Bien qu’on sente encore l’influence des USA, elle peut être fière de ce qu’elle a réussi à créer.

Vous souhaitez passer le Cimer à qui ?

Cimer à Anatole Sarazin pour la réalisation de nos vidéos (shooting/événements) ! À nos talentueux photographes Victor Begeon et Roxane Peyronnenc. Cimer à tous les Dj OG.D, Honyzuka, Carla Genus, Mansour, Kirou, L’Arnack, Aliou qui contribuent à l’ambiance de nos événements.

Un cimer au poto Kanye West aussi sans qui on serait surement pas là aujourd’hui.

Cimer à nos proches Thierno, RDP, Salah, Idy, Dounia, Sarah, Cheikh, Modi, Martin, Elyes, Teddy.

Un gros cimer à tous ceux qui nous suivent depuis le début et tous ceux qui arrivent en cours de route !

Le HRTLSS Club te chauffe ?

Clique ICI !

HEARTLESS CLUB

Découvrez en plus sur HRTLSS :
Facebook
Instagram
Twitter

" ["post_title"]=> string(53) "On a interviewé les fondateurs de la marque HRTLSS !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(23) "interview-marque-hrtlss" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-10-24 07:01:15" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-10-24 06:01:15" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13864" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

Food

object(WP_Post)#8315 (24) { ["ID"]=> int(14451) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-12-10 17:23:30" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-12-10 16:23:30" ["post_content"]=> string(4572) "

On ne vous présente plus l’enseigne préférée de tous les invétérés du Poké: on a nommé Pokawa, précurseur français de cette tendance culinaire qui nous provient tout droit d'Hawaï. On vous a déjà longuement parlé juste ici: https://cimer.paris/on-a-goute-pokawa/ 

Parce qu’on est gentils, on vous résume les grandes lignes: 

  • Un poké, qu’est ce que c’est? Un Poké, c’est la version moderne du plat hawaïen traditionnel: un assemblage de poisson cru mariné coupé en dés, servi sur une base de riz vinaigré avec une délicieuse garniture composée de crudités et de fruits frais.
  • Et si on a pas envie/on ne mange pas de poisson? Aucun souci, les recettes sont modifiables selon vos goûts et vos envies, et votre régime alimentaire aussi ! Pour les végétariens, on opte pour falafels ou le tofu, et pour ceux qui voudrait simplement varier, Pokawa propose aussi du poulet grillé ou des crevettes décortiquées. Et si, comme nous aussi, vous adorez les surprises: Chaque début du mois nous réserve une nouvelle recette: un poké aux ingrédients hors du commun, à durée limitée.
  • Et pour ce qui est de la touche sucrée sur mon palais? Petit(e) gourmand(e)! Pokawa propose également de délicieux desserts: pudding coco aux perles de chia, salade de fruits frais,  cheesecake, granola bowl ou encore moelleux au chocolat …

Chez Cimer, on est aime tellement les pokés qu’on est devenus Pokawaiens (le petit surnom prodigué aux clients Pokawa) et on souhaite agrandir la famille en vous faisant profiter d’un bon plan gourmand:

Pokawa débarque à Lyon et compte bien fêter ça avec les lyonnais ! Et oui, désolés, l’offre est uniquement valable là-bas, mais ce n’est que partie remise, si Pokawa ouvre bientôt dans ta ville ! (N'hésite pas à nous suivre, on prévoit de relayer l'info !)

C’est Noel avant l’heure

Chez Cimer, on est tous très impatients de découvrir nos cadeaux de Noël dans quelques jours. Mais cette fois-ci, c’est toi qu’on gâte (tu nous remercieras plus tard) :

A l’occasion de la soirée d’ouverture de Pokawa Lyon: On t’offre un FREE POKÉ (un poké gratuit, pour ceux qui auraient séchés les cours d’anglais) Mais attention, uniquement sur inscription !

Pour profiter de cette offre d'un poké offert, INSCRIS-TOI ICI 👉: https://pokawa.typeform.com/to/zeee73 Et présente ton bon une fois sur place.

Au programme: Hawaian food, tropical vibes, et exotic drinks.

📅 Jeudi 12 Décembre 2019

🌴 Rendez-vous de 19H00 à 22H00

📍10 cours Vitton 69006 Lyon

Suivez Pokawa sur :
Facebook
Instagram

" ["post_title"]=> string(26) "POKAWA : Aloha Lyon ! 🌴" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(30) "pokawa-aloha-lyon-%f0%9f%8c%b4" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-12-10 17:30:44" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-12-10 16:30:44" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=14451" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 17 heures

On a gouté !

object(WP_Post)#8330 (24) { ["ID"]=> int(13382) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-09-20 23:36:56" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-09-20 22:36:56" ["post_content"]=> string(6974) "

SAVE THE DATE : Le célèbre bar restaurant Baranaan vous invite à son 4ème anniversaire le vendredi 27 septembre. L'Inde vous ouvre ses portes pour un voyage culinaire des plus dépaysants dans lequel vous pourrez vous délectez de leurs merveilleux tapas et cocktails signatures.

Ouvert depuis maintenant 4 ans 7 rue du Faubourg Saint-Martin, Baranaan est devenue l'une des adresses parisiennes les plus populaires. Le bar restaurant fondé par le chef cuisinier Roudy Petersen saura séduire plus d'un curieux !

Un concept séduisant !

Le concept est simple, proposer à la fois des plats, et des cocktails traditionnels indien, le tout dans un cadre Bollywoodien unique en son genre. Ainsi, Tapas, Naans, tartares et cocktails épicés vous attendent pour satisfaire vos papilles. Les recettes sont variées, et très originales. C'est certainement le seul endroit sur Paris ou vous aurez la chance de siroter des cocktails à base de fleurs de carthame ou encore, de sirop de cardamome noire !

Baranaan est un restaurant gastronomique, les classiques sont non seulement maitrisés, mais ils sont également revisités ! Avez-vous déjà gouté des naans noirs ? Nous oui. Pour les avoir gouté, on peut vous garantir qu'il n'y a pas meilleurs naans sur Paris !

Un restaurant symbolique !

Pour la petite histoire, Baranaan est un restaurant dont le décor rappelle étrangement celui d'un train, mais pas n'importe quel train, le train de la prohibition ! En effet, il y a des années la vente d'alcool était interdite en Inde. Le seul moyen de s'en procurer était de prendre un train en direction de Mumbaï. Le restaurant parisien reproduit le cadre et l'ambiance du train de la prohibition. Vous l'avez compris, Baranaan n'est pas une simple enseigne de restauration, c'est une expérience immersive des plus savoureuses.

4 ans déjà...

En 4 ans, le restaurant s'est fait un nom dans la capitale. Pour célébrer ces 4 belle années, Baranaan vous invite à son anniversaire. Au menu, de délicieux tapas et des cocktails signatures à base de Whisky Paul John.

Bien sûr, des DJs Sets sont prévus à cet effet. L'évènement aura lieu ce vendredi de 18h à 20h. Un évènement qu'il ne faut pas manquer, on y sera. Cimer!

Toutes les infos sont disponibles sur le lien de l'évènement : http://bit.ly/2m7aPoz

Baranaan

Suivez Baranaan sur :
Facebook
Instagram

" ["post_title"]=> string(73) "Baranaan, le 230ème meilleur bar du monde fête son 4ème anniversaire !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(37) "restaurant-baranaan-4eme-anniversaire" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-11-27 13:31:41" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-11-27 12:31:41" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13382" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 mois

object(WP_Post)#8314 (24) { ["ID"]=> int(12099) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-06-30 12:23:55" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-06-30 11:23:55" ["post_content"]=> string(6212) "

Le soleil bat son plein et la soif se fait ressentir... Heureusement, on nous a soufflé dans l'oreillette que Jarritos, le célèbre soda mexicain, débarque en France avec 8 recettes pour le moins... Rafraichissantes !

Aujourd'hui, ce n'est pas d'un artiste que nous allons parler, mais bel et bien d'un soda ! Vous me direz, mais quel est le rapport ? Eh bien c'est très simple, les 2 pétillent, les 2 sont émergents, puis finalement, la musique se consomme au même titre qu'un délicieux soda, non ?

Jarritos c'est quoi ?

Implantée sur tous les continents, Jarritos est l'une des boissons les plus populaires dans le monde. Ce doux breuvage a été conçu en 1950 par Francisco Hill, un père qui au départ voulait juste faire plaisir à ses enfants en leur faisant déguster un soda naturel fait à base de fruits et de sucre de canne... La recette fut si bonne qu'il décida d'en faire une marque. Marque qui s'est étendue à une vitesse folle, d'abord au Mexique, puis dans le monde entier. La boisson s'est fait un nom en peu de temps (un peu comme Koba LaD), et cela s'explique de bien des manières !

"Started from the bottom now we here" -

Drake

De quoi renouer avec les sodas !

Vous n'aimez pas les sodas ? Ça tombe bien, Jarritos n'est pas un soda comme les autres. Déjà, il n'est pas chimique ! "Soda" et "naturel" sont 2 mots antithétiques que l'enseigne mexicaine a réussi à associer. Oui, les sodas naturels ça existe !

Composée exclusivement de sucre de canne et d'arômes naturels, cette boisson exploite le meilleur du fruit. Les goûts sont exotiques, directement tirés des fruits les plus populaires au Mexique.

À ce jour il existe 8 saveurs : goyave, mandarine, cola mexicain, mangue, citron vert, pamplemousse, ananas et tamarin ! Les mandarines par exemple sont cultivées dans la région de Yucatan. Quant aux autres fruits, ils sont également cultivés au Mexique.

La marque contrôle tout son circuit de production, ainsi les emblématiques bouteilles en verre sont produites en interne, au Mexique !

Pour les plus curieux, l'enseigne propose des recettes de cocktails à base de Jarritos sur son site internet. De quoi ravir les papilles de tous vos invités, qu'ils soient softs ou alcooliques.

On a eu le plaisir de gouter ces sodas en pleine canicule... Croyez-nous sur parole, il n'y a pas plus désaltérant ! Alors soyez attentifs, si par surprise vous tombez sur l'une de ces intrigantes bouteilles, vous pouvez foncer tête baissée, vous ne serez pas déçus. Cimer!

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Site web

" ["post_title"]=> string(53) "Jarritos : la boisson mexicaine débarque en France !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(27) "jarritos-debarque-en-france" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-10 14:11:29" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-10 13:11:29" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12099" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 5 mois

object(WP_Post)#8391 (24) { ["ID"]=> int(8080) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-03-29 13:00:40" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-03-29 12:00:40" ["post_content"]=> string(5161) "Vous vivez à Lille, à Arras, ou dans les environs ? On vous présente Les Francs Burgers ! La meilleure adresse quand il s'agit de déguster de délicieux burgers ch'tis et cocktails dans un lieu splendide.

Qu'est-ce qu'on y mange ?

D'abord présent au 25 Grand'Place, à Arras, ils ont ouvert un second restaurant dans Lille Nord, 4 place Saint Hubert, il y a quelques mois. On y mange des burgers frites totalement faits maison, mais aussi des soupes et salades. Les recettes sont régionales, burgers au maroilles, mayonnaise à la chicorée ou à la betterave, ils utilisent des produits locaux, et c'est franchement kiffant ! Ils proposent également des bières et alcools de la région, de quoi voir les spécialités des Hauts de France d'un œil nouveau.  

Le cadre est cool ?

Le cadre est juste fantastique ! À Lille comme à Arras, la décoration est à la fois traditionnelle et moderne, c'est antithétique et pourtant ils ont réussi à fusionner les 2. Chaque recoin apporte son lot de surprises. A Lille, il y a des canapés, des miroirs, des tableaux, des petites anecdotes sur les murs... C'est spacieux, il y a plusieurs salles et même une terrasse. L'équipe est vraiment serviable, une fois sur place on a plus envie de partir !   Les Francs Burgers Les Francs Burgers                

Ça coûte combien ?

Vous vous doutez bien que pour déguster des produits frais et régionaux, et profiter d'un cadre aussi somptueux, on n'en a pas pour 5€. Non, il faut compter entre 12€ et 17€ le menu complet. Et leurs desserts en valent la peine ! Il y a un menu enfant à 10€ pour les petites natures et les bambins. Les bières et alcools coûtent moins cher que dans les bars, et le cadre est génial donc c'est tout bénef.

Les Francs Burgers, vous validez ?

Excellent même. Il y a 2 éléments qui font d'un burger un banger, la viande bien sûr, et le fromage. Le bon fromage lillois, il fait toute la différence ! Il procure à chaque bouchée une saveur inégalable. A cela on y ajoute la fraicheur du pain et des autres aliments. Il est important de préciser que tous les burgers sont disponibles en version veggie, la viande est alors remplacée par de savoureux steaks de lentilles. En accompagnement, on peut prendre des frites, une salade ou de la paille. Ce n'est pas du surgelé mais de la bonne patate. Croisées avec les petites sauces qu'ils vous ont concoctées, le palais vit sa meilleure vie. Les desserts sont assez variés, il y a de la tarte à la bière, des cookies, et des petites spécialités à base de fromage blanc. C'est l'une des rares enseignes qui peut revendiquer, sans tricher, que ses produits sont frais. On sait ce que l'on y mange, et c'est succulent.   Les Francs Burgers Les Francs Burgers                

C'est bon je suis convaincu !

Ouais, et plus vite que ça même ! Toutes les informations sont sur le site web de Les Francs Burgers. Ils disposent d'un service de livraison en ligne alors faites-vous plaisir. Bonne dégustation. Cimer ! Suivez Les Francs Burgers sur : Facebook Instagram    " ["post_title"]=> string(63) "Les Francs Burgers à Lille, la crème de la crème du burger !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(18) "les-francs-burgers" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-29 18:44:51" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-29 17:44:51" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=8080" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 9 mois

object(WP_Post)#8385 (24) { ["ID"]=> int(7893) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-03-29 11:00:32" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-03-29 10:00:32" ["post_content"]=> string(4555) "Il y a tellement de bonnes adresses à partager... Pour commencer en beauté, on va vous parler de POKAWA. Vous savez cette chaîne de Pokés Hawaïens en pleine expansion, ça ne vous dit rien ? En à peine 2 ans, ils ont déjà ouvert une bonne dizaine d'enseignes en France, dont 7 à Paris, une à Nantes et à Nice... Les autres, ne vous inquiétez pas ça va arriver très vite.

Qu'est-ce qu'on y mange ?

Des Pokés ! C'est un plat traditionnel d'Hawaï, généralement composé de poisson cru mariné, de fruits et légumes hyper frais, le tout sur une base de riz vinaigré. Bien sûr, ils proposent différentes variantes, avec des falafels par exemple. Leurs plats conviennent à tous, y compris aux végans, donc pas d'excuse !  

C’est comment là-bas ?

C'est stylé ! Vous ne pouvez pas manquer ces grandes vitrines jonchées d'une devanture en bois. Chaque enseigne apporte une touche d'exotisme, créant le contraste avec le paysage parisien. Le cadre rappelle Hawaï, la mer, le soleil, la plage... Pour les plus flemmards d'entre vous, ils livrent aux alentours de chaque point de vente. Gros big up à Leona Rose qu'on a pu interviewer ! Elle a réalisé les magnifiques fresques de Pokawa.   Pokawa                

Ça coûte combien ?

Pas d'inquiétude, on n'est pas sur du fastfood, mais ça reste accessible ! Les Pokés sont disponibles en petit ou en grand. Ils proposent 3 menus. Poké + boisson + dessert, et les variantes. On peut s'en mettre plein le bide pour moins de 15€. Les prix sont justifiés, sachant que les produits sont frais et adaptés aux saisons.

Et alors, Pokawa, c'est validé ou pas ?

On y mange régulièrement, et on n'a jamais été déçus ! Les Pokés ont un goût assez particulier, une saveur que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Ils sont servis avec une marinade au choix, soja sucré (on vous la conseille vivement), soja salé, tropicale, ou spicy mayo. Vous pouvez choisir la base, riz, carotte ou quinoa. La principale différence repose sur le choix de la protéine (thon, saumon, crevette, daurade ou falafel), et sur le choix du fruit (framboise, mangue, ananas). Ils y ajoutent, des graines de sésame et des fèves edamames. Un mélange sucré salé qui fait frémir les papilles. Vous pouvez également opter pour leurs délicieux desserts, à savoir, le pudding coco aux perles de chia, la salade de fruits frais, le cheesecake, le granola bowl ou encore le moelleux au chocolat ... Du sucre, du sucre, du sucre !  

Vous m'avez convaincu !

Tant mieux, toutes les infos sont sur leur site web. Les horaires sont variables en fonction des différents emplacements, mais ils sont généralement ouverts de 11h à 22h30. Donc, faites-vous plaisir. Bonne dégustation. Cimer ! Suivez Pokawa sur : Facebook Instagram  " ["post_title"]=> string(53) "POKAWA : on a gouté les meilleurs pokés de France !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(17) "on-a-goute-pokawa" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-29 18:44:57" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-29 17:44:57" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=7893" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }