MENU

Suivez-nous

Les dernières actus !

object(WP_Post)#9048 (24) { ["ID"]=> int(15978) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-04-12 10:27:28" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-04-12 09:27:28" ["post_content"]=> string(9029) "

On vous parle aujourd’hui de Stup Rec, un crew aussi polyvalent que talentueux qu’il va falloir surveiller cette année. 

Stup Rec, c’est un groupe de 20 potes originaires de Nancy qui compte 9 membres actifs. BBL, Dougi, INCCCX, Calico et $tonehead sont les 5 rappeurs du crew possédant chacun des styles et des univers uniques. À la prod, on a M4TIC et Vega qui maitrisent leur art comme personne. Yaël est chaud en graphisme mais il touche vraiment à tout, il donne son avis et une direction générale aux projets, il est toujours là pour motiver l’équipe. C’est le happinness manager tout-terrain.

À l'image on retrouve Tancrède, le photographe/vidéaste/graphiste attitré du crew, jamais à cours d'inspi que ce soit pour shooter, documenter l'équipe au quotidien ou réaliser la cover des différents projets du STUP. L’aventure Stup Rec a commencé il y a 6 ans avec Calico et M4TIC qui se connectent avec $tonehead. En 2019, l’équipe s’agrandit, les productions deviennent de plus en plus qualitatives et après plus de 400 sons enregistrés et 2 ans de perfectionnement, c’est cette année qu’ils décident de dévoiler leurs premiers projets au grand jour. Leurs rôles ont beau s’être précisés, chaque membre apporte son avis et sa touche personnelle à chaque phase d’un nouveau projet, de l’écriture au mix. 

M4TIC à la prod - Crédit @tancredemallet

Les gars de Stup Rec se sont rencontrés très tôt pour la majeure partie et leur cercle s’est agrandi au fil des années et des rencontres. Le liant dans tout ça, c’est la musique. Chaque membre a été baigné dans cet univers en jouant d’un instrument dès l’enfance et donc influencé par des genres musicaux très vastes comme le jazz, la funk et même la bossa nova. Pour ce qui est de leurs références, on retrouve des artistes très variés tels que Larry June, Capitaine Roshi, A$AP ANT, Playboi Carti, Jul, Le A mais aussi Marvin Gaye, Carl Cox, Cheb Hasni ou encore Herbie Hancock. M4TIC et Vega n’hésitent pas à aller puiser dans ces influences vastes et singulières pour créer leurs prods. 

$tonehead au charbon- Crédit @tancredemallet

C’est sûrement ce qui a plu à Myth Syzer quand ce-dernier a repéré M4TIC il y a 3 ans pour l’intégrer à son label Try To Live. Le label a sorti deux projets (Thermal Vision 1 & 2) et notamment le très bon « Bulletproof » de Khali feat Loveni avec Myth Syzer et M4TIC à la prod qui avait été présenté sur Konbini Radio. Cette connexion avec le producteur de Bon Gamin atteste du niveau et du potentiel de M4TIC et des beatmakers de Stup Rec. Ce qui est très chaud chez eux, c’est leur polyvalence. Stup Rec dépasse la musique, c’est une identité, un groupe qui ne se limite pas à un seul domaine. 

Ce qui est très chaud chez eux, c’est leur polyvalence. Stup Rec dépasse la musique, c’est une identité, un groupe qui ne se limite pas à un seul domaine. Le collectif touche aussi à la photo, au graphisme, à la sape. Tancrède, ancien graphiste et photographe pour le média Shoes Up, est notamment inspiré par le taf de Martha Cooper et la nouvelle vague argentique américaine. Le résultat est franchement très lourd et on vous conseille d’aller checker son Insta. 

Stup Rec et Frip’n’Kicks pour 2 les ans du shop -- Crédit @tancredemallet

En partant du haut à gauche : Dougi, Calico, Guitoo, Guppy, Vega, BBL, $tonehead, Hamza et M4TIC - Crédit @tancredemallet

On a également découver t Hamza, Guppy et Guitoo, trois potes de Stup Rec qui gèrent Frip‘n‘Kicks, un shop unique axé sur le sportswear vintage et les sneakers basé aussi à Nancy. Vous y trouverez aussi bien les Jordan issues de la collab avec Cactus Jack qu’une chemise des années 80 pour 10€. Ils ont déjà organisé quelques scènes et évènements avec le Stup Rec pour partager leur amour de la sape et du son. 

Ils préparent encore de nombreux projets associatifs pour cette année dont le Projet Local (une friperie unique en son genre) qui arrive avec le Freestyle Local #1 en parallèle du 2ème anniversaire de l’ouverture de Frip’n’kicks.

C’est quoi les bails à venir alors ? Le clip de leur premier Freestyle Local est sorti jeudi dernier et il est déjà dispo sur YouTube et toutes les plateformes de streaming. 

https://www.youtube.com/watch?v=_3f7f-FsNvA&ab_channel=Stup.Rec

Le premier EP de $tonehead débarque le 25 mai sur toutes les plateformes. M4TIC et INCCCX dévoileront leur premier EP beatmakers + rappeurs peu de temps après et Calico sortira son EP perso cet été. Vous l’aurez compris, ça arrive fort dans les mois à venir et on va clairement suivre les gars de Stup Rec et leurs premiers projets. On a vraiment envie de découvrir l’univers de chacun des membres et on envoie de la force à ce collectif prometteur. Cimer! 

Écrit par Franck Tourret

" ["post_title"]=> string(35) "Stup Rec, pour l’amour de la ride" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(31) "stup-rec-pour-lamour-de-la-ride" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-04-12 11:07:15" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-04-12 10:07:15" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15978" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 7 heures

object(WP_Post)#9047 (24) { ["ID"]=> int(15947) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-04-09 10:00:15" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-04-09 09:00:15" ["post_content"]=> string(12011) "

Au détour d’une pause repas entre collègues, l’idée de commander Berliner est sortie du lot. On me l’a vendu comme « un kebab bien différent de ce que tu as l’habitude de manger ». Un peu sceptique au début, j’ai compris en arrivant sur Uber Eats que l’enseigne ne rigolait pas avec le kebab.
 

Berliner : l’art du kebab haut de gamme 

Berliner c’est l’envie de redonner ses lettres de noblesse au kebab. Parce que nos origines sont importantes, elles le sont tout autant pour les plats dans nos assiettes, et pour le kebab c’est à Berlin que tout a commencé. L’objectif est donc d’offrir les mêmes recettes qu’Outre-Rhin en proposant un « kebab de luxe » aux Français. 

Le 3-3-3 gagnant :

Dans ce match contre les kebabs français classiques la composition de Berliner est simple : ils optent pour un 3-3-3.

En défense, on retrouve les 3 recettes que propose l’enseigne : le Berliner, le Klassiker et le Vegetarish. Il y en a pour tous les goûts : ceux qui aiment les légumes, ceux qui ne les aiment pas et ceux qui ne mangent que ça ! 

Au milieu, on retrouve les 3 restaurants actifs dans la région parisienne. Vous cherchez à goûter ces kebabs ? Trouvez-les à Denfert, Voltaire et Boulogne ! Mais ce milieu de terrain va sûrement être renforcé puisqu’il semble que l’objectif soit d’augmenter le nombre de restaurants pour permettre au plus grand nombre de goûter le kebab, le vrai. 

Enfin, en attaque, on a les 3 formats proposés par Berliner ! Selon tes envies, tu peux le manger en wrap, en sandwich, et même en bowl ! Rien que pour ça, ma curiosité a été plus qu’éveillée. Un kebab en bowl ? C’est rare d’en trouver, j’ai voulu tenter l’expérience. 

Et le goût dans tout ça ? 

Pour ma première commande, je ne me suis pas aventuré sur un terrain totalement inconnu puisque j’ai pris un Berliner en sandwich. La grosse différence avec les kebabs classiques, ce sont clairement les légumes frits et les grenades qui ajoutent du croquant, du gourmand, comme Cyril Lignac l’aime quoi ! Après un kebab comme celui-ci, je peux vous dire que je n’avais pas besoin de dessert, et c’est aussi ça la différence ! La générosité est de mise, et si jamais tu commandes un kebab chez Berliner, je te mets au défi de le finir. Et comme le dit l’oncle de Peter Parker : « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ».

Après cette agréable surprise, j’ai décidé de me lancer dans l’expérience du kebab en bowl ! Je ne m’attendais à rien, mais j’ai quand même été surpris. Moi qui pensais être orphelin du pain et bien, j’en suis arrivé à l’oublier tellement ce bowl était garni et délicieux. Je vous conseille cette expérience kebabienne particulière mais très satisfaisante pour vos papilles !

Si vous voulez manger un vrai bon kebab rendez-vous sur Deliveroo ou Uber Eats pour choisir la recette et le format !

Cimer Berliner Das Orginal d’importer le kebab berlinois à Paris ! 

Aubry

" ["post_title"]=> string(66) "Berliner DAS Original ou le kebab comme vous ne l'avez jamais vu !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(63) "berliner-das-original-ou-le-kebab-comme-vous-ne-lavez-jamais-vu" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-03-26 15:43:35" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-03-26 14:43:35" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15947" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 jours

object(WP_Post)#9046 (24) { ["ID"]=> int(15935) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-04-02 10:00:18" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-04-02 09:00:18" ["post_content"]=> string(3474) "

Connais-tu les pokés bowls ? Tu sais, ces petits bowls contenant du riz, des légumes et du poisson cru. Ils ont commencé à pointer le bout de leur nez il y a quelques années et nombreux sont ceux à vouloir nous faire découvrir ce plat hawaïen. 

Pokawa est un de ceux qui veulent nous faire voyager le temps d’un déjeuner. Le choix de la protéine est varié : côté poisson, c’est saumon ou thon, mais si tu n’es pas fan du poisson cru, tu peux opter pour leur délicieux poulet mariné, et si tu es plutôt veggie laisse-toi tenter par leurs falafels ou leur tofu ! En ce qui concerne les légumes proposés, rien ne sert de tous les énumérer, mais tu y trouveras forcément ton bonheur ! 
Si tu es du genre indécis, don’t worry, ils nous proposent des recettes déjà élaborées par leurs chefs. Mais si tu es d’humeur créative et que tu veux créer une recette à ton image (et surtout selon tes goûts), laisse-toi porter dans la préparation du poké de tes rêves ! Le petit plus sympa ? Le poké est préparé à la minute, devant toi ! Tous les ingrédients sont donc bien frais. 

La Pokateam, comme ils se nomment eux-mêmes, a même tenté de se démarquer. Comment ? En nous proposant une recette de poké chaud. Et c’est une réussite ! L’hiver, commander une salade pour le déjeuner, ça ne fait pas vraiment rêver… On préfère craquer sur un plat qui saura nous réchauffer. Et c’est-là que leur “hot bowl” fait son apparition ! Et franchement, c’est un sans-faute : un doux mélange d’aubergines confites, de patates douces et de brocoli, le tout accompagné soit d’un pavé de saumon grillé, de poulet teriyaki, de falafels ou encore de gyozas snackés. Ma petite préférence ? Le pavé de saumon grillé ou les gyozas snackés. Je fonds complètement pour ce type de protéine. 

Fin de repas, et tu as encore un petit creux ? Tu es un sacré gourmand, dis-moi ! Mais comme je te comprends… Personnellement, j’aime me faire plaisir en fin de repas avec leur moelleux au chocolat, 30 secondes au micro-onde et je suis partie pour finir le repas en beauté. Sinon, tu peux bien sûr finir le repas sur une touche un peu plus healthy avec leurs salades de mangues ou d’ananas.

Après, je ne veux pas te dévoiler leur carte complète, mais tu y trouveras forcément ton bonheur, que ce soit parmi leurs pokés, ou encore leurs toasts, leurs “sides” et desserts, ou même leurs healthy bowls ! 

Ça te donne envie, mais tu n’es pas à Paris ? Pas de soucis ! Pokawa se rapproche au plus près de nous tous, en ouvrant ses Barakawas partout en France, et même en dehors (Belgique, Luxembourg, et aussi la Colombie). Alors, qu’est-ce que tu attends pour commander ? 

" ["post_title"]=> string(30) "Direction Hawaï avec Pokawa !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(27) "direction-hawai-avec-pokawa" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-03-26 15:43:04" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-03-26 14:43:04" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15935" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 semaine

object(WP_Post)#9045 (24) { ["ID"]=> int(15923) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-03-26 10:54:36" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-03-26 09:54:36" ["post_content"]=> string(5310) "

On sait qu’en ce moment, il est difficile de choisir un bon restaurant pour se faire livrer au pied de sa porte ou pendant le boulot, pour se faire plaisir.

Alors aujourd’hui, rien que pour vous, on a goûté LE restaurant Italien : Tripletta. 

Vous pouvez les retrouver, 7j/7, dans trois adresses parisiennes : Belleville, Gaîté et Latin. Mais ils sont aussi présents à Bordeaux ! 

Tripletta : Au menu ! 

Pour ceux qui sont de la team antipasti, l’équipe en cuisine propose une salade pleine de saveur et de goût, avec des tomates fraîches à souhait, et des condiments à tomber par terre. Pour assaisonner le tout, une sauce avec une huile d’olive exquise. C’est une salade qui fait plaisir, et qui a du caractère ! 

Vous pouvez aussi choisir entre une bonne burrata, de la charcuterie, et autres douceurs ! 

Du côté des pizzas :  « Pour voir si une pizza est vraiment bonne, il faut goûter une Margherita », comme l'a si bien dit mon collègue !

Eh bien, je peux vous le dire, c’est une des meilleures pizzas que j’ai pu goûter : généreuse et savoureuse ! La sauce tomate est juste incroyable, la mozzarella fondante parsemée de feuilles de basilic qui apportent une fraîcheur à la pizza et qui est, elle, parfaitement cuite.  

Tripletta ne fait pas les choses à moitié. Ils ont aussi pensé aux tous petits, avec des pizzas à 5€, qui ont le même goût que les plus grands, pour le plaisir des parents et des enfants ! 

Un dessert pour la route ?  

La pizza avait déjà rempli une bonne partie de mon estomac, mais je n’ai pas pu résister à la tentation d’un bon dessert italien.

J’aurais pu opter pour un tiramisu, mais je trouve qu’on ne parle pas assez de… la pana cotta ! Avec sa crème, sa gélatine de citron ; elle est à se taper les fesses par terre. 

Plein d’autres desserts vous attendent comme la petite calzone au Nutella ou encore le baba Napoletano et sa crème fouettée CAPRI. 

Et bien évidemment, chez Tripletta, on voit les choses en grand, vous pourrez aussi goûter le fameux Tiramisu des familles. Che altro* ? (*quoi d’autre)

Et la cave de Tripletta ? 

Pour les fins gourmets, on accompagne ces dégustations de vins italiens, qu’ils reçoivent toute l’année et varient selon les arrivages (nature et bio). Mention spéciale pour les bières artisanales Tripletta ! 

Et pour ceux qui ne boiraient pas d’alcool, vous avez le choix entre des boissons traditionnelles ou faites maison. Comme des jus de fruits frais ou du thé glacé maison ! Je vous conseille leur super infusion glacée à l’hibiscus faite maison, et ça se ressent ! 

A noter sur Tripletta : 

Tripletta propose une formule du midi “Pizza”, avec deux pizzas au choix à 12,90€ (un supplément au choix est proposé pour 2€ de plus.) et une formule “midi plat”, avec trois plats au choix, à 12,90€, elle aussi. 

Dans ces formules, vous y trouverez : une boisson, un dessert et toujours d’une petite salade, qui fait plaisir !

Ces formules ont un rapport qualité-prix très abordable et sont une super bonne alternative si vous êtes indécis(e), comme moi, mais vous pouvez tout aussi bien faire votre propre menu !

Vous l’avez bien compris chez Tripletta, on a du choix, de la gourmandise, mais surtout du plaisir ! Alors n'hésitez plus, c'est par ici pour commander ! Et on leur dit Cimer !

Retrouvez Tripletta sur Instagram

" ["post_title"]=> string(74) "Pour voir si une pizza est vraiment bonne, il faut goûter une Margherita." ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(71) "pour-voir-si-une-pizza-est-vraiment-bonne-il-faut-gouter-une-margherita" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-03-26 14:06:21" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-03-26 13:06:21" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15923" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

object(WP_Post)#9044 (24) { ["ID"]=> int(15899) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-03-08 12:09:31" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-03-08 11:09:31" ["post_content"]=> string(3783) "

Le rappeur parisien Khiks vient de sortir son premier projet "Khikstape vol. 1" et on attend déjà impatiemment le volume 2 !

En ce début de semaine, on revient avec de la nouveauté ! Certes, ce vendredi 5 mars 2021 c'était la sortie du dixième et ultime album de Booba "Ultra" mais pas que. En effet, un autre rappeur originaire du 92 (de Sceaux plus précisément) a sorti lui, son tout premier projet. Il s'agit de Khiks et on vous conseille de bien retenir son nom ! Pendant le confinement 2020, il a mis son talent à profit et a enregistré sa mixtape "Khikstape vol. 1" avec son ami d'enfance, Vincent Charpin (CHC Prod).

Cover de la mixtape "Khikstape vol.1" @khiks_music

Khiks a grandi en écoutant les disques de soul, de jazz mais aussi de variété française de ses parents. Des influences fortes, que l'on retrouve dans la mixtape. Ce mélange de styles renforce la singularité de l'artiste et c'est une des raisons pour lesquelles on a vraiment apprécié ce projet !

On a kiffé également le côté nonchalant de l'artiste, les lyrics et les prods qui diffèrent les unes des autres. Dès la première écoute on a eu l'impression de voyager et de passer d'un univers à un autre au fil des 9 pistes que contient la mixtape. Et ce, toujours en étant accompagné de punchlines qui nous ont soit : fait sourire, soit marqué !

Il a envoyé récemment le clip de Ride 7/24 produit par 99 dans une ambiance en noir et blanc. On le voit rider dans une magnifique Chevrolet Impala et le résultat est somptueux.

Khiks et Vincent Charpin @khiks_music

On termine en ajoutant que cette mixtape change de ce que l'on a l'habitude d'entendre dans le rap français actuellement. Ce qui prouve à quel point le rap est un domaine musical que l'on est loin d'avoir exploré dans son entièreté !

C'est pour toutes ces raisons que l'on voulait passer le Cimer à Khiks. On vous laisse désormais allez écouter cette fameuse mixtape : "Khikstape vol. 1" si ce n'est pas déjà fait. Kiffez-bien !

https://open.spotify.com/artist/16CdneNHFslDpwKvyAy0WF
" ["post_title"]=> string(69) "Khiks dévoile son premier projet "Khikstape vol.1" et on valide fort" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(50) "khiks-devoile-son-premier-projet-et-on-valide-fort" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-03-24 10:25:16" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-03-24 09:25:16" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15899" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 mois

object(WP_Post)#9223 (24) { ["ID"]=> int(15884) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-01-29 17:00:41" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-01-29 16:00:41" ["post_content"]=> string(9986) "

LMB a sorti un nouvel EP "Wolfgang" cette année. Voici ce qu'on en a pensé.

LMB fait partie de la longue liste des artistes originaires du 92. Il est vient de Nanterre, de la cité de Pablo Picasso plus précisément. Il s'est fait connaître grâce à ses textes posés sur des instrus caribéennes et trap. Et après nous avoir ambiancé sur plusieurs titres dont le son "Marchand de sable" en featuring avec Capitaine Roshi que vous connaissez certainement, il revient en force en ce début d'année 2021.

En effet, les milliers de vues sur sa chaîne Youtube et les retours positifs n'ont pas arrêté, LMB bien au contraire ! Le 8 janvier dernier, il a sorti un tout nouvel EP : "Wolfgang" qui nous transporte parfaitement dans son univers unique. Pour en faire la promo, le jeune rappeur a fait une performance live énervée qu'on vous laisse regarder ci-dessous.

https://www.youtube.com/watch?v=Hfs5ya8w1ms

Le projet contient 5 titres qui sont aussi lourds les uns que les autres. En gros si on devait résumer ça on dirait : 15 minutes de kiffe sur des prods chill qui nous font planer et nous donnent très vite envie de bouger la tête. Si on devait choisir, on a une petite préférence pour les morceaux : "Médicament" et "Dani Melo" mais franchement LMB, Cimer ! On a hâte de voir ce qu'il nous réserve pour la suite car on vous le dit, c'est définitivement une étoile montante du rap français à suivre de très près.

https://open.spotify.com/album/28Nq6dmXvMDiPsEwfC52e0
Le projet "Wolfgang" de LMB
" ["post_title"]=> string(57) "LMB nous transporte dans son univers avec son EP WOLFGANG" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(57) "lmb-nous-transporte-dans-son-univers-avec-son-ep-wolfgang" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-01-29 17:00:43" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-01-29 16:00:43" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15884" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

object(WP_Post)#9224 (24) { ["ID"]=> int(15869) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-01-25 14:06:01" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-01-25 13:06:01" ["post_content"]=> string(3217) "

Frenetik a sorti ce vendredi 22 janvier son premier projet "Jeu de couleurs" et il est grave lourd !

Frenetik fait incontestablement partie de la nouvelle génération du rap FR. Âgé de seulement 22 ans, le rappeur belge fait sensation car il se démarque par sa polyvalence. Demandez-lui ce que vous voulez il sait tout faire : kicker, rapper, chanter mais aussi écrire d'une manière à la fois consciente et subtile. On peut vous assurer que c'est un des talents de chez Epic Records à suivre de très près.

https://www.youtube.com/watch?v=ixHAZEfU0Do

Après avoir : dévoilé son premier EP "Brouillon" en 2020, livré une prestation remarquée chez COLORS et partagé ses clips qui à eux tous cumulent plus de 4 millions de vues, Frenetik était obligé de nous sortir un nouveau projet et c'est désormais chose faite ! En effet, "Jeu de couleurs" est disponible depuis ce vendredi 22 janvier et quelle claque. C'est impossible d'être déçu.

https://www.youtube.com/watch?v=J5ThVC7dpf4

Les prods sont variées, les sonorités différentes, les textes poignants et les punchlines fortes... Bref, le projet est l'image parfaite de la polyvalence de Frenetik dont on vous parlait avant. Il contient 14 morceaux inédits dont un seul featuring avec Sofiane Pamart sur le fameux titre "Noir sur blanc". Et si vous ne l'avez pas encore écouté, vous savez désormais ce qu'il vous reste à faire !

https://open.spotify.com/album/1bIArLbj2GwNy271BVFaes
" ["post_title"]=> string(55) "Frenetik : Son premier projet Jeu de couleurs est dispo" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(53) "frenetik-son-premier-projet-jeu-de-couleurs-est-dispo" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-01-25 14:06:03" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-01-25 13:06:03" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15869" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 mois

object(WP_Post)#9225 (24) { ["ID"]=> int(15847) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-01-15 13:00:21" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-01-15 12:00:21" ["post_content"]=> string(10014) "

Encore un feat pour Gazo. Cette fois-ci le rappeur a fait appel à Tiakola et le clip de "Kassav" est déjà dispo.

Si vous êtes des amateurs de rap, vous connaissez forcément Gazo. Le jeune rappeur parisien qui a commencé sous les blazes de "Bramsou" ou encore "Gentsu", est venu apporter une nouvelle dimension au rap français ces derniers mois. Il faut dire qu'il fait partie des artistes qui maîtrisent le mieux la drill en France et c'est certainement ce qui fait son succès.

Après des collaborations avec Freeze Corleone, Hamza ou encore Jul, la popularité de Gazo ne cesse d'augmenter. Désormais signé chez Epic Records France, il ne compte pas s'arrêter là et on espère que le projet arrivera bientôt. D'ailleurs son dernier titre avec Tiakola, "Kassav" en fera certainement partie ! Une nouvelle collaboration qui s'ajoute à la longue liste de celles de Gazo et surtout, une nouvelle réussite.

https://www.youtube.com/watch?v=zNEU9VExoWE
Clip du titre "Kassav" de Gazo et Tiakola

Gazo a réussi à embarquer Tiakola sur de la drill et le résultat est là. Ce son nous enjaille du début jusqu'à la fin ! Le contraste entre la voix de Tiakola et celle de Gazo nous permet de kiffer encore plus la connexion entre les deux artistes. Le clip a été réalisé par YC et on le trouve aussi lourd que le morceau. 2021 ça commence plutôt bien niveau son, non ? Cimer !

https://open.spotify.com/artist/5gqmbbfjcikQBzPB5Hv13I
Top titres Spotify de Gazo
" ["post_title"]=> string(53) "Gazo et Tiakola partagent le clip de leur feat Kassav" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(53) "gazo-et-tiakola-partagent-le-clip-de-leur-feat-kassav" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-01-15 14:24:48" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-01-15 13:24:48" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15847" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 mois

object(WP_Post)#9226 (24) { ["ID"]=> int(15821) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2021-01-12 17:57:40" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2021-01-12 16:57:40" ["post_content"]=> string(15967) "

Maes, Kaaris, Luidji... Loubet les a tous shooté ! Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce jeune photographe.

À seulement 22 ans, Loubet commence à se faire une place dans la photographie et si vous ne le suivez pas encore, on vous recommande vivement de le faire. C'est pour ses clichés de rappeurs français qu'on l'a remarqué sur instagram mais, ce n'est pas la seule corde qu'il a à son arc ! On a décidé de l'interviewer pour en savoir plus sur lui, son travail, ses passions, ses shootings, la photographie, le rap...

Tu peux te présenter rapidement ?

Je m’appelle Loubet, je vis sur Paris, j’ai 22 ans et je suis photographe ! Avant ça je faisais des études de droit et de communication.

Depuis quand tu fais de la photo et d’où t’es venue cette passion ?

Ça fait maintenant 3 ans que je suis photographe et ça a commencé de façon assez imprévue… En arrivant à Paris en 2017 j’ai intégré un collectif qui organisait des soirées, avait son propre média, etc. et quelqu’un a proposé des places de festival gratuitement. En échange, il fallait faire des photos alors j’ai récupéré un appareil random et j’y suis allé. Ça m’a tellement plu que j’ai mis des sous de côté puis jme suis acheté le mien et c’était parti !

Tu peux nous expliquer en quoi consiste ton métier et ce que tu aimes le plus faire ?

Mon job c’est de mettre en image l’univers d’artistes comme des rappeurs en les suivant en concert (du coup plus trop en ce moment…) ou en studio. De construire avec elles/eux leur identité visuelle en leur donnant de la matière pour communiquer et franchement, quel plaisir de pouvoir contribuer à ça !

@loubet

Sur ton feed instagram il y a des photos de paysages, de célébrités, d'inconnus... C'est très varié, d'où tu chopes l'inspi ?

J’essaye de plus en plus d’inclure des lectures dans mon processus créatif ! En fait je me rends compte que c’est ça, le taff d’autres photographes vraiment chauds, c'est une attention portée sur les choses du quotidien que tu ne vois même plus, qui crée une sensibilité. Grâce à laquelle tu vas capter certaines choses que tu vas retranscrire ensuite dans tes photos, que ça soit avec des rappeurs, mes potes, ou en voyage.

Il y a beaucoup de clichés de rappeurs, est-ce que le rap fait partie de tes passions ?

De fou ! C’est un privilège et un plaisir énorme de pouvoir participer à mettre en image le rap/les rappeurs. C’est ma passion pour le rap (et la musique plus généralement) qui m’a poussée à faire de la photo : l’énergie qu’il y a autour de ça. Les univers visuels auxquels j’étais déjà sensible avant la photo. Les rappeurs sont des story-tellers de ouf et j'peux pas nier que c’est aussi ce qui m’attire dans ce milieu.

Kaaris - crédit : Loubet

C'est pas impressionnant de shooter des gens connus ?

Honnêtement, les premières fois où ça m’arrivait, je savais pas où me mettre, j’étais comme un ouf ! Je vais pas commencer à faire l’ancien, c’est encore le début pour moi mais maintenant que j’ai un peu d’expérience, j’ai capté que ça fait partie du job.

Est-ce qu'il y a une personnalité, un lieu, une ville en particulier que tu aimerais photographier ?

Hm en vrai je kifferais fort shooter des artistes comme Green Montana, Edge, Alpha Wann… J’ai déjà la chance d’avoir pu shooter pas mal d’artistes que j’admire. Don Toliver aussi, ça serait un rêve ! Pour le lieu je dirais l’Afrique du Nord, plus particulièrement le Maroc, c’est une source d’inspiration inépuisable j’ai l’impression. Et puis comme tous les photographes, je pense que le Japon est aussi une destination de rêve pour la photo.

Laquelle de tes photos t'a le plus marqué ?

Ça change pas mal... Là récemment c'est une photo de Maes je dirais parce que c’était un moment trop particulier. Il jouait ses sons avec un orchestre et lui-même était refait, c’était chaud !

Maes - crédit : Loubet

Il y a beaucoup de photographes, comment toi tu as réussi à te démarquer ?

J'ai réussi à me démarquer par mon travail et ma détermination. Y’a forcément un peu de chance qui joue mais, ça sert à rien de compter là-dessus. C’est une variable sur laquelle t’as pas de contrôle. Alors que la persévérance et la force de volonté, c'est ça qui fait la différence. C’est en ayant de l’estime pour son taff qu’on agit en conséquence pour être rétribué comme il faut. Je pense qu’on a vraiment de la chance de vivre une époque où tout est à portée de main grâce aux réseaux sociaux.

Avec quel(s) appareil(s) tu shootes ?

Sony alpha 7 iii pour le numérique, Pentax p50, olympus mju iii et minox GT pour l’argentique !

Concert Luidji - crédit : Loubet

Comment tu édites tes photos ?

En prenant un paquet de choses en compte, comme le mood de la personne que j’ai shootée, son image et ce qu’elle veut en faire… Ou en mettant l’accent sur certains détails qui vont permettre de transmettre l’émotion propre à une photo, de réaliser l’image que j’ai en tête ! J’arrive pas trop à avoir ce réflexe de juste vouloir rendre une image clean sur le plan technique, je fais pas de la photo pour ça. 

À qui tu aimerais passer le cimer ?

À mon entourage qui me soutient, à celles et ceux qui m’inspirent, à celles et ceux qui ont confiance en ma vision en bossant avec moi. Grand cimer à eux, ma gratitude est totale !

" ["post_title"]=> string(70) "On a discuté avec Loubet, photographe du rap français mais pas que !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(65) "on-a-discute-avec-loubet-photographe-du-rap-francais-mais-pas-que" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-01-15 12:58:09" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-01-15 11:58:09" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=15821" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 mois

On a gouté