MENU

Suivez-nous

Téma !

object(WP_Post)#8284 (24) { ["ID"]=> int(13116) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-19 08:00:37" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-19 07:00:37" ["post_content"]=> string(5571) "

Depuis le 1er janvier 2019, de nombreuses personnalités se sont révélées en proposant des concepts artistiques toujours plus novateurs. Nous profitons de la coupure estivale pour vous proposer un p'tit récap des 6 concepts les plus inspirants de cette année 2019 pleine de surprises.

Roxane Peyronnenc

Pour nous livrer sa vision du rap et briser les stéréotypes, la photographe Roxane Peyronnenc a organisé "Oeil féminin sur le milieu du rap". Une expo/concert dans lequel étaient conviés de nombreux artistes tels que la DJ Urmani Kanzaky, le groupe ATL4S (LASCO, LUCCI, SCAP, SO CLOCK), l’artiste parisien TENGO JOHN et le rappeur NESSIR. Une très belle initiative menée d'une main de maitre !

Lien de l'article : http://bit.ly/2YIYTHK

Diadié Diombana

Du 6 au 11 juin, le chef cuisinier Diadié Diombana a organisé ArTABLE. Une expo/gastronomique immersive où dégustations succulentes, découvertes d’œuvres et musiques étaient au rendez-vous. Un melting pot artistique des plus aboutis !

Lien de l'article : http://bit.ly/2I4PIup

Josepha Raphard

Son nom ne vous parle pas ? La jeune réalisatrice a initié "MEUFS", un court documentaire, intimiste et réaliste, traitant de la féminité.

Ainsi, elle nous propose 4 épisodes d'une vingtaine de minutes dans lesquels de nombreuses femmes de tous âges ont pu prendre la parole et se confier sur leur vécu. Un documentaire touchant, sincère et exhaustif !

Lien de l'article : http://bit.ly/2OIZJUG

Humble Warrior

Humble Warrior, le projet qui va vous réconcilier avec le Yoga. Fondé par Kitesy Martin et Dani Marino, l'objectif est de mêler la discipline spirituelle et corporelle qu'est le Yoga à la culture hip-hop. Les sons habituels sont alors remplacés par des sons hip-hop. Un concept novateur, testé et approuvé par notre équipe (attention c'est physique) !

Lien de l'article : http://bit.ly/2NrPUKj

Good Dirty Sound

Le crew de DJs s'est rapidement fait un nom dans la capitale. Le concept est simple, organiser des soirées undergrounds dans les lieux insolites. De nombreux rappeurs ont déjà été invités tels que AlkpoteKalash Criminel, Laylow13Block et Oboy ! "Les initiés savent, les curieux comprendront !"

Lien de l'article : http://bit.ly/2MvYVl9

Tiers Son

Un média créatif et novateur que l'on a découvert récemment. Il met en lumière différents artistes émergents comme BekarSalek, ChesterBrass et Younsss... au travers de freestyles filmés dans des lieux insolites. On applaudit le geste, d'autant que les freestyles sont tous géniaux !

Lien de l'article : http://bit.ly/2KfGCfF

Sur ce, l'équipe vous souhaite une bonne lecture en espérant que ces différents concepts puissent vous inspirer. Cimer!

" ["post_title"]=> string(73) "La sélection de la rédac : les 6 concepts les plus inspirants de 2019 !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(30) "les-6-concepts-inspirants-2019" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-09 22:37:34" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-09 21:37:34" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13116" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 jour

object(WP_Post)#8322 (24) { ["ID"]=> int(13139) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-06 20:00:33" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-06 19:00:33" ["post_content"]=> string(4169) "

7Bench, nouveau né de la scène francophone, débarque en fanfare avec "Regards". Un premier clip ensoleillé et surtout hautement addictif, dont l'esthétisme et la musicalité en séduiront plus d'un ! Oui, nos rookies ont du talent.

Un premier clip à la hauteur !

En 2019 il n'est pas simple de se lancer dans le rap... Il existe déjà un nombre incalculable de jeunes rappeurs aux profils variés et dont le talent n'est plus à prouver. Pour espérer capter une audience au milieu de cette masse, il faut proposer quelque chose de neuf et de qualitatif, tant sur le fond que sur la forme.

C'est ce qu'a fait 7Bench avec ce premier clip, tout a été soigneusement orchestré. La prod de Ocean Beats est superbe, à la fois rythmée et solaire. Le flow et les paroles collent parfaitement, et le clip "bon enfant" nous plonge dans un mood estival des plus plaisants.

Ce premier morceau donne envie de citer tonton Nekfeu, "Le flow est nickel, prod est nickel, si ça cogne pas niquez l'ingé".

7Bench, un séducteur dans l'âme !

Avec cette première apparition (sur YouTube), le rappeur Parisien nous dévoile son univers. Un univers empreint d'amour et de séduction, auquel il ajoute une petite touche de folie.

Il déclare sa flamme en musique, tout en se livrant sur ses intentions, sur sa manière d'être, sur sa vision de l'amour finalement. On en découvre plus sur cet artiste atypique plaçant la séduction au coeur de son art.

Le clip réalisé par Margaux Frémont illustre bien le mood global et les propos du rappeur. On l'y voit entouré de ses potes, sous le soleil, au bord de l'eau, à la poursuite de celle qui a su le séduire. Un clip bon enfant, particulièrement enivrant.

On attend la suite avec impatience, Cimer!

https://www.youtube.com/watch?v=gE1tcd6GXzA

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Soundcloud

" ["post_title"]=> string(55) "7Bench : un jeune rappeur qui ne manque pas de talent !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(51) "7bench-un-jeune-rappeur-qui-ne-manque-pas-de-talent" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-14 11:10:21" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-14 10:10:21" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13139" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

object(WP_Post)#8323 (24) { ["ID"]=> int(13042) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-31 16:17:45" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-31 15:17:45" ["post_content"]=> string(5716) "

4 mois après la sortie de son premier album "High Highs To Low Lows", Lolo Zouaï nous livre le clip de "Summers in Vegas". Une chanson d'amour aussi douce que poignante. L'émotion est au rendez-vous.

L'amour, une source d'inspiration inépuisable

En tournée à l'international depuis plusieurs mois, la jeune chanteuse est lancée et il semblerait que rien ne puisse l'arrêter ! Ni la distance, ni la peur de l'inconnu, ni même les peines des cœurs. Bien au contraire, c'est cette vie à l'étranger et la nostalgie provoquée par le manque qui l'inspirent dans la réalisation de ses morceaux.

Son premier album de 12 titres se veut équilibré, elle chante l'amour avec poésie en alternant le français et l'anglais. Elle n'a jamais oublié ses racines françaises, et continue d'en témoigner avec des morceaux tels que "Beaucoup" et "Moi". Elle puise son inspiration de son quotidien, de ses doutes et relations passées. Son album est un conte dans lequel la chanteuse nous livre sa vision de l'amour, à travers différentes images, et toujours avec une petite touche de folie. Cette folie se révèle notamment dans le morceau "Ride", à la fin du morceau "Blue", ou encore dans "Out the bottle". On doit également cette touche rythmée et fantaisiste à Stelios, qui a produit l'album dans son entièreté, en faisant preuve d'une véritable polyvalence !

Lolo Zouaï ne rentre dans aucune case, elle est unique en son genre, elle est libre !

https://www.youtube.com/watch?v=0QXftpulPF4

Summers in Vegas, une injection d'émotions

De tout le projet, c'est l'un des morceaux les plus profonds, et c'est certainement le plus touchant ! À voix basse, la chanteuse nous dévoile des parcelles de son histoire, elle nous donne accès à ses souvenirs. Souvenirs d'un amour perdu, à jamais enfermés dans les murs de Las Vegas.

Le clip réalisé par Lolo Zouaï en personne & Tommy Nowels met en exergue cette mélancolie ambiante en jouant la carte de la pellicule usée. On entend d'ailleurs des bruits de pellicule tout au long de la musique.

Ainsi, la chanteuse nous invite dans sa tête, elle nous invite à revivre les moments passés à Vegas avec son bien-aimé. Le clip retrace des moments de sa vie, des moments simples et joyeux. Lolo devient alors l'actrice de sa propre vie, tout en faisant preuve d'un naturel déconcertant !

"My lucky days were when you would take me
To your pizza place in the morning, oh
Pay me in fresh dough and Mexican Coke
Or take me home"

On affirme sans l'ombre d'un doute que Lolo est l'une des chanteuses françaises les plus prometteuses. Sa voix, sa polyvalence, son charisme, et son rayonnement international... Elle a toutes les cartes en main pour devenir une très grande artiste. Cimer!

https://www.youtube.com/watch?v=nhTwvOgMh4s

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Fanlink
Youtube

https://open.spotify.com/album/1zYV9ByVJ4JURQ1f2q9Rnf#_=_
" ["post_title"]=> string(61) "Lolo Zouaï dévoile le clip touchant de "Summers in Vegas" !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(32) "lolo-zouai-clip-summers-in-vegas" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-31 16:17:47" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-31 15:17:47" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13042" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 semaines

object(WP_Post)#8324 (24) { ["ID"]=> int(12935) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-30 09:00:47" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-30 08:00:47" ["post_content"]=> string(6309) "

On vient de découvrir Tiers Son : un média visant à mettre en lumière les artistes émergents au travers de freestyles filmés dans des lieux insolites. Bekar, Salek, Chester, Brass, Younsss et bien d'autres pépites sont déjà passés sous la caméra de Tiers Son pour nous livrer leur plus belle prestation !

https://www.instagram.com/p/BwzNJDvgW7f/

Un média émergent à destination des artistes émergents !

Dieu merci, nous ne sommes pas les seuls à mettre en avant les artistes émergents ! Il est dur de se démarquer dans un milieu aussi concurrentiel que le rap, et c'est grâce à de jeunes médias comme Tiers Son que les rookies peuvent s'exprimer.

L'équipe est composée de 4 artistes : Thibault Lauras, le réalisateur à l'origine des contenus vidéos et graphiques de la page. Mais aussi le rappeur Santigoud, ainsi que les 2 rappeurs du groupe 37 Melo (2T et Esno). D'ailleurs, ces derniers ont sorti leur EP "R.E.V" il y a peu ! Et la plupart des clips du groupe sont signés Thibault Lauras.

https://www.youtube.com/watch?v=_xMpMrD4iQ4

C'est à 4 qu'ils ont lancé Tiers Son il y a moins d'1 an. La page s'est très vite développée et comptabilise aujourd'hui 3000 abonnés avec des vidéos parfois vues par plus de 10000 personnes ! Oui, elle offre une sacrée visibilité aux jeunes artistes.

Avec Tiers Son, découvrez le fleuron du rap français !

Le concept est à mi-chemin entre celui de Colors et de Drop. Les artistes viennent performer dans des lieux cultes, parfois au milieu de la foule, dans un champ, sur une grande place... Face au micro, ils donnent tout ce qu'ils ont dans le ventre et pour l'instant... Tous les freestyles sont incroyables ! En effet, les artistes invités par Tiers Son n'ont jamais déçu, il faut avouer que le trio a du flair pour repérer les étoiles montantes.

Bekar

Ainsi, plus de 20 artistes ont déjà pu se révéler lors de freestyles diffusés sur Instagram ! Parmi les plus connus, on peut citer Bekar, Salek et toute la team du North Face Records, mais aussi Chester, Sto, Brass (que l'on a fait jouer sur l'une de nos soirées), Verso, les chanteuses Illa et Lili O, ainsi que le célèbre Younsss...

Noskro

Mais aussi Lekas et Noskro du duo en pleine ascension : Les Frères Scotch ! Le freestyle n'est pas encore sorti, donc soyez attentifs parce que Tiers Son vous prépare de très belles surprises (et il se pourrait qu'on en fasse partie...). Pour ce concept de qualité mené d'une main de maitre, un immense Cimer à toute l'équipe !

https://www.instagram.com/p/BuRJUBGA0PZ/

" ["post_title"]=> string(70) "Tiers Son, un média créatif et novateur pour les artistes émergents" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(35) "tiers-son-media-artistique-emergent" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-30 09:48:50" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-30 08:48:50" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12935" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 semaines

On s'écoute !

object(WP_Post)#8300 (24) { ["ID"]=> int(13183) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-15 08:00:47" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-15 07:00:47" ["post_content"]=> string(4541) "

Depuis le 1er janvier 2019, de nombreux albums sont sortis, et certains nous ont particulièrement marqués ! Nous profitons de la coupure estivale pour vous proposer un p'tit récap des 6 albums qu'il ne fallait surtout pas manquer en cette année 2019 pleine de surprises. Cet article s'adresse aux retardataires, bonne écoute !

Kobo - Période d'essai

Pour nous, c'est le projet incontournable de cette belle année 2019. Période d'essai, un album que l'on a pas vu venir, et qui restera dans les annales de par sa construction, son éclectisme et sa profondeur. Kobo nous a dévoilés une palette technique et un style hors-normes, un "style libre". Cette sortie n'est pas passée inaperçue !

Lien de l'article : http://bit.ly/2I5MoiZ

Luidji - Tristesse Business

Comment ne pas en parler ? Cette année Luidji en a épaté plus d'un avec son premier album Tristesse Business. Un projet mélodieux, entièrement narré, dans lequel le rappeur nous livre les pièces d'un immense puzzle. Celui de sa vie. Un album d'une rare douceur réalisé par un artiste dont la passion n'a d'égal que son talent.

Lien de l'article : http://bit.ly/2Pt1v9p

Yseult - Rouge

Concernant Yseult, ce n'est pas un album mais un court EP de 3 titres. C'est tout ce qui lui a fallu pour nous séduire, 3 morceaux, ni plus ni moins. Un projet envoutant dans lequel s'entremêlent désir et sensualité. Rouge, c'est 3 chansons d'amour vibrantes et poétiques, portées par la sublime voix d'Yseult.

Lien de l'article : http://bit.ly/2ZOLLC5

Lyonzon - En attendant la popance

Vous connaissez notre amour pour Lyonzon. Ce groupe hors du commun composé de 10 rappeurs, tous très différents et complémentaires. Des prods minimalistes, des flows atypiques, ils ont créé leur propre style et l'ont développé au fil du temps. Cet album est le fruit d'un travail de longue haleine, témoignant de la force du nombre.

Lien de l'article : http://bit.ly/2KZxNbS

Bekar - Boréal

Celui-là, on ne l'a pas vu venir ! Le jeune rappeur Lillois s'est illustré avec Boréal. Un premier projet de 12 titres particulièrement varié et équilibré, mêlant douceur, amour, émotions, et par moment, égotrip. Bekar fait preuve de polyvalence, son flow est reconnaissable parmi mille. On a adoré !

Lien de l'article : http://bit.ly/2GUDSDD

Hamza - Paradise

Et comment, son album est mémorable ! D'autant qu'il l'a prolongé en y ajoutant 8 titres inédits dont 1 feat avec 13 Block. Sa voix veloutée, ses prods exotiques, et ses feats brillants... Impossible de ne pas tomber sous son charme.

Lien de l'article : http://bit.ly/2YTU3Hb

Sur ce, l'équipe vous souhaite une bonne lecture en espérant que ces différents albums puissent vous occuper tout l'été. Cimer!

" ["post_title"]=> string(70) "La sélection de la rédac : les 6 albums les plus marquants de 2019 !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(27) "les-6-albums-marquants-2019" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-09 22:37:53" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-09 21:37:53" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13183" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 5 jours

object(WP_Post)#8299 (24) { ["ID"]=> int(13127) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-07 10:34:11" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-07 09:34:11" ["post_content"]=> string(6467) "

Juillet 2019 s’achève à peine et le collectif Bon gamin nous plonge dans leur univers de quelques années en arrière, avec l’écoute d’une « unreleased mixtape (2016-2017) ». 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une compilation inédite de leurs morceaux jamais sortis, créés sur une période d’un an ; juste avant la sortie de tous leurs projets solo respectifs. 

À côté de leurs voyages en solo, les trois gamins rident ensemble. 

Sans pouvoir gommer leur évidente filiation, comme des frères d’une même famille, les trois artistes ont pourtant des personnalités bien différentes, qu’ils ont su chacun mettre en valeur avec brio dans leurs projets. Ichon a ouvert le pas en 2017 avec Il suffit de le faire, journal de bord d’un mec surdéterminé. 2018 a été l’année de Syzer, qui nous enchaînait ses projets Bisous puis Bisous mortels et Loveni sortait enfin un remarquable projet aux nombreuses mélodies entêtantes, Une nuit avec bon gamin, en février 2019. Jamais vraiment loin les uns des autres, on avait pu les voir intervenir tous sur chaque projet.

Cette nouvelle mixtape est donc l’occasion pour eux de nous partager leur complicité créative, leur goût commun pour l’écriture naturaliste et les flow hors du temps. 

Faut qu’on vivesur la route ou chez moi. 

Dépeindre leurs réalités avec des détails dont la vérité parle à tous, ils ne sont pas les seuls à le faire, mais ils le font très bien. Luidji ou encore Makala pour ne citer qu’eux, ont eux aussi ce naturel d’écriture qui nous les rendent accessibles et touchants. Bon gamin c’est expérimental et à la fois imprégné d’un univers nostalgique et bubblegum aux références des années 90, à l’image du morceau Space Jam ; unique featuring du projet, avec le rappeur Hamza

L’ « Unreleased mixtape » nous parle ainsi d’uber de fin de soirée, de matins amoureux et nostalgiques ou de gnoles avec les copains. Et de l’énergie à fournir pour se donner les moyens de leurs ambitions. L’argot de la banlieue Montreuilloise, se marie à ravir aux mélodies nébuleuses du producteur vendéen. On est prêts à sortir le pébroc pour les accompagner sous la pluie de leur mélancolie. 

Myth syzer, romantique Popsicle. 

Derrière les platines, sur un nuage barbapapa c’est un homme qui charbonne. Le Myth ne s’arrête jamais. Entre productions pour les autres ou pour ses propres morceaux, il laisse de plus en plus de place à sa jolie voix sorbet ; apportant une touche pop et féminine aux projets qu’il touche et ainsi, harmonise. 

On en profite donc pour conclure d’une petite douceur que l’hyperactif nous lance en topping pour l’été.

Été 2017, souvenez-vous, on se délectait du Code, sérénade moderne où les soupirants Ichon, Muddy Monk et Syzer, chantaient la sérénade à la sensuelle Bonnie Banane, qui ne leur ouvrait pas la porte. Deux ans jour pour jour après la sortie du Code, Bonnie et Myth nous offre la suite de la romance. Le temps est passé, comme l’amour et les étés qui s’enchaînent. Cette fois, B.B lui en conjure « oublie mon code, jette ma clé, quant à mon password je l’ai changé. » Et Syzer de lui répondre en un gros clin d’œil au Code, « Toi et moi on saigne plus, car toi et moi on s’aime plus ». Juste trop cool. 

Bisous mortels, 

Manon Lefébure. 

https://www.youtube.com/watch?v=xIz_L651ook

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify

https://open.spotify.com/artist/182dJ2IEtFXckq7B15KzhK?si=brEjjZ7RSXSicDOaz3A8Yw
" ["post_title"]=> string(73) "Retour vers le futur : Bon gamin drop une mixtape inédite de 2016-2017 !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(27) "bon-gamin-mixtape-2016-2017" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-07 10:34:13" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-07 09:34:13" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13127" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 semaines

object(WP_Post)#8298 (24) { ["ID"]=> int(13013) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-01 09:33:00" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-01 08:33:00" ["post_content"]=> string(5870) "

So Sama, le rappeur emblématique du collectif Nouvelle Conscience nous dévoile "Drama". Un 1er projet d'une rare violence faisant l'effet d'une injection de morphine... À écouter de préférence, avant un entretien, à la salle ou pendant la digestion !

So Sama
Cover by EXXIGNOTIS

Plus qu'un rappeur, une équipe !

Bien qu'il ait fallu attendre juillet 2019 pour voir paraitre son 1er projet solo, So Sama est loin d'en être à son coup d'essai ! En effet, le rappeur s'est déjà fait remarquer à de multiples reprises, notamment aux côtés de son acolyte Mazoo.

La dernière bombe en date était le clip de "Pop" ! Un titre signé Almeria sur lequel il était invité avec Mazoo. D'ailleurs le clip a été tourné dans le magasin de pièces vintage tenu par So Sama ! Une cohésion appréciable et représentée à merveille sur cette mixtape de 12 titres, dont 4 sont en feat avec Mazoo.

https://www.youtube.com/watch?v=yEGjnfNcADA

Entouré de son collectif Nouvelle Conscience, et de ses producteurs de toujours, Rolla, Phazz et Amnezzia... Il a pu nous drop Drama, une mixtape digne de ce nom !

DRAMA : du So Sama tout craché !

Ceux qui le connaissent savent à quel point son flow est tranchant. Prenez sa voix grave et hargneuse, ajoutez-y les prods explosives de Rolla et de Phazz, vous obtenez un cocktail (molotov) des plus plaisants.

Le projet débute fort avec le morceau "En approche" feat Mazoo. Le rappeur nous dévoile son flow le plus ténébreux sur une prod blindée de basses saturées, histoire d'annoncer la couleur. La voix basse et nonchalante de Mazoo vient contraster le projet, en y ajoutant une certaine douceur (sans quoi le cerveau aurait du mal à encaisser toute cette violence).

La recette fonctionne, morceau après morceau So Sama nous plonge dans son monde. Sa rage se capte et se transforme en énergie, après quelques écoutes on se sent prêts à relever tous les défis. Rolla et Phazz sont à la prod sur la majeure partie du projet, Amnezzia, Y Axis et TAMERE sont également présents.

Nos coups de cœur sont les morceaux "En approche", et "Ligue des champions" qui reflètent particulièrement bien l'univers de l'artiste. On a adoré cette première Tape, on attend les clips, Cimer!

Tracklist by EXXIGNOTIS

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram

Youtube
Spotify

https://open.spotify.com/album/4HCVM6GoLvPujS7bZuH2er
" ["post_title"]=> string(65) "So Sama sort "Drama", une 1ère tape pour le moins... Explosive !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(21) "so-sama-mixtape-drama" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-01 17:09:34" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-01 16:09:34" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13013" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 semaines

object(WP_Post)#8297 (24) { ["ID"]=> int(12885) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-23 09:33:07" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-23 08:33:07" ["post_content"]=> string(4395) "

Seulement quelques mois après la sortie de Néo, WIT. est déjà de retour avec un EP surprise intitulé Sirius. 6 titres inédits permettant au rappeur montpelliérain d'affirmer sa singularité. Une fois de plus, Laylow est présent sur ce projet résolument futuriste !

Sirius - une rayonnante surprise !

Avec ce nouvel EP, Wit. rayonne comme Sirius, l'étoile la plus lumineuse de la galaxie. Une étoile entourée de vide et de ténèbres, un peu comme le quotidien de l'artiste. Ainsi, il se livre à travers chaque titre et nous fait part de ses doutes. Il ne "veut plus vivre cette vie", il veut "briller" comme Sirius. C'est réussi !

Entièrement produits par Mingo et Wunda, les 6 titres sont parsemés de sonorités électroniques et futuristes qu'on lui connait bien ! Les mélodies sont planantes, nébuleuses, et parfois même explosives avec des morceaux comme "404 Error". Il a collaboré avec Laylow, son acolyte de TBMA, sur "Shock". Encore un track futuriste sur lequel ils nous dévoilent un flow robotisé d'enfer... Amis de longue date, ils font preuve d'une belle synergie, le résultat est grandiose.

"Comment j'ai fait pour ne pas me douter que leur sourire était celui d'un imposteur... Comment j'ai fait pour ne pas me douter que le diable avait un nœud pape et un costard" - Blues

Il profite de ce projet pour rappeler à tous ses origines berbères, déjà avec le clin d’œil sur la cover, puis avec certains morceaux comme "Blues" & "7VIE". Quant au dernier titre, "495.PEINE", il a collaboré avec l'artiste russe Mmitch.

"J'ai mis du ciment dans mes failles fallait que j'évolue, et des fois le pire m'épargne parce que je le connais" - Sirius

Finalement, bien que lumineux cet EP se veut sombre et intimiste. On imagine que des clips arrivent sous peu, vu la qualité de son précédent clip, "Mama Mia", on se languit déjà... Cimer!

Wit. Sirius

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Fanlink
Youtube

https://open.spotify.com/album/3nQAyORRsOnXL36YoeeR1R
" ["post_title"]=> string(66) "Wit. de retour avec un EP surprise répondant au nom de "Sirius" !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(13) "wit-ep-sirius" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-23 12:55:09" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-23 11:55:09" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12885" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 4 semaines

C'est quoi les bails ?

object(WP_Post)#8308 (24) { ["ID"]=> int(13116) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-19 08:00:37" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-19 07:00:37" ["post_content"]=> string(5571) "

Depuis le 1er janvier 2019, de nombreuses personnalités se sont révélées en proposant des concepts artistiques toujours plus novateurs. Nous profitons de la coupure estivale pour vous proposer un p'tit récap des 6 concepts les plus inspirants de cette année 2019 pleine de surprises.

Roxane Peyronnenc

Pour nous livrer sa vision du rap et briser les stéréotypes, la photographe Roxane Peyronnenc a organisé "Oeil féminin sur le milieu du rap". Une expo/concert dans lequel étaient conviés de nombreux artistes tels que la DJ Urmani Kanzaky, le groupe ATL4S (LASCO, LUCCI, SCAP, SO CLOCK), l’artiste parisien TENGO JOHN et le rappeur NESSIR. Une très belle initiative menée d'une main de maitre !

Lien de l'article : http://bit.ly/2YIYTHK

Diadié Diombana

Du 6 au 11 juin, le chef cuisinier Diadié Diombana a organisé ArTABLE. Une expo/gastronomique immersive où dégustations succulentes, découvertes d’œuvres et musiques étaient au rendez-vous. Un melting pot artistique des plus aboutis !

Lien de l'article : http://bit.ly/2I4PIup

Josepha Raphard

Son nom ne vous parle pas ? La jeune réalisatrice a initié "MEUFS", un court documentaire, intimiste et réaliste, traitant de la féminité.

Ainsi, elle nous propose 4 épisodes d'une vingtaine de minutes dans lesquels de nombreuses femmes de tous âges ont pu prendre la parole et se confier sur leur vécu. Un documentaire touchant, sincère et exhaustif !

Lien de l'article : http://bit.ly/2OIZJUG

Humble Warrior

Humble Warrior, le projet qui va vous réconcilier avec le Yoga. Fondé par Kitesy Martin et Dani Marino, l'objectif est de mêler la discipline spirituelle et corporelle qu'est le Yoga à la culture hip-hop. Les sons habituels sont alors remplacés par des sons hip-hop. Un concept novateur, testé et approuvé par notre équipe (attention c'est physique) !

Lien de l'article : http://bit.ly/2NrPUKj

Good Dirty Sound

Le crew de DJs s'est rapidement fait un nom dans la capitale. Le concept est simple, organiser des soirées undergrounds dans les lieux insolites. De nombreux rappeurs ont déjà été invités tels que AlkpoteKalash Criminel, Laylow13Block et Oboy ! "Les initiés savent, les curieux comprendront !"

Lien de l'article : http://bit.ly/2MvYVl9

Tiers Son

Un média créatif et novateur que l'on a découvert récemment. Il met en lumière différents artistes émergents comme BekarSalek, ChesterBrass et Younsss... au travers de freestyles filmés dans des lieux insolites. On applaudit le geste, d'autant que les freestyles sont tous géniaux !

Lien de l'article : http://bit.ly/2KfGCfF

Sur ce, l'équipe vous souhaite une bonne lecture en espérant que ces différents concepts puissent vous inspirer. Cimer!

" ["post_title"]=> string(73) "La sélection de la rédac : les 6 concepts les plus inspirants de 2019 !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(30) "les-6-concepts-inspirants-2019" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-09 22:37:34" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-09 21:37:34" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13116" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 jour

object(WP_Post)#8304 (24) { ["ID"]=> int(12077) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-04 11:56:42" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-04 10:56:42" ["post_content"]=> string(13110) "

Vous êtes à Paris pendant les vacances ? Votre porte-monnaie est troué ? Pas de panique ! Après la To Do List des festivals, on vous a concocté une « To Do List » de trucs sympas à faire gratuitement cet été. 

Cimer! Summer Club

De quoi bien commencer cette To do list Paris.

Avec les températures caniculaires annoncées, vous liez Rooftop à l’ombre des parasols, boissons fraiches, food, bonne humeur et DJ Sets, et vous obtenez l’incontournable Cimer Summer Club

Pour sa 4ème édition le 4 juillet (5ème édition le 11), Cimer s'associe à la marque de soda mexicain Jarritos et vous invite à turn up jusqu’au matin sur le rooftop du Debonair Café. En plus, l’entrée est gratuite jusqu’à 22h !

Lien de l'évent : http://bit.ly/2MYNlz6

Festival Fnac Live

Débutez votre mois de juillet par 4 jours de lives gratuits avec le Festival Fnac Live ! Avec sa progra' de malade, l’hôtel de Ville sera en feu du 3 au 5 juillet. C'est l'événement qui marque un excellent début de vacances !

https://www.youtube.com/watch?v=nBMNwVEPV_A

Festival Hip Hop Collections

Organisé par le Quai Branly et en collaboration avec Paris Hip Hop, Hip Hop Collections a pour vocation de mettre à l’honneur la culture hip hop et les musiques extra-occidentales tout en valorisant leurs liens avec les collections du musée. DJ Sets et lives rythmeront votre journée, 100% hiphop !

Au programme : DJ Weedim, Eden Dillinger, Sampa the great, Dope saint jude, Wit., Josué, Andy Luidji... !

https://www.facebook.com/FestivalParisHipHop/videos/856606891365410/


Paris Plage

La plage vous manque ? Pas besoin de faire des kilomètres ! Du 6 juillet au 1er septembre, les quais se transforment en station balnéaire.

Pelouse fraîche, transats, parasols, palmiers, sable, activités culturelles et sportives, baignade, tout est réuni pour créer une ambiance de bord de mer! Alors que l’été 2019 s’annonce plus ensoleillé que jamais, Paris Plage vous rafraîchira et vous fera voyager le temps d’une escale sur les quais !

Paris Plage

Sortie musée  

Pourquoi ne pas vous faire une petite virée culturelle ? Pour tous les moins de 26 ans et étudiants européens, tous les musées nationaux sont gratuits. Tout bénef ! Le Louvre, le Musée D'Orsay, Beaubourg, le Musée d'Art Moderne, Musée Cognac Jay, les maisons de Balzac et Victor Hugo ...

Et si un un soir t'es dans un mood culturel, n'oublie pas que tu peux profiter de la nocturne gratuite du Louvre chaque premier samedi du mois !

Musée du Louvre

Flâner dans un parc 

C'est bien connu, dès qu'il y a un rayon de soleil, tout Paris squatte les parcs du coin. Eh bien sachez que c'est la meilleure chose à faire !

À l'ombre d'un arbre, sur la pelouse au soleil ou sur un banc, rien de mieux que de chiller dans un espace vert. Un pique-nique entre potes, une petite séance de bronzage, une sieste rythmée par le chant des oiseaux (et le cri des gosses), une balade, un footing, tu peux tout faire !

Si t'en as marre du vieux parc de ton quartier, va faire un tour sur les magnifiques Buttes Chaumont. Chaque matin à 9h le maître Thoi Tin Cau donne une séance gratuite de qi gong !

Repose toi sur les fameuses chaises des Tuileries, promène-toi au bord du lac du parc Monceau ou visite le Japon en t'aventurant dans le sublime jardin Khan.

Buttes Chaumont

Si t'as peur de crever avec la chaleur plombante, squatte les parcs Georges-Brassens (15ème), Ferdinand Brunot (14ème), Montsouris (14ème), Louis Amstrong (13ème), Boucicaut (7ème) et les Grands Explorateurs (6ème) qui seront ouverts toute la nuit !

Georges Brassens

Ciné en plein air

Dans le cadre du festival Cinéma en plein air, profite de séances de cinéma gratuites sur écran géant dans les jardins de la Villette ! Les festoches Chaise et l'écran et Silhouette organisent également ce genre d'événement dans la capitale. Saute sur l'occasion et kiff ta soirée, tu nous remercieras plus tard !

Cinéma en plein air la Villette

Moment de détente dans l'eau

Si tes potes en vacances à la mer te foutent le seum, tu peux rivaliser en allant plonger dans les 3 piscines installées dans le Bassin de la Villette. 1 600 m² de bassins de profondeurs différentes à tester avec tous tes potes pour une belle journée rafraichissante (l'eau est à 12° on préfère te prévenir dès maintenant) ! Un super bon plan pour 0€. (Oui t'inquiète il y a des cabines, des douches et des sanitaires en accès libre !)

Bassins de la Villette

Et puis l'incontournable...

T'es sportif et tu kiff le basket ? Tu veux prendre des photos stylées ? Va vite tirer un trois point sur le célèbre terrain de basket coloré de la rue Duperré. En toute objectivité, vous ne trouverez pas plus beau terrain en France.

Basket Pigalle

Sous gros rooftop panoramique

Si tu arrives à esquiver les milliers de touristes qui dévalisent les Galeries Lafayette Haussmann, monte vite au dernier étage du magasin pour kiffer l'insolite rooftop qui s'y cache ! Une vue exceptionnelle de Paris t'attend. Tour Eiffel, Montmartre, Opéra Garnier, tout y est !

Rooftop Galeries Lafayette Haussmann

" ["post_title"]=> string(66) "To do list des trucs gratos à faire pendant les vacances à Paris" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(25) "to-do-list-paris-vacances" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-04 12:06:17" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-04 11:06:17" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12077" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

object(WP_Post)#8343 (24) { ["ID"]=> int(11872) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-03 15:57:22" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-03 14:57:22" ["post_content"]=> string(17556) "

Si selon vous yoga rime avec lenteur, ennui et sérieux, c'est que vous ne connaissez pas encore Humble Warrior. Le concept ? Étirer et renforcer tout le corps en remplaçant les "omm" par des sons hip-hop, réfléchir cette discipline comme une expérience unique afin d'en casser les codes... En simple, on a interviewé des précurseurs d'un nouveau courant, le "hip-hop yoga" !

Voilà le défi qu'ont relevé Kitesy Martin et Dani Marino. L'alliance de cette discipline spirituelle et corporelle à la culture hip-hop a donné naissance à d'humbles guerriers ! On a discuté avec ces deux humbles yogis !

Humble Warrior

Redécouvrez le yoga avec Humble Warrior !

Basé sur les principes du yoga vinyasa, Humble Warrior revisite cet art souvent mal perçu (à tort). En ajoutant le dynamisme du hip-hop, les cours sont animés et motivants, éloignant ainsi les préjugés véhiculés autour de cette discipline.

Durant 60 minutes, quel que soit votre niveau, apprenez à lâcher prise, enchaînez les postures toniques tout en travaillant votre concentration et respiration, au rythme des playlists hip-hop. Quoi de plus motivant que de la bonne musique pour se donner à fond ?

Dans une salle illuminée par des bougies dont les flammes dansent au rythme de la musique, les guerriers se donnent au maximum. Certains s'initient, d'autres approfondissent, mais tous possèdent la même curiosité et la même motivation. Humble Warrior rend le yoga accessible à tous, même aux futures mamans ! En effet, Baby Humble est un cours de yoga prénatal, idéal pour les femmes enceintes ou pour les jeunes mamans qui cherchent une pratique bénéfique après leur accouchement.

Si vous aussi vous voulez lâcher prise dans une atmosphère détendue et vous relaxer au son de vos artistes préférés, alors réservez votre place et découvrez le yoga comme vous ne le verrez nul par ailleurs.

Pouvez-vous vous présenter ?

KITESY : Je m’appelle Kitesy Martin, j’ai 35 ans et vis à Paris. Je suis un peu multitâches : je suis styliste, professeur de yoga et j’ai monté ma marque de bijoux Kitesy Martin et cofondé Humble Warrior avec Dani.

DANI : Je suis Dani Marino, je suis new-yorkaise et je vis à Paris depuis 10ans. Je suis co-fondatrice de Humble Warrior, directrice clientèle dans un bureau de style (PeclersParis) depuis 6 ans. Je suis aussi prof de yoga.

Humble Warrior

Comment avez-vous découvert le Yoga pour la première fois ? 

Dani : à la base je suis une coureuse de long-distance. Il y a 9 ans, suite à une blessure de genou j’étais trop frustrée de ne pas pouvoir courir j’ai décidé d’essayer un cours de vinyasa yoga « par hasard » à côté de chez moi dans le 18eme. J’avais déjà la souplesse car j’avais fait de la danse plus petite. J’ai vite senti les bénéfices non pas juste physiques mais aussi mentaux et j'ai continué même après la reprise de running. 9 ans plus tard, je continue a pratiquer avec le même prof depuis ce jour-là, et je suis devenu prof il y a 3 ans.

Kitesy : Il y a plusieurs années, j’étais styliste dans une maison française qui m’avait embauché pour dessiner leur ligne de yoga wear. J’ai voulu tester un cours pour connaître l’univers du yoga….Mon premier cours a été une catastrophe : J’ai détesté! Puis, suite à une blessure au genou causée par le running, j’ai persisté pour trouver un cours de yoga qui me plaise. Je suis tombée amoureuse du yoga vinyasa : de un cours par semaine, je suis passée à une pratique journalière.

Qu’est-ce qui vous passionne dans la discipline ? 

Dani: C’est surtout le côté mental/esprit et la rigueur physique de la pratique qui me passionne. Plus on fait du yoga, plus on découvre sa richesse. Cela devient un style de vie, avec une philosophie riche qui va bien au-delà des asanas (postures). Je dis toujours que sans le yoga je serais un peu folle ! 

Kitesy : Le fait que plus on avance dans le yoga, plus on est débutant. C’est très bénéfique pour le mental, on se rend compte qu’être humble, patient et tolérant avec soi-même aide énormément sur le tapis et au quotidien.

Humble Warrior

Comment et quand est né ce projet ? 

Dani : J’ai grandi à New York en écoutant du hip-hop et c’est aussi là-bas que j'ai découvert le hip-hop yoga il y a 4 ans - dont je suis immédiatement tombé amoureux.

À cette époque, rien de tel n’existait à Paris et j’avais envie d’amener cette ambiance ici. Kitesy et moi étions amies depuis des années  et elle était déjà une entrepreneuse succesful.

Kitesy : Nous avions tous les deux le même avis à propos du yoga à Paris : ça manquait quelque chose de moderne – l’image du yoga semblait aussi très "clichée" et au final nous ne nous sommes jamais senties proches de cette communauté.  

Comme nous travaillons dans la mode, l'esthétique était vraiment importante pour nous. Nous voulions vraiment dépoussiérer les codes mais surtout rendre la pratique plus accessible (et cool) aux gens autour de nous.

Nous avons commencé à travailler ensemble sur HW en juin 2017 avec un lancement en janvier 2018.

Humble Warrior

Comment s’est faite votre collaboration ? 

Dani: J’avais l’idée en tête depuis un certain temps mais j’étais frustrée de ne pas savoir par où commencer et comment gérer le projet  avec un travail à plein temps.  Kitesy et moi étions amies depuis des années et elle était déjà une entrepreneuse avec sa marque de maroquinerie luxe à l’époque…

Un jour elle m’a proposé de faire ce projet avec moi, et c’était une telle évidence ! 

On s’est connues dans notre cours de yoga dans le 18eme mais surtout on se retrouvait toujours pour sortir en soirées hip-hop. Nous avons mis nos ‘cerveaux ensembles’ et le projet a coulé de source.

On a travaillé 6 mois avant le lancement du projet. Pendant ces quelques mois, on a échangé nos idées sur un doc qu’on remplissait d’images d’inspirations , d’idées et de citations qui nous touchaient… On a bossé sur l’identité visuelle pour avoir des visuels et un univers précis pour le lancement.

On a finalement réparti les tâches assez facilement. Dani gère plus le coté yoga / relation client et Kitesy le coté direction artistique / paperasse. Evidemment, nous sommes une petite entreprise, il y a tout le reste à gérer que l’on se partage en fonction de notre temps libre et de nos compétences.

Vous assurez tous vos cours à 2 ?

Au tout début c’était que nous 2 ! Dani enseignait les cours et avant de devenir prof Kitesy gérait la musique et les élèves en assistance. Puis 1 an plus tard, avec l’ajout des cours nous avons une équipe de plus de 10 assistantes et 6 profs qui nous entourent, cela nous permet de se concentrer sur d'autres parties de business, même si on enseigne toujours toutes les deux.  

Qu’est-ce que le Yoga vous a apporté ? À titre personnel et professionnel ? 

Dani : le calme intérieur, la santé physique et mentale.

Professionnellement le yoga Humble Warrior est devenu un vrai  ‘side hustle’ qui est hyper gratifiant. Je réalise une ambition, et aussi, j'ai pu rencontrer et collaborer avec des personnes talentueuses... C’est très stimulant ! 

Kitesy : le yoga m’a appris la tolérance avec moi-même. Pas grave si un jour je n’y arrive pas, peut-être que demain je ferais mieux (ou pire !) ! Peu importe, ce n’est pas le but qui compte mais le chemin.

Vos 3 artistes et sons du moment ?

Dani : pour les artistes, il y a Mos Def, Nas et Mac Miller. En ce qui concerne les sons, « Deep end » de Benjiflow / « OT Bop” de NSG et “Bet” de Octavian ft Skepta.

Kitesy: Mahalia - “sober”, Octavian - “move me” et James Blake - “I need a forest fire” !

Quelle est la posture que vous préférez enseigner à vos guerriers

Le posture de Guerrière humble bien évidemment !

Votre meilleur souvenir depuis que vous avez créé Humble Warrior ?

Notre tout premier événement pour le lancement, c'était le plus mémorable et le plus gratifiant, car c’était l’aboutissement de 6 mois de travail acharné « dans l'ombre »...

Cette nuit-là, nous avons pu voir l’idée se concrétiser avec une telle réponse. Il y avait une si bonne énergie avec de bonnes personnes qui sont de vraies yogis dans l’âme… Ces personnes continuent de nous soutenir et sont devenues notre Humble Warrior fam' depuis.

Dans quel endroit rêveriez-vous de donner un cours ? 

Dans notre studio flagship ...

Comment fait-on pour s’inscrire à un cours ? Quand ont-ils lieu ? 

Via notre site www.humble-warrior.com/registration

  • Lundi soir 20h dans le 9eme (new cours)
  • Mardi soir 19h30 a la place 
  • Mercredi soir 19h30 au labo 
  • Samedi a 12h30 elephant panama (new cours)
  • Samedi 17h30 cluster
  • Dimanche 17h30 cluster

Stay tuned on va bientôt en ajouter ! 

Quelle est votre ambition pour la suite ? 

Faire grandir HW avec plus de cours, agrandir notre équipe, faire rayonner notre marque et nos valeurs.

Éventuellement avoir un flagship à Paris. Le reste c’est secret !

À qui voulez vous passer le Cimer! ? 

Dani : mes maitres yogis Mohammed Ismael et Patrick Frepeau, puis la meilleure partenaire et amie : Kitesy Martin.

Kitesy : un grand merci à Dani, tu es une super partner ! Mon copain Enzo aussi qui nous aide énormément au quotidien sur ce projet. Et merci à toutes ces belles rencontres (surtout Gérard Arnaud, mon prof et yogi préféré) qui m'ont permis de faire entrer le yoga dans ma vie. Cimer!

Humble Warrior

Découvrez en plus :
Facebook
Instagram

" ["post_title"]=> string(60) "Humble Warrior : vous allez voir le yoga d'un œil nouveau !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(14) "humble-warrior" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-04 11:19:10" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-04 10:19:10" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=11872" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

object(WP_Post)#8344 (24) { ["ID"]=> int(12015) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-03 09:36:52" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-03 08:36:52" ["post_content"]=> string(3465) "

Vous voulez vous évader, profiter du beau temps tout en tant vous divertissant ? Alors réservez votre dimanche 7 juillet car l'Auber Graffiti Show est fait pour vous ! C'est un événement incontournable qui réunit découvertes et activités artistiques à savourer en famille, entre amis ou en solo !

L'événement incontournable 100% graffitis

À l'occasion de l'Été du canal et avec le soutien de la Hoops Factory Paris-Villette, cet événement gratuit met à l'honneur la culture graffiti et l'art du 93. Bordée par l'apaisant Canal Saint Denis, la commune d'Aubervilliers vous invite à cette immersion artistique unique en son genre.

Une vingtaine de graffeurs réaliseront une fresque de 1000 m² et de nombreux pros du monde artistique seront de la partie. Barbiers, tatoueurs, stylistes, photographes, designers béton, sérigraphistes et bien d'autres, seront à retrouver dans un espace créateur.

 

Auber Graffiti Show

Ateliers, découvertes et pratiques 

Côté ambiance, Camion Scratch vous a concocté une programmation hip-hop et vous initie au beatbox et au scratch ! Côté sport, dégourdissez-vous et jouez au basket en participant aux activités mises en place par la Hoops Factory Paris-Villette, profitez d'une visite guidée de la Street Art Avenue ou d'une running visite jusqu'à la Villette.

On vous voit venir, oui, il y aura de la bouffe ! Food trucks, empenadas colombiennes, plats comoriens et breuvages made in Seine Saint-Denis vous attendent !

Tout est réuni pour passer le meilleur 7 juillet de votre vie. Avec le retour des beaux jours, profitez d'une balade urbaine distrayante le long du canal Saint-Denis et surtout, laissez parler votre art ! Des murs d'expressions libres seront mis à votre disposition ainsi que des ateliers animés par Le MUR 93 .

À vos bombes, prêt, graffez !

Event : http://bit.ly/2xfxul5

Auber Graffiti Show
" ["post_title"]=> string(63) "Auber Graffiti Show : l'incontournable évènement street art !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(19) "auber-graffiti-show" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-03 09:43:12" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-03 08:43:12" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12015" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

World

object(WP_Post)#8335 (24) { ["ID"]=> int(5110) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-04-23 16:41:23" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-04-23 15:41:23" ["post_content"]=> string(3522) "

Focus sur MEOWSKILLS, un collectif de danseuses russes engagé!

Voici l'une de nos plus belles découvertes de ce début d'année, MEOWSKILLS ! Plus qu'un ensemble de personnes, il s'agit d'une véritable communauté inspirée par les femmes fortes de ce monde! C'est avec leur vidéo, sur le morceau "Kissing Pink" de Kodie Shane devenu hymne du collectif, que nous les avons découvertes!   [embed]https://www.facebook.com/cimerlemedia/videos/2087484791281157/[/embed]   Le collectif MEOWSKILLS est basé à Moscou, en Russie. Une ville qui peut paraître archaïque, mais qui n'empêche pas de la nouvelle génération de vouloir changer les choses ! C'est avec des messages d'amour et de positivité, que cette communauté féminine souhaite faire évoluer les mentalités. Et c'est à travers la danse, véritable passion commune, que chaque membre de MEOWSKILLS diffuse ses valeurs les plus sincères... La danse et le sport comme fil conducteur d'un mouvement qui tente de raconter son histoire. Le collectif MEOWSKILLS se place sur l'échelle de l'humain. Il s'agit bien de se battre pour des idéaux et des motivations, ici partagées avec toute la communauté de ces belles jeunes femmes. Et comme l'explique si bien l'une des actrices du mouvement :
Il ne s'agit pas seulement de nous, il s'agit de toute la génération des jeunes, courageux, heureux et engagés, sexy, en quête d'amour et libres de faire ses propres choix.
Une grande équipe à bosser sur le projet ! Big up à l'ancienne usine de pain qui a perdu sa fonction suite l'effondrement de l'URSS, faisant guise de QG et salle de danse. Big up au jeune cinéaste russe d'origine géorgienne, Pak Volchek. Big up à la cameraman Ilya Petrov. Big up à Jennie Squaw pour les fabuleux décors. Big up à Polina Migdaseva, Daria Zheleztsova, Valérie Vittko, Lyudmila Frolova pour le make up et les styles. Big up à Sasha Persy et à Jennie Squaw pour la chorégraphie. Et enfin un gros big up à MEOWSKILLS pour toute cette énergie investie sur ce magnifique projet !

Découvrez en plus sur : Facebook Instagram

" ["post_title"]=> string(63) "Focus sur MEOWSKILLS, un collectif de danseuses russes engagé!" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(32) "tema-meowskills-danseuses-russes" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-04-23 20:44:12" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-04-23 19:44:12" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=5110" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 an

object(WP_Post)#8331 (24) { ["ID"]=> int(5268) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-04-19 10:20:24" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-04-19 09:20:24" ["post_content"]=> string(1888) "

FUKC balance leur dernier morceau "Time To Kill" !

FUKC c'est deux créateurs musicaux sans pareil. Lemuel et John s'étant rencontrés dans le fameux Eurotunnel faisant joindre Londres et Paris, ont eu le coup de foudre artistique... Sans le savoir directement, ils allaient donné vie à quelque chose d'incroyable... Le son "Time To Kill" est l'une des perles qui arrivent fort... Le son vient de sortir ! FUKC nous explique avoir enregistré un son loin de chez eux puis, après être rentrés à la maison, il n'avaient plus rien à faire... Il marchaient le long de la ville en espérant trouver un moyen de tuer le temps ! Ils ont du temps, énormément de temps à perdre dans "Time To Kill" et sérieusement on trouve l'idée du morceau excellente ! Le clip répond lui-même au son avec un plan séquence où l'on observe les deux membres du groupe posés sur un banc, tentant de tuer le temps... C'est puissant artistiquement et pourtant l'idée est si simple ! [embed]https://www.youtube.com/watch?v=wzLYSEas0gE[/embed] Si toi aussi t'as du temps à tuer fonce découvrir le morceau sur Youtube !

Découvrez en plus sur : Facebook Instagram  Youtube  Spotify Soundcloud

" ["post_title"]=> string(50) "FUKC balance leur dernier morceau "Time To Kill" !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(24) "ecoute-fukc-time-to-kill" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-04-20 09:33:54" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-04-20 08:33:54" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=5268" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 an

object(WP_Post)#8337 (24) { ["ID"]=> int(5033) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-03-30 16:20:42" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-03-30 15:20:42" ["post_content"]=> string(1688) "Kobo a fait parler de lui dans le fameux Rentre Dans Le Cercle de Sofiane, aujourd'hui il arrive en puissance avec le premier extrait de son prochain projet "Période d'essai"... "All eyes on me" ! Kobo peut très certainement frappé très fort avec le projet qu'il nous prépare... Le titre est fort, c'est un banger, le clip réalisé par Treize studios, dans lequel on y compte Robert Trefois, Jim Steil et Antoine-Bernard Assumani, pètent ensemble ! Cette puissance du flow emmenée par une prod. faite par Marty, nous fait pogo en solo dans notre salon ! En attendant la sortir du projet "Période d'essai", tu peux retrouver le titre "All eyes on me" en cliquant juste ici ! [embed]https://www.youtube.com/watch?v=gqmOgEdriZc[/embed]

Découvrez en plus : Facebook Instagram Youtube Spotify Soundcloud

" ["post_title"]=> string(64) "Kobo vient de dropper le très puissant banger "All Eyes On Me"!" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(19) "kobo-all-eyes-on-me" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-27 14:55:26" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-27 13:55:26" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=5033" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 an

object(WP_Post)#8385 (24) { ["ID"]=> int(4933) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2018-03-23 12:58:51" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-03-23 11:58:51" ["post_content"]=> string(3158) "

Esquisse sur la puissante illustratrice Hopehfm !

Un artiste qui puise son inspiration chez un autre artiste d'un tout autre registre est intéressant. C'est avec ce genre d'influence que l'on voit que l'art suffit à l'art... Comme un échange entre deux âmes, l'illustratrice Hopehfm présente un travail très intéressant directement connecté à l'aura de sa plus grande idole, Rihanna... L'artiste Hopehfm dessine ce qu'elle ressent. Le message qu'elle cherche à transmettre diffère en fonction du mood dans lequel se trouve l'illustratrice. C'est une sorte de communication d'un état d'esprit humain et de ses différents feelings de la journée, ce qui rend la chose encore plus belle... Parler avec son coeur démontre un dévouement, de la passion pour la vie. Et chercher à traduire ces émotions par le biais du dessin forme l'une des plus belles choses artistiquement parlant !
Dessiner ce que je ressens, c'est une explosion.
L'univers de la jeune Hopehfm peut se définir avec un seul mot. À bon entendeur bien évidemment, ce mot n'est autre que chaotique, c'est en tout cas le terme qu'a choisi l'artiste pour le définir. Cet univers se retranscrit d'ailleurs à travers ce qui la guide professionnellement. En effet, Hopehfm travaille dans le dessin pour gagner sa vie. L'artiste a créé une collection de maillots de bain et confectionne des imprimés pour. L'illustratrice a commencé à dessiner étant petite. Son père a éveillé l'intérêt qu'elle a pour le dessin en lui achetant les fameux comics... Hopehfm a appris à dessiner avec ces bandes dessinées. Aujourd'hui, l'artiste est fière de dire que son inspiration maximale est la belle Rihanna. Cette dernière est la seule et unique icône humaine pour l'artiste. Habituellement les modèles de Hopehfm se trouvent dans les B.D et les protagonistes fantastiques. Ajoutons à cela que l'artiste s'imprègne de la nature et de ses caractéristiques météorologiques. La nature, la mer, une belle journée ensoleillée l'inspire beaucoup.
Rihanna pour moi est la source d'inspiration dans divers aspects. Dans le dessin, cela m'inspire particulièrement.

Découvrez en plus sur : Instagram Site Internet

" ["post_title"]=> string(49) "Esquisse sur la puissante illustratrice Hopehfm !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(21) "tema-esquisse-hopehfm" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-03-26 15:30:33" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-03-26 14:30:33" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=4933" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 an

On a discuté avec !

object(WP_Post)#8384 (24) { ["ID"]=> int(13081) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-08-11 08:00:00" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-08-11 07:00:00" ["post_content"]=> string(5588) "

Depuis le 1er janvier 2019, nous avons eu la chance d'interviewer une multitude d'artistes... Nous profitons de la coupure estivale pour vous proposer un p'tit récap des 6 interviews nous ayant le plus marqués en cette année 2019 pleine de surprises !

Mazoo

Pour la sortie de son album "Dualité" en mai, on a interviewé Mazoo. Un rappeur très humain, avec un style et une personnalité hors du commun. L'interview s'est révélée particulièrement instructive, une très belle rencontre !

L'interview : http://bit.ly/2HR9zgu

Snakid

Beaucoup d'entre vous le connaissent, c'est un ancien de l'équipe. Il a travaillé longuement pour nous proposer un premier EP digne de ce nom : Solaire. À l'occasion on l'a interviewé, il s'est livré sur les difficultés qu'il a rencontrées, et sur ses projets futurs. Un contenu inspirant, surtout pour les jeunes artistes !

L'interview : http://bit.ly/2KiKvk0

Mora Mora

Le jeune groupe pop/folk en pleine expansion est venu à notre rencontre suite à la sortie de ses 2 clips : Goldpaint et Sweet Beer. Plus qu'une simple interview, c'était une vraie discussion dans laquelle on a pu aborder de nombreux sujets. Le groupe nous a épatés, la suite sera de taille !

L'interview : http://bit.ly/3160eJS

Kaba

Après son feat remarqué aux côtés de Juice, le G grenoblois venait de dévoiler son premier album : Velvet Bleu. Un projet éclectique qui nous a vite séduits. À l'occasion, nous avons pu discuter avec lui de long en large pour en découvrir plus sur lui, sur son projet et sa construction. Une très belle interview !

L'interview : http://bit.ly/2VYkWJL

Chromatik

Pour la sortie de "Brighter", un EP travaillé pendant près de 2 ans, nous sommes partis à la rencontre de Chromatik. Un groupe composé de 8 musiciens dont 2 rappeurs, proposant des musiques hétéroclites mêlant hip-hop, jazz et eléctro...Tout est fait maison ! On a pu discuter pendant plus d'une heure avec ces passionnés du son, une interview exhaustive et particulièrement instructive. C'est sans aucun doute l'une de nos plus belles rencontres !

L'interview : http://bit.ly/2QlkuD1

French Visuals

Dans un autre registre, on a interviewé Pessa'h et Zefyr, les 2 photographes à l'origine de French Visuals. Un concept novateur à destination de tous les photographes francophones, mettant en lumière leur talent en repartageant leurs plus belles réalisations. En quelques mois seulement la page s'est constituée une sacrée communauté avec déjà plus de 3500 followers ! Une page susceptible d’intéresser tous les photographes francophones, on vous invite à consulter l'interview pour en savoir plus.

L'interview : http://bit.ly/317Fi59

Sur ce, l'équipe vous souhaite une bonne lecture en espérant que ces différentes interviews puissent vous inspirer. Cimer!

" ["post_title"]=> string(67) "La sélection de la rédac : les 6 plus belles interviews de 2019 !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(33) "les-6-plus-belles-interviews-2019" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-08-09 22:38:53" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-08-09 21:38:53" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=13081" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 1 semaine

object(WP_Post)#8348 (24) { ["ID"]=> int(12773) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-29 10:44:52" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-29 09:44:52" ["post_content"]=> string(12758) "

Si tu trouves que ton feed Insta est fade et qu'il manque de couleurs, fonce découvrir Melina Panos (@melina.panos), une photographe créative au talent fou ! Son style et son originalité donnent vie à des clichés fantastiques et nuancés. On a pu discuter avec cette photographe d'exception !

La photographie est un monde complexe, on voit de plus en plus de photographes se lancer sur Instagram, mais seulement quelques perles rares arrivent à sortir du lot. Melina Panos en fait partie, pour en arriver là elle est passée par différentes étapes qu'elle nous livre dans cette interview !

Melina Panos

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m'appelle Melina Panayotopoulos de mon vrai nom, 23 ans et banlieusarde confirmée, et accessoirement ex-étudiante en architecture

Depuis quand tu fais de la photo ? Comment t'est venue cette passion ? 

Je fais de la photo depuis plus de 8 ans, j'ai commencé au collège comme beaucoup de gens avec les photos de vacances familiales et en arrivant au lycée je faisais les photos des différents événements (carnaval, danse, tournois de sport etc) et doucement et surement j'ai glissé vers de la photo de portrait jusqu’à aujourd’hui.  

Sur ton site on peut voir "not a photographer". Tu photographies pour ton plaisir et par passion, tu ne comptes pas en faire ton métier ? 

Ahah vous avez été vifs à ce que je vois, en fait j'ai pas envie de me définir comme "photographe" parce que dans un 1er temps je me sens pas hyper légitime étant donné que j'ai pas fait les études pour. La 2ème raison, c'est qu’à l'heure d'instagram je trouve qu'on à la main assez lourde sur les titres plus ou moins fallacieux. Je vois un peu trop souvent des gens se définir par des professions artistiques dont ils sont encore loin.
J'ai pas l'intention d'en faire mon métier parce que j'ai peur que ça tue la passion que j'ai pour la photographie, j'ai peur que l'aspect mercantile, la paperasse, les obligations qui vont avec engloutissent la partie fun & créative.

Qu'est-ce que tu fais dans la vie hors de la photo ? 

Alors comme je le disais plus tôt jusqu'à la fin du 1er semestre de cette année j'étais encore étudiante en architecture et là je m'apprête à reprendre en "architecture d'intérieur et design" à l'école Camondo.

Ton feed est diversifié et super créatif ! D'où est-ce que tu chopes ton inspiration ? 

Déjà : merci beaucoup, j'aime pas répondre à cette question parce que ça veut dire qu'il faut que j'essaye d'expliquer à autrui comment mon cerveau fonctionne et même moi je ne le comprends pas hyper bien. Mais du coup mon inspiration, elle peut venir de n'importe quoi à n'importe quel moment. Ça peut être juste une palette de couleur, une tenue, un thème qui suit un peu le calendrier (vacances, Noël, saint valentin, Halloween...), un truc que j'ai vaguement vu dans un rêve, un makeup etc, j'ai juste besoin d'un point de départ et tout se brode autour. Généralement les moments ou j'ai le plus d'idées c'est le soir/la nuit, c'est là que je sors 200 blocs-notes, croquis, et moodboards sur pinterest. 

Melina Panos

Tu as dénoncé la politique injuste et fatigante des algorithmes d'Instagram. Comment fais-tu pour la contourner ? 


Le sujet qui fâche... Je suis pas magicienne donc j'ai pas trouvé de solution, j'ai juste décidé de lâcher prise sur les nombres de likes, de followers et que sais-je. Je sais qu'il existe quelques moyens de type : inciter les gens à commenter ton post dans les premières minutes après sa publication, faire le plus de stories interactives possible, être très régulier dans ses publications. J'essaye d'être régulière mais plus pour moi que pour les algorithmes mais faire de l'animation dans mes stories c'est un truc que j'ai clairement arrêté et j'ai aucune envie de forcer la main aux gens qui me suivent en leur disant d'aller commenter. 

Avec quel appareil tu shoots ? 

Ma bête c'est un Sony alpha 77 qui a quelques kilomètres au compteur maintenant et qui est toujours accompagné d'un classique 50mm f1.8, d'un 35mm f1.4 acheté récemment dont j'abuse et d'un 18-35mm qui est le crackhead de mon matos photo mais que j'adore parce qu'il déforme les lignes. 

Où et avec rêverais-tu de faire un shooting ?

Mon lieu de shoot de rêve c'est la salle de réunion du siège du PCF qui a été dessiné par Oscar Niemeyer (déformation professionnelle oblige) mais j'ai pas de modèle star avec qui j'aimerai bosser. Mon plus grand plaisir c'est de bosser avec une équipe où la vibe humaine ET la vibe créative sont bonnes, tout le monde à des idées, tout le monde est motivé. Après dans le genre "inaccessible" bosser pour Castelbajac ou travailler avec des gens comme Jean Paul Goude ou Pierre&Gilles, mais ça c'est vraiment dans l'hypothèse où je deviens hyper douée et connue ahah. 

À chaque shooting les décors sont préparés par tes soins et dans le même studio ? 

Pour tous les shootings en intérieur c'est toujours dans mon studio, mais j'en profite pour rassurer les photographes débutants qui n’ont pas les moyens : c'est le garage de mes parents qui me sert de studio, le poste de travail de la maquilleuse c'est le congélo familial et ça sent vaguement l’échalote et l’humidité. Tous les décors sont imaginés par mon petit cerveau et quand il s'agit de les monter c'est parfois seule, et parfois avec l'aide de mon meilleur pote, de ma meuf, de mon père, ça dépend de qui j'ai sous la main et de ce qu'il y a faire. 

Ton talent s'exprime à travers les modèles et les couleurs qui donnent vie aux clichés. Comment fais-tu tes editings ? 

Je vais briser le cœur d'une partie des étudiants en photographie qui me suivent mais je suis team Photoshop depuis toujours. Généralement je touche à la saturation, la lumière et les bleus de la photo en revanche je suis pour retoucher le moins possible mes images. Il faut qu'elle soit les plus parfaites possible à la sortie du boîtier, si tu passes trop de temps sur Photoshop c'est pas bon signe concernant ton travail en photographie (sauf si ta spécialité c'est le montage évidemment). 

Tu travailles pour des marques ? 

Ça m'arrive, mais mon but premier n'étant pas de faire de l'argent c'est pas ce que je cherche en priorité surtout que lorsque ça m'arrive on me débauche parce que j'ai un appareil mais on ne va pas me choisir pour ma direction artistique. J'ai un projet avec une marque plutôt cool dans les tuyaux mais ça prend un peu de temps, j'espère qu'il pourra voir le jour à la rentrée parce que je serai probablement plus libre en termes de direction artistique. 

Aimes-tu aussi prendre des paysages ou tu es vraiment focus sur les portraits ?

J'ai vraiment aucun amour pour la photo de paysage, que ce soit à faire ou à regarder c'est vraiment pas mon truc. J’aime bien les portraits mais pas forcement que pour le côté humain du truc, ça donne un sujet complètement différent à appréhender à chaque fois.

À qui veux-tu passer le Cimer ?

Je veux passer le Cimer à Péné que j'ai rencontrée il y a quelques mois. C'est une makeup artist hyper talentueuse, giga motivée et travailleuse pour qui j'ai beaucoup de love parce qu'en plus de tout ça c'est un humain formidable et ce genre de configuration c'est plutôt rare dans les milieux artistiques. @saintepenny pour la trouver et la booker !

" ["post_title"]=> string(49) "Dans l'objectif haut en couleur de Melina Panos !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(12) "melina-panos" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-29 12:15:02" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-29 11:15:02" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12773" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 3 semaines

object(WP_Post)#8346 (24) { ["ID"]=> int(12771) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-24 16:01:11" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-24 15:01:11" ["post_content"]=> string(9817) "

Plus besoin de vous présenter le concept, pour ce 7ème épisode de #LANUIT, on a interviewé le DJ et producteur Mansour. Il a mixé lors de notre dernier Cimer Summer Club, et ceux qui y étaient pourront vous l'dire, c'était sublime ! Pour marquer le coup, il vous a concocté une Cimer Tape détonante à trouver en fin d'article.

Peux-tu te présenter rapidement ? 

Alors, Mansour, 22 ans, un petit boy qui sourit beaucoup et qui n’apprécie que la positive vibe. Je mixe aujourd’hui depuis presque 1 an et ce n’est que le début !

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir DJ ? 

Je viens d’une famille africaine qui a une influence musicale hyper vaste. Chez moi, il y a toujours du son quelque part ! Ma mère a toujours rêvé d’être musicienne mais elle n’en a jamais eu la chance. Je suis le seul à faire de la musique. À 8 ans j’ai commencé le Saxophone et depuis je n’ai plus lâché. J’ai commencé à mixer à l’âge de 18 ans mais c’était vraiment pour le côté cool on va dire, je me prenais pas du tout au sérieux.

Après mes études en Californie, je me suis vraiment rendu compte que la musique était primordiale pour moi. C’est ce que je veux faire de ma vie.

Être DJ c’est vraiment le moyen de m’exprimer, mais je prends surtout à cœur la production musicale. Faire découvrir mon univers au public. J’ai pas envie qu’on voie ce gars et qu’il soit référencé comme un simple DJ, non pour moi la chose va plus loin que ça.

Raconte-nous ta première scène ! De bons souvenirs ? 

Alors ma toute 1ère scène, c’était pour la marque de vêtements CHMPGN.

De bons souvenirs ? Évidemment ! J’ai rencontré des gens incroyables, passionnés qui m’ont permis d’exprimer ma passion. C’était l’endroit des révélations, un moment lourd !

Quelles sont tes influences musicales ? 

Les percussions m’ont accompagné depuis que je suis tout petit. Tu peux retrouver dans mes sets une influence afro, mais pas seulement. Mes sets sont également tournés vers la UK Garage, Le Grime ainsi que la Future Beats. J’essaye toujours de proposer quelque chose de nouveau dans mes sets. J’ai une règle : quand tu mixes il est important de faire plaisir aux autres et de te faire plaisir en même temps, c’est ça la vraie alchimie.    

Quel est ton meilleur et ton pire souvenir sur scène ? 

Mon meilleur souvenir ? Pour l’instant ça restera mon 1er festival à la Marvellous Island début juin avec la 99GINGER family, un moment incroyable ! s/o au collectif ! Ça arrive encore plus fort !

Mon pire souvenir ? Mmh j’en ai jamais réellement eu. Je dirais quand des bugs techniques surviennent et te donnent envie de te cacher sous ta table. Ahah

Quels sont tes 5 sons du moment ? 

Buddy : Trouble On Central

Tyler The Creator : I THINK

Skepta : Glow In The Dark (feat. Lay-Z & Wizkid)

Sade : Keep Looking

Dabeull : DR.Fonk

Où rêverais-tu mixer ? 

J’ai pas de lieu précis en tête. L’objectif c’est de pouvoir faire le tour du monde, partager mon univers musical et permettre aux autres de s’évader.

Ça serait vraiment cool de mixer à Londres, Amsterdam ou encore en Australie. Ah ! Et également l’Asie ! il y a des artistes incroyables là-bas.

Tu te verrais faire quoi si tu n’étais pas DJ ? Tu as d’autres passions ? 

Je suis encore étudiant en marketing ! Je ne peux pas dire à ma mère que je veux juste faire de la musique, il faut lui garantir quelque chose, la rassurer ! Mais je suis persuadé de vouloir évoluer dans la musique et je vais tout donner pour réussir : donc juste la musique !

Quel est ton banger qui fait bouger les foules à coup sur ? 

En ce moment ? L’édit « Get Right » de Magic Flowers, à coup sûr !

C’est quand tes prochains gigs ?

Je mixe pour 10pm la semaine prochaine. J’ai aussi une date à Oslo au mois d’août avec Kirou Kirou et Luni !

À part ça je vais bientôt sortir mon 1er Single avec Senpu, une rencontre et un artiste incroyable : ce mec à un talent monstrueux ! Son album arrive bientôt !

Comment définirais-tu un bon DJ ?

Tout le monde peut mixer aujourd’hui. Je pense que la clé c’est de trouver ta propre technique et ce qui te permet de te différencier des autres. On en apprend à chaque GIG. Ça m’arrive d’aller en soirée et d’analyser juste le DJ et sa technicité ahah Oui, je suis un peu fou.  

Comment trouves-tu la vie nocturne à Paris ? 

Ahah, tout peut se passer ! C’est ça que j’adore.

À qui tu veux passer le Cimer! ?

Tout d’abord CIMER à vous, c’est cool de pouvoir m’exprimer pour la 1ère fois sur un média et c’est grâce à vous !

ÉNORME CIMER à ma famille, mon crew, ceux qui me soutiennent tous les jours, qui me boost, vous êtes incroyables.

BIG CIMER à ma manageuse Ava Andreani avec qui j’avance et qui m’a permis de commencer !

Enfin BIG CIMER à la famille 99GINGER, spécial s/o à Kiroubel & Vanna avec qui on garde que la positive vibe pour un réel turn up et qui m’ont permis de participer à des gigs incroyables jusqu’à maintenant.

La Cimer Tape

https://soundcloud.com/cimer-music/23-mansour-for-cimer?in=cimer-music/sets/cimer-tape

Découvrez en plus sur Mansour:
Facebook
Instagram
Soundcloud

" ["post_title"]=> string(55) "#LANUIT : épisode 7 feat le DJ et producteur Mansour !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(17) "lanuit-dj-mansour" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-24 16:01:13" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-24 15:01:13" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12771" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 4 semaines

object(WP_Post)#8345 (24) { ["ID"]=> int(12668) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-07-22 12:01:09" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-07-22 11:01:09" ["post_content"]=> string(11279) "

On l'a rencontré il y a 1 an, depuis Zefyr a fait bien du chemin ! Le photographe a triplé sa communauté, créé une seconde page de photographie à succès, dégotté ses premiers partenariats commerciaux et développé son univers urbain et futuriste. Rien que ça !

On a décidé de l'interviewer à nouveau pour en apprendre plus sur cette évolution rapide, et sur les rouages qui permettent à un photographe d'évoluer dans le milieu !

Tu peux te présenter rapidement ?

Hello moi c’est Logan aka « zefyr », j’ai 23 ans, je vis en banlieue parisienne et dans la vie de tous les jours, je suis graphic designer spécialisé dans le football après avoir obtenu un Master en communication.

Ça fait combien de temps maintenant que tu fais de la photo ?

Plus jeune, j’aimais prendre des photos avec mon téléphone ou avec le vieil appareil photo numérique de mes parents mais rien de flamboyant. Je fais de la photo sérieusement depuis 2 ans et demi avec des vrais appareils.

C’est quoi les plus grands freins que tu as rencontrés ? Comment tu les as surmontés ?

L’inspiration quand tu as fait le tour d’une ville ou d’un spot. Paris m’inspire de moins en moins et j’ai de plus en plus envie de bouger, de voyager pour découvrir de nouvelles choses. Sinon les principaux freins au démarrage sont toujours l’apprentissage du matériel et des logiciels de retouche mais au final c’est super plaisant de sentir sa progression !

2 choses que tu aurais aimé que l’on t’apprenne lorsque tu as commencé ?   

L’importance de la retouche et d’avoir un style cohérent.

L’importance du cadrage, des espaces, des symétries etc pour une prise de vue satisfaisante.

Tu fais quasiment que de la photographie urbaine, il y a des styles que tu aimerais essayer ?

Je fais de la photo urbaine principalement mais je fais aussi de la photo de restauration pour des restaurants, de la photo produit pour des marques et un peu de portrait. Ce que j’aimerai vraiment faire c’est de la photo de football, ma passion. J’ai eu l’occasion de shooter un match de Southampton en Premier League la saison passée mais j’ai seulement pu être sur le bord du terrain à la mi-temps… Ça me tente et j’espère avoir des bonnes opportunités dans ce milieu !

Tu as presque triplé tes abonnés depuis la dernière interview, c’est dû à quoi ?

Une grosse année 2019, j’ai vraiment plus travaillé mes retouches pour que ce soit plus clean et avoir un style plus affirmé pour que les gens reconnaissent mes photos sans avoir besoin de lire mon nom et au final ça a payé j’ai eu quelques photos qui ont beaucoup tournées sur insta et c’est un effet boule de neige. On verra ou j’en serai à la fin de l’année mais 2019 est déjà une bonne année.

Tu as une autre page de photographie, French Visual, tu peux nous rappeler le concept ?

On est là pour faire de la mise en avant d’artistes francophones et créer une communauté engagée autour de la photographie afin de pouvoir partager et échanger en français. Au bout de 6 mois on a déjà une très belle base, on verra jusqu’à où cela nous mène mais on est déjà super satisfait de voir des gens qui commentent toutes les photos, donnent de la force aux artistes que l’on partage et on reçoit beaucoup de remerciements pour ce projet, ça fait chaud au cœur.

French Visuals

Est-ce qu’elle a contribué à développer ta communauté sur Im Zefyr ?

Non, French Visuals aide à promouvoir d’autres artistes, mais je n’ai jamais partagé mon travail ni celui de mon associé (Pessa'h) sur ce compte. Ça y contribue peut-être légèrement, mais à notre échelle pas vraiment, ce n’est pas comme si on gérait une page à 100000 abonnés, on en est encore loin !

Tu fais aussi du graphisme à côté ? Tu arrives à combiner ces 2 passions ?

Le graphisme c’est mon métier je fais le principal de mes revenus avec ça, et la photo c’est un complément. C’est assez lié, j’utilise les logiciels de la suite adobe pour les deux et les deux sont des arts créatifs.

Si tu devais choisir entre le graphisme et la photographie ?

Je pense que je m’amuse plus avec la photo, mais le graphisme est là depuis plus longtemps. J’adore les deux et au final c’est un plaisir de pouvoir exercer de manière professionnelle des arts que l’on prend plaisir à pratiquer.

Zefyr x Pigalle

Tu vis de la photo ou c’est un loisir ?

Je n’en vis pas, c’est pas mon métier à plein temps, mais c’est un complément de revenu tous les mois je travaille pour des restaurants ou pour des marques.

Ton plus grand rêve en tant que photographe ?

Voyager pour la photo et faire des photos qui me plaisent tellement que je les encadre chez moi. Que des gens veuillent m’acheter des photos pour les encadrer chez eux. Et photographier un gros match de football (coupe du monde, champions league…)

Qu’est-ce qui te plait le plus, et a contrario, qui t’embête le plus dans la photographie ?

Ce qui me plait le plus c’est de créer une image unique, transmettre des idées ou des émotions avec des photos. Et ce qui me plait le moins c’est de porter le matos… C’est lourd.

Sinon Zefyr, t'es plutôt tacos ou burger ?

Les deux, du temps qu’on mange bien !

Zefyr x Tour Eiffel

Découvrez en plus sur Zefyr :
Facebook
Instagram
Youtube

" ["post_title"]=> string(64) "On a discuté avec Zefyr, photographe aux innombrables talents !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(23) "on-a-discute-avec-zefyr" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-22 12:01:11" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-22 11:01:11" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12668" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 4 semaines

On a gouté !

object(WP_Post)#8374 (24) { ["ID"]=> int(12099) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-06-30 12:23:55" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-06-30 11:23:55" ["post_content"]=> string(6212) "

Le soleil bat son plein et la soif se fait ressentir... Heureusement, on nous a soufflé dans l'oreillette que Jarritos, le célèbre soda mexicain, débarque en France avec 8 recettes pour le moins... Rafraichissantes !

Aujourd'hui, ce n'est pas d'un artiste que nous allons parler, mais bel et bien d'un soda ! Vous me direz, mais quel est le rapport ? Eh bien c'est très simple, les 2 pétillent, les 2 sont émergents, puis finalement, la musique se consomme au même titre qu'un délicieux soda, non ?

Jarritos c'est quoi ?

Implantée sur tous les continents, Jarritos est l'une des boissons les plus populaires dans le monde. Ce doux breuvage a été conçu en 1950 par Francisco Hill, un père qui au départ voulait juste faire plaisir à ses enfants en leur faisant déguster un soda naturel fait à base de fruits et de sucre de canne... La recette fut si bonne qu'il décida d'en faire une marque. Marque qui s'est étendue à une vitesse folle, d'abord au Mexique, puis dans le monde entier. La boisson s'est fait un nom en peu de temps (un peu comme Koba LaD), et cela s'explique de bien des manières !

"Started from the bottom now we here" -

Drake

De quoi renouer avec les sodas !

Vous n'aimez pas les sodas ? Ça tombe bien, Jarritos n'est pas un soda comme les autres. Déjà, il n'est pas chimique ! "Soda" et "naturel" sont 2 mots antithétiques que l'enseigne mexicaine a réussi à associer. Oui, les sodas naturels ça existe !

Composée exclusivement de sucre de canne et d'arômes naturels, cette boisson exploite le meilleur du fruit. Les goûts sont exotiques, directement tirés des fruits les plus populaires au Mexique.

À ce jour il existe 8 saveurs : goyave, mandarine, cola mexicain, mangue, citron vert, pamplemousse, ananas et tamarin ! Les mandarines par exemple sont cultivées dans la région de Yucatan. Quant aux autres fruits, ils sont également cultivés au Mexique.

La marque contrôle tout son circuit de production, ainsi les emblématiques bouteilles en verre sont produites en interne, au Mexique !

Pour les plus curieux, l'enseigne propose des recettes de cocktails à base de Jarritos sur son site internet. De quoi ravir les papilles de tous vos invités, qu'ils soient softs ou alcooliques.

On a eu le plaisir de gouter ces sodas en pleine canicule... Croyez-nous sur parole, il n'y a pas plus désaltérant ! Alors soyez attentifs, si par surprise vous tombez sur l'une de ces intrigantes bouteilles, vous pouvez foncer tête baissée, vous ne serez pas déçus. Cimer!

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Site web

" ["post_title"]=> string(53) "Jarritos : la boisson mexicaine débarque en France !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(27) "jarritos-debarque-en-france" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-07-10 14:11:29" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-07-10 13:11:29" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(28) "https://cimer.paris/?p=12099" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 2 mois

object(WP_Post)#8373 (24) { ["ID"]=> int(8080) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-03-29 13:00:40" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-03-29 12:00:40" ["post_content"]=> string(5161) "Vous vivez à Lille, à Arras, ou dans les environs ? On vous présente Les Francs Burgers ! La meilleure adresse quand il s'agit de déguster de délicieux burgers ch'tis et cocktails dans un lieu splendide.

Qu'est-ce qu'on y mange ?

D'abord présent au 25 Grand'Place, à Arras, ils ont ouvert un second restaurant dans Lille Nord, 4 place Saint Hubert, il y a quelques mois. On y mange des burgers frites totalement faits maison, mais aussi des soupes et salades. Les recettes sont régionales, burgers au maroilles, mayonnaise à la chicorée ou à la betterave, ils utilisent des produits locaux, et c'est franchement kiffant ! Ils proposent également des bières et alcools de la région, de quoi voir les spécialités des Hauts de France d'un œil nouveau.  

Le cadre est cool ?

Le cadre est juste fantastique ! À Lille comme à Arras, la décoration est à la fois traditionnelle et moderne, c'est antithétique et pourtant ils ont réussi à fusionner les 2. Chaque recoin apporte son lot de surprises. A Lille, il y a des canapés, des miroirs, des tableaux, des petites anecdotes sur les murs... C'est spacieux, il y a plusieurs salles et même une terrasse. L'équipe est vraiment serviable, une fois sur place on a plus envie de partir !   Les Francs Burgers Les Francs Burgers                

Ça coûte combien ?

Vous vous doutez bien que pour déguster des produits frais et régionaux, et profiter d'un cadre aussi somptueux, on n'en a pas pour 5€. Non, il faut compter entre 12€ et 17€ le menu complet. Et leurs desserts en valent la peine ! Il y a un menu enfant à 10€ pour les petites natures et les bambins. Les bières et alcools coûtent moins cher que dans les bars, et le cadre est génial donc c'est tout bénef.

Les Francs Burgers, vous validez ?

Excellent même. Il y a 2 éléments qui font d'un burger un banger, la viande bien sûr, et le fromage. Le bon fromage lillois, il fait toute la différence ! Il procure à chaque bouchée une saveur inégalable. A cela on y ajoute la fraicheur du pain et des autres aliments. Il est important de préciser que tous les burgers sont disponibles en version veggie, la viande est alors remplacée par de savoureux steaks de lentilles. En accompagnement, on peut prendre des frites, une salade ou de la paille. Ce n'est pas du surgelé mais de la bonne patate. Croisées avec les petites sauces qu'ils vous ont concoctées, le palais vit sa meilleure vie. Les desserts sont assez variés, il y a de la tarte à la bière, des cookies, et des petites spécialités à base de fromage blanc. C'est l'une des rares enseignes qui peut revendiquer, sans tricher, que ses produits sont frais. On sait ce que l'on y mange, et c'est succulent.   Les Francs Burgers Les Francs Burgers                

C'est bon je suis convaincu !

Ouais, et plus vite que ça même ! Toutes les informations sont sur le site web de Les Francs Burgers. Ils disposent d'un service de livraison en ligne alors faites-vous plaisir. Bonne dégustation. Cimer ! Suivez Les Francs Burgers sur : Facebook Instagram    " ["post_title"]=> string(63) "Les Francs Burgers à Lille, la crème de la crème du burger !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(18) "les-francs-burgers" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-29 18:44:51" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-29 17:44:51" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=8080" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 5 mois

object(WP_Post)#8385 (24) { ["ID"]=> int(7893) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-03-29 11:00:32" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-03-29 10:00:32" ["post_content"]=> string(4555) "Il y a tellement de bonnes adresses à partager... Pour commencer en beauté, on va vous parler de POKAWA. Vous savez cette chaîne de Pokés Hawaïens en pleine expansion, ça ne vous dit rien ? En à peine 2 ans, ils ont déjà ouvert une bonne dizaine d'enseignes en France, dont 7 à Paris, une à Nantes et à Nice... Les autres, ne vous inquiétez pas ça va arriver très vite.

Qu'est-ce qu'on y mange ?

Des Pokés ! C'est un plat traditionnel d'Hawaï, généralement composé de poisson cru mariné, de fruits et légumes hyper frais, le tout sur une base de riz vinaigré. Bien sûr, ils proposent différentes variantes, avec des falafels par exemple. Leurs plats conviennent à tous, y compris aux végans, donc pas d'excuse !  

C’est comment là-bas ?

C'est stylé ! Vous ne pouvez pas manquer ces grandes vitrines jonchées d'une devanture en bois. Chaque enseigne apporte une touche d'exotisme, créant le contraste avec le paysage parisien. Le cadre rappelle Hawaï, la mer, le soleil, la plage... Pour les plus flemmards d'entre vous, ils livrent aux alentours de chaque point de vente. Gros big up à Leona Rose qu'on a pu interviewer ! Elle a réalisé les magnifiques fresques de Pokawa.   Pokawa                

Ça coûte combien ?

Pas d'inquiétude, on n'est pas sur du fastfood, mais ça reste accessible ! Les Pokés sont disponibles en petit ou en grand. Ils proposent 3 menus. Poké + boisson + dessert, et les variantes. On peut s'en mettre plein le bide pour moins de 15€. Les prix sont justifiés, sachant que les produits sont frais et adaptés aux saisons.

Et alors, Pokawa, c'est validé ou pas ?

On y mange régulièrement, et on n'a jamais été déçus ! Les Pokés ont un goût assez particulier, une saveur que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Ils sont servis avec une marinade au choix, soja sucré (on vous la conseille vivement), soja salé, tropicale, ou spicy mayo. Vous pouvez choisir la base, riz, carotte ou quinoa. La principale différence repose sur le choix de la protéine (thon, saumon, crevette, daurade ou falafel), et sur le choix du fruit (framboise, mangue, ananas). Ils y ajoutent, des graines de sésame et des fèves edamames. Un mélange sucré salé qui fait frémir les papilles. Vous pouvez également opter pour leurs délicieux desserts, à savoir, le pudding coco aux perles de chia, la salade de fruits frais, le cheesecake, le granola bowl ou encore le moelleux au chocolat ... Du sucre, du sucre, du sucre !  

Vous m'avez convaincu !

Tant mieux, toutes les infos sont sur leur site web. Les horaires sont variables en fonction des différents emplacements, mais ils sont généralement ouverts de 11h à 22h30. Donc, faites-vous plaisir. Bonne dégustation. Cimer ! Suivez Pokawa sur : Facebook Instagram  " ["post_title"]=> string(53) "POKAWA : on a gouté les meilleurs pokés de France !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(17) "on-a-goute-pokawa" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-29 18:44:57" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-29 17:44:57" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=7893" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Il y a 5 mois

object(WP_Post)#8394 (24) { ["ID"]=> int(8303) ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_date"]=> string(19) "2019-02-24 23:05:42" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2019-02-24 22:05:42" ["post_content"]=> string(4903) "« Un bon resto pour moi, c’est celui qui vous donne l’impression d’être à la maison ». Serge Ahovey, le patron de La Mangerie. Dès que l’on pousse la porte de La Mangerie, au cœur du Marais, on se sent bien. Bien accueillis d’abord : avec des shots de rhum de bienvenue. On ne saurait évidemment nous faire plus plaisir ! Le personnel est très chaleureux, accueillant et souriant. Serge, le patron de La Mangerie respire la joie de vivre et le bon vivant, à l’image de son restaurant. On se sent comme à la maison donc. Une maison particulièrement bien décorée. En effet, le restaurant arbore une décoration maîtrisée et de bon goût. L’ambiance est contemporaine et chaleureuse. Les tables et les chaises sont en bois, beaucoup de plantes et un oranger au milieu de la salle. D’ailleurs pour accéder à cette salle on passe par une armoire. Une armoire tout droit sortie d’une vieille maison, qui laisse découvrir une salle animée, puis un sous-sol plus confidentiel. Ce sous-sol abrite une cave voutée, avec ambiance plus tamisée. Il n’y a pas de réseau dans cette cave, ce qui n’est pas plus mal pour une belle soirée. Sachez que, comme à la maison, à La Mangerie on mange proche de nos voisins de table. Le bruit et la promiscuité sont donc au rendez-vous, mais ce n’est pas gênant tant l’ambiance générale de cet établissement est chaleureuse, portée par une équipe au top. Le restaurant est toujours plein passé 19h, nous vous conseillons donc de réserver pour être sur de pouvoir y diner.  

La Mangerie, d’ailleurs on y dine quoi ?

Au menu de La Mangerie : principalement des (délicieux) tapas revisités. Pour choisir ce qui vous plait, un menu sous forme de QCM où l’on coche ce que l’on souhaite déguster. La carte du restaurant est complète et inventive. Mention spéciale pour les croquetas de poulet : exquises. Ce serait cruel de ne mentionner que ces croquetas, alors : mention spéciale aussi pour les ribs caramélisés. La burrata, le jambon de parme et le jambon ibérique sont de qualité. Les tapas proposés varient selon la saison : beignets de mozzarella, piquillos farcis, tempura de cabillaud… Après en avoir testé beaucoup (trop…) : aucune déception! Mais pour les gloutons égoïstes qui ne voudraient pas partager leur assiette, le chef propose aussi des authentiques burgers à déguster solo. A noter : les végétariens pourront aussi trouver leur bonheur dans ce bar/restaurant à tapas. Les boissons de La Mangerie sont à l’image du restaurant : généreuses. Toute l’équipe est de toute façon très généreuse en rhum, il est d’ailleurs possible que le taux de rhum en nous à chaque venue à La Mangerie influence notre jugement, on vous aura prévenu! Les mojitos sont bons, audacieux parfois et toujours bien chargés, à l’instar des autres créations proposées par la maison. Les bières et la carte des vins proposés sont aussi appréciables. Vous l’aurez compris, les moments passés à La Mangerie sont bons! Le moment le moins sympa de la soirée? Celui de l’addition. Oui, diner à La Mangerie n’est pas donné. Comptez au moins 30€ par personne pour un cocktail + tapas. La tentation est partout, si bien que l’addition monte vite. Ceci dit, la montée en gamme de ce bar à tapas est assumée. Ici on sert des recettes élaborées à partir de produits frais, de saison, les tapas sont raffinés, beaux et gourmands. Et puis, l’équipe offre encore des shots de rhum au moment de payer. Il est possible que cet ultime shot ait achevé notre objectivité concernant cette adresse!  

En bref, notre avis sur le restaurant La Mangerie ?

On y va, on y retourne et on y emmène du monde pour épater ses convives. Aller diner à La Mangerie c’est s’assurer de passer un bon moment, de joie et de convivialité. C’est aussi s’assurer de bien diner, et de bien boire. Promis vos papilles seront ravies par cette cuisine créative. Les prix sont élevés, parfois trop, mais Serge Ahovey a réussi à insuffler un esprit magique à cet endroit, qui nous fait revenir! Parfait pour diner, pour un apéritif dinatoire ou une soirée qui s’éternise. La Mangerie, 7 Rue de Jarente 75004 la-mangerie.com" ["post_title"]=> string(46) "La Mangerie - Notre avis sur ce bar à tapas !" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(23) "la-mangerie-bar-a-tapas" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-05-24 16:07:51" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2019-05-24 15:07:51" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(27) "https://cimer.paris/?p=8303" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }