MENU

Suivez-nous

#LANUIT : épisode 7 feat le DJ et producteur Mansour !

le 24 juillet 2019

Plus besoin de vous présenter le concept, pour ce 7ème épisode de #LANUIT, on a interviewé le DJ et producteur Mansour. Il a mixé lors de notre dernier Cimer Summer Club, et ceux qui y étaient pourront vous l’dire, c’était sublime ! Pour marquer le coup, il vous a concocté une Cimer Tape détonante à trouver en fin d’article.

Peux-tu te présenter rapidement ? 

Alors, Mansour, 22 ans, un petit boy qui sourit beaucoup et qui n’apprécie que la positive vibe. Je mixe aujourd’hui depuis presque 1 an et ce n’est que le début !

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir DJ ? 

Je viens d’une famille africaine qui a une influence musicale hyper vaste. Chez moi, il y a toujours du son quelque part ! Ma mère a toujours rêvé d’être musicienne mais elle n’en a jamais eu la chance. Je suis le seul à faire de la musique. À 8 ans j’ai commencé le Saxophone et depuis je n’ai plus lâché. J’ai commencé à mixer à l’âge de 18 ans mais c’était vraiment pour le côté cool on va dire, je me prenais pas du tout au sérieux.

Après mes études en Californie, je me suis vraiment rendu compte que la musique était primordiale pour moi. C’est ce que je veux faire de ma vie.

Être DJ c’est vraiment le moyen de m’exprimer, mais je prends surtout à cœur la production musicale. Faire découvrir mon univers au public. J’ai pas envie qu’on voie ce gars et qu’il soit référencé comme un simple DJ, non pour moi la chose va plus loin que ça.

Raconte-nous ta première scène ! De bons souvenirs ? 

Alors ma toute 1ère scène, c’était pour la marque de vêtements CHMPGN.

De bons souvenirs ? Évidemment ! J’ai rencontré des gens incroyables, passionnés qui m’ont permis d’exprimer ma passion. C’était l’endroit des révélations, un moment lourd !

Quelles sont tes influences musicales ? 

Les percussions m’ont accompagné depuis que je suis tout petit. Tu peux retrouver dans mes sets une influence afro, mais pas seulement. Mes sets sont également tournés vers la UK Garage, Le Grime ainsi que la Future Beats. J’essaye toujours de proposer quelque chose de nouveau dans mes sets. J’ai une règle : quand tu mixes il est important de faire plaisir aux autres et de te faire plaisir en même temps, c’est ça la vraie alchimie.    

Quel est ton meilleur et ton pire souvenir sur scène ? 

Mon meilleur souvenir ? Pour l’instant ça restera mon 1er festival à la Marvellous Island début juin avec la 99GINGER family, un moment incroyable ! s/o au collectif ! Ça arrive encore plus fort !

Mon pire souvenir ? Mmh j’en ai jamais réellement eu. Je dirais quand des bugs techniques surviennent et te donnent envie de te cacher sous ta table. Ahah

Quels sont tes 5 sons du moment ? 

Buddy : Trouble On Central

Tyler The Creator : I THINK

Skepta : Glow In The Dark (feat. Lay-Z & Wizkid)

Sade : Keep Looking

Dabeull : DR.Fonk

Où rêverais-tu mixer ? 

J’ai pas de lieu précis en tête. L’objectif c’est de pouvoir faire le tour du monde, partager mon univers musical et permettre aux autres de s’évader.

Ça serait vraiment cool de mixer à Londres, Amsterdam ou encore en Australie. Ah ! Et également l’Asie ! il y a des artistes incroyables là-bas.

Tu te verrais faire quoi si tu n’étais pas DJ ? Tu as d’autres passions ? 

Je suis encore étudiant en marketing ! Je ne peux pas dire à ma mère que je veux juste faire de la musique, il faut lui garantir quelque chose, la rassurer ! Mais je suis persuadé de vouloir évoluer dans la musique et je vais tout donner pour réussir : donc juste la musique !

Quel est ton banger qui fait bouger les foules à coup sur ? 

En ce moment ? L’édit « Get Right » de Magic Flowers, à coup sûr !

C’est quand tes prochains gigs ?

Je mixe pour 10pm la semaine prochaine. J’ai aussi une date à Oslo au mois d’août avec Kirou Kirou et Luni !

À part ça je vais bientôt sortir mon 1er Single avec Senpu, une rencontre et un artiste incroyable : ce mec à un talent monstrueux ! Son album arrive bientôt !

Comment définirais-tu un bon DJ ?

Tout le monde peut mixer aujourd’hui. Je pense que la clé c’est de trouver ta propre technique et ce qui te permet de te différencier des autres. On en apprend à chaque GIG. Ça m’arrive d’aller en soirée et d’analyser juste le DJ et sa technicité ahah Oui, je suis un peu fou.  

Comment trouves-tu la vie nocturne à Paris ? 

Ahah, tout peut se passer ! C’est ça que j’adore.

À qui tu veux passer le Cimer! ?

Tout d’abord CIMER à vous, c’est cool de pouvoir m’exprimer pour la 1ère fois sur un média et c’est grâce à vous !

ÉNORME CIMER à ma famille, mon crew, ceux qui me soutiennent tous les jours, qui me boost, vous êtes incroyables.

BIG CIMER à ma manageuse Ava Andreani avec qui j’avance et qui m’a permis de commencer !

Enfin BIG CIMER à la famille 99GINGER, spécial s/o à Kiroubel & Vanna avec qui on garde que la positive vibe pour un réel turn up et qui m’ont permis de participer à des gigs incroyables jusqu’à maintenant.

La Cimer Tape

Découvrez en plus sur Mansour:
Facebook
Instagram
Soundcloud