MENU

Suivez-nous

Kobo valide sa « Période d’essai » avec un 1er album mémorable !

le 28 mai 2019

Kobo, cet artiste belge apparu il y a 3 ans, et révélé avec le magnifique clip de « Baltimore », nous honore d’un premier album mémorable. Magnifiquement réalisé, sombre, percutant, sincère et mélodieux, « Période d’essai » rentre dans notre top 3 des meilleurs projets hip-hop de 2019.

« Quoiqu’il arrive, je me donne au maximum ». – Baltimore

 

 

Toujours vêtu d’un masque, ce mystérieux rappeur s’est rapidement fait un nom en Belgique, puis en France. Après un passage remarqué dans « Rentre dans l’cercle », et de nombreux morceaux à succès, il a pu signer chez Polydor. Aujourd’hui il sort de sa « Période d’essai » et confirme sa stature de poids lourd en devenir.

« Un des futurs piliers de ton rap jeu, tu vas t’y faire mec. » – All eyes on me

Kobo, un artiste aux multiples facettes !

Il entretient le mystère depuis maintenant 3 ans, le Belge est dur à cerner. Il se différencie de par son flow, parfois chantonné, parfois kické, avec ou sans autotune et sur des prods variées, allant de la trap à des sonorités plus jazz comme sur le titre « Nouveau départ ». Sa voix est reconnaissable parmi 1000, il a son style et un univers bien dessiné.

Il semble tiraillé entre un Kobo sombre faisant dans l’égotrip, et une autre version de lui même plus douce, engagée et portée sur les émotions. D’ailleurs, la cover de « Période d’essai » illustre plutôt bien cette dualité.

« Derrière un homme se cache une femme, derrière cette femme un homme qui mate son cul » – Style libre

KOBO

Un premier album d’anthologie

Ce premier album est l’aboutissement de plusieurs années de travail. « Période d’essai » comporte 17 titres, c’est énorme ! Et pourtant… Il a réussi à maintenir un cap, une ligne directrice, tout en variant les sonorités et les thèmes abordés. Il se montre éclectique, sincère et percutant dans le choix des mots. Au-delà de son flow infernal, ses textes sont poussés et remplis de sens.

Comme l’indique le tout premier morceau « Introspection », cet album se veut authentique et personnel. C’est peut-être pour ça qu’il n’y a aucun featuring ? Il assume ses objectifs tout en restant pragmatique.

« On vise la réussite, t’attends que le Christ ressuscite » – All eyes on me 

Pour nous livrer un tel album, il n’a pas attendu que le succès lui tende la main, il a travaillé dur et ça se ressent à travers chaque morceau. La réussite est palpable, il mérite de croquer dedans à pleines dents. Cimer!

« On dit que la vie n’a pas de prix mais je savais déjà que la mienne serait payante. » – Style libre 

 

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Fanlink