MENU

Suivez-nous

Usky nous parle de son dernier projet : Porte Dorée S2 !

le 13 mai 2019

Usky nous parle de son dernier projet : Porte Dorée S2 !

On a discuté avec le rappeur/chanteur parisien Usky. En pleine ascension, ce dernier vient tout juste de sortir un nouvel album intitulé Porte Dorée (saison 2), le premier opus étant sorti en 2018. Un album ou s’entremêlent douceur, amour et poésie…

Ces 2 derniers mois furent plus que prolifique pour le rappeur. Il a sorti 3 clips, et croyez-nous, ils valent le détour !

 

Usky

 

D’ailleurs, nous avons parlé de « Fossette » dans un précédent article, un morceau mélodieux en featuring avec Jok’air, mêlant sex et poésie. Pas la peine de vous dire que leurs 2 styles se marient à la perfection.

Après avoir séduit toute une communauté avec « Porte Dorée » en 2018, il nous gâte d’un 2ème opus tout aussi envoutant. A l’occasion, Usky s’est confié à nous au sujet de sa carrière d’artiste et de ce dernier projet !

Ça fait combien de temps que tu fais du son ? Tu as commencé comment ?

Ça fait à peu près 10 ans que j’écris des textes, mais j’ai lancé Usky en 2016 sérieusement. Avant c’était plus un délire à côté de l’école, du taffe. Et là ça a commencé à devenir sérieux. C’est mon père qui écoutait beaucoup de rap, il m’a fait écouter des classiques, ça m’a fait kiffer. Après j’ai été voir pas mal de concerts, puis un jour j’ai vu le concert de trop et j’me suis dit « Vas’y mais moi en fait j’ai envie d’être là », et depuis j’écris l’histoire pour être là haha.

Au départ, c’était quoi tes sources d’inspirations ?

Des rappeurs comme 113, NTM… De base j’viens vraiment du rap. C’est comme ça que j’suis rentré dans le son. Puis via mon père, j’me suis ouvert en écoutant un peu plus de chanson française, Bashung, Cabrel, c’était un peu ça mes inspis. C’est des musiques qui me faisaient quelque chose.

 

Usky

Comment définirais-tu ton univers ? Dans quel style tu t’épanouis le plus ?

Je dirais que mon univers est un ping-pong perpétuel entre un mélange d’amour et de violence. Avec un flow assez planant, assez cloud dans le fond. Et le style dans lequel je m’épanouis le plus, c’est le style que je propose tout simplement. Aujourd’hui, je ne fais rien sous la contrainte, j’essaye des choses, je sors des projets, j’essaye de me faire plaisir en fait, via le style que j’essaye moi-même d’amener tout simplement.

Il y a plus d’un an, tu sortais un banger explosif avec Ollow et Lord Esperanza, tu as prévu d’autres morceaux dans le genre ?

Ce son c’était une prod de Ollow, un duo de producteur. Ils nous ont appelés pour faire le feat donc ça s’est fait, mais je ne pense pas que ça se refera. C’était vraiment un délire, un morceau hors projet, hors concept, qui est super efficace sur les Lives justement. Pour la partie concert, turn-up. Mais je ne me reverrai pas forcément refaire des sons du style ou m’épanouir vraiment dedans.

 

On a écouté Porte Dorée saison 2, il t’a fallu combien de temps pour réaliser ce projet ?

C’est un projet que j’ai mis beaucoup de temps à faire, en tout cas plus que les autres projets que j’ai sortis avant. C’est un projet qui a été fait en 2 fois, au début j’ai cru qu’il était fini après j’suis re rentré en studio pour refaire du son, pour livrer un peu plus de vécu, d’éléments personnels sur certains sons comme « Spleen » et « Idéal », c’est des concepts que j’ai rajouté à la fin du projet. Et je pense qu’en tout et pour tout, parce qu’en fait j’suis rentré en studio, et j’ai fait d’autres sons et d’autres choses qui ne sont pas forcément pour moi, donc en tout je dirais que j’ai mis 8 mois.

 

Usky

Comment te vient l’inspiration ? Et quels sont les thèmes qui t’inspirent le plus ?

L’inspiration c’est quelque chose que j’ai du mal à provoquer, soit ça vient, soit ça ne vient pas, il n’y a pas de demi-mesure. Ça vient souvent avec la prod, en tout cas pour « Porte Dorée saison 2 » c’est comme ça que ça s’est fait. Ensuite les thèmes qui m’inspirent le plus, c’est tout ce que moi j’ai pu vivre et que j’essaye de retranscrire, j’aime beaucoup aussi les songes sur l’amour passionnel, les démons que peut avoir un homme, sa manière de gérer sa vie, ses relations amoureuses, son comportement en société, toutes ces choses-là en fait.

Le feat avec Jok’air est incroyable, tu as des anecdotes à raconter à ce sujet ? Comment ça s’est fait ?

Merci beaucoup. Le feat avec Jok’Air, à la base c’est un son que j’avais fait tout seul. Puis en réécoutant le son je me suis dit que je voyais vraiment Jok’Air dessus, je n’en voyais aucun autre dessus. Et ça s’est fait de la manière la plus naturelle possible, c’est une super collab, je pense que c’est ma meilleure collab. Si je devais en retenir une, ce serait celle-là.

 

Tu fais tout en indépendant ou tu es signé dans un label ?

Non, je fais tout en indé, j’ai été signé chez Warner en 2016 via un projet que j’avais fait en indé aussi. Donc tout a toujours été fait par la force du poignet, et j’suis juste en édition chez Universal mais c’est plus sur la partie droit d’auteur, song writing etc… C’est encore un autre domaine. Après, ils m’appuient sur certaines choses, mais Usky ça reste du fait maison mon gars !

Tu t’es dévoué à la musique à 100% ou tu fais des choses à côté ?

Depuis 2016 je ne fais que de la musique, j’essaye de développer des business aussi à côté mais qui n’ont rien à voir avec la musique. Donc depuis 2016 je ne fais vraiment que ça.

Quels sont tes projets d’avenir, tes ambitions ?

Mes ambitions elles sont simples, comme tout artiste qui se respecte. C’est-à-dire, essayer de faire en sorte que de plus en plus de gens écoutent ma musique, de trouver des solutions de promo un peu plus innovantes que ce que j’ai pu amener jusqu’à maintenant. Faire des concerts, des choses ultras simples en fait ! J’ai plus des grandes grandes ambitions comme quand j’avais commencé la musique en fait. Je me contente de choses plus simples, je regarde chaque étape qu’il y a devant moi et j’essaye de l’accomplir tout simplement.

 

Usky

Usky, t’as prévu une tournée ou des concerts prochainement ?

J’ai pas de tournée de prévue, mais j’ai un gros concert le 25 mai à la Boule Noire, qui sera peut-être même ma seule date pour le moment. C’est un concert qu’on produit nous-mêmes, on est bientôt complets d’ailleurs donc ça me fait plaisir. Donc le 25 mai à la Boule Noire c’est la seule grosse date qu’il faut retenir pour le moment.

À quand le prochain clip ? On peut avoir quelques infos exclusives ?

Le prochain clip il va sortir avant la date, donc c’est très bientôt, et il a été tourné en Côte d’Ivoire, voilà c’est tout ce que je peux vous dire haha.

Si tu pouvais faire une musique avec un artiste de ton choix, français ou international, ce serait qui ?

J’aimerais faire un feat avec Alain Bashung mais malheureusement il n’est plus de ce monde…

Il y a des projets que tu saignes en ce moment ?

J’écoute beaucoup un mec qui s’appelle SAINt JHN. C’est un mec que j’adore, je le trouve très rock dans son énergie et je saigne de ouf son dernier album qui est sorti il y a un moment d’ailleurs, mais là il a resorti de 2-3 singles que j’adore.

Qu’est-ce qui fait un bon artiste pour toi ?

Un bon artiste c’est avant tout un mec avec une vision. En 2019, je pense que c’est quelqu’un de complet aussi qui sait faire plusieurs choses. C’est un mec qui se débrouille, qui propose un univers, qui crée sans compter sur les autres. Je pense que c’est ça un bon artiste aujourd’hui. En tout cas si je signe un mec demain j’aimerais qu’il soit comme ça en fait.

Enfin, tu passes le Cimer à qui ?

Et… Je passe le Cimer à moi-même c’est important ! Le Cimer à moi-même d’exister haha.

Si tu souhaites assister au concert de Usky le 25 mai à la Boule Noire ça se passe ici !

Event : http://bit.ly/2VXtnIu
Billeterie : http://bit.ly/2HmQ9Qm

 

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Twitter