MENU

Suivez-nous

Tuerie s’habille en bleu gospel pour son EP

le 26 juillet 2021

Nous avons récemment découvert Tuerie avec son EP « Bleu Gospel » composé de 8 morceaux. C’est une découverte pour le moins inattendue mais que certains pouvaient attendre avec impatience !

Après avoir commencé à rapper dans des petites Battle dans les établissements scolaires qu’il fréquente. De son côté, il commence à enregistrer quelques sons mais il ne les sortira jamais par peur d’être comparé aux artistes de sa ville. Il va enchainer les scènes entouré d’un live band et va rapidement être mis en contact avec un jeune talentueux d’Issy-les-Moulineaux : Luidji. Ils vont d’ailleurs rapidement se rendre compte de leur complémentarité et Tuerie va faire en sorte de placer Luidji aux premières parties. Ensembles, ils vont former le groupe Capsule Corp accompagnés de Beeby (le frère de Luidji) et Dinos.

Un jour j’ai essayé de perdre, j’ai quand même gagner. Regarde moi maintenant, j’ai relevé la tête

Bouquet de peur – Tuerie & Gregory Dajardin

Ses début à Boulogne-Billancourt

Tuerie va peu s’intéresser aux études mais va tout de même se révéler des capacités d’éducateur. C’est dans ces conditions qu’il va se lancer dans la formation à la vidéo pour les jeunes de Boulogne. Une belle initiative pour l’artiste !

L’association va former en vidéo, photo et écriture, il se retrouvera même au bout de 8 ans comme le bras droit du président de l’association. Malheureusement, cela ne va pas durer après un accrochage avec le maire de la ville lors d’un évènement. Il sera contraint de quitter l’association, une expérience traumatisante pour lui qui allait devenir papa.

Durant ces années, Luidji aura continué son bonhomme de chemin dans la musique et proposera à Tuerie de rejoindre sa nouvelle structure Foufoune Palace. Tuerie arrive donc enfin sur le devant de la scène et commencera par une série de freestyle comme « Jorja » ou « Adele ». Il présentera l’étendue de ses talents que ce soit en tant que crooner ou punchlineur.

Des influences diversifiées

Comme on peut le voir, Tuerie aura été très influencé par de nombreux artistes comme Kendrick Lamar, J Cole, Drake, Queen ou encore Michael Jackson. Il découvre également la musique en étant plus jeune grâce à sa mère qu’il définit comme une « mélomane », elle va lui faire découvrir des influences musicales comme Elton John, George Michael, le jazz, le rock…

« Il tient le monde entier dans ses mains », reprend Tuerie à la manière de Nina Simone sur « Low », un des titres de son EP à paraître au premier trimestre 2020.

De notre côté on a été super convaincu par cet EP que nous a proposé Tuerie, on adore les influences qu’on ressent au sein des morceaux. Des gros coups de coeur pour les morceaux comme « Le givre et le vent » et « bouquet de peur ». On valide également le dernier clip qui illustre le titre « Tiroir Bleu » de l’EP, il comptabilise à l’heure où nous écrivons l’article 113 000 vue sur Youtube, big s/o à Steven Norel pour la réalisation de ce clip.