MENU

Suivez-nous

Oboy invite Aya Nakamura et Dopebwoy sur « Je m’en tape » !

le 17 juin 2019

Le 12 juillet, Oboy sort son premier album « ΩMEGA », l’un des projets les plus attendus de l’année ! Il nous a déjà dévoilé le clip de « Boy », et l’audio de « Rien à fêter ». Un bel avant-gout, mais ce n’est pas tout ! Vendredi, le rappeur a drop le clip de « Je m’en tape », en featuring avec Aya Nakamura et Dopebwoy. Il impose son style aux côtés des plus grands et marque le coup, l’album sera légendaire !

 

Oboy

Un artiste polyvalent 

À 22 ans, le rappeur s’est déjà fait un nom dans le milieu. Il place sa voix nonchalante sur tous types de prods, de la grosse trap aux sonorités rnb en passant par l’afro. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il sait se renouveler en innovant sans arrêt.

Son premier projet « Southside » paru en 2018 introduisait brillamment l’artiste et ses multiples facettes. Des morceaux sombres et mélancoliques, dans lequel il aborde différents thèmes, l’amour, le sex et son vécu de manière générale. Un projet mélodieux, et finalement très « chanté ».

« Faut qu’on s’barre d’ici tout est bressom par ici » – Nuit

Il introduit la trap avec « Cobra », un morceau venimeux dans lequel il déverse son égotrip avec charisme.

« Ouh, ah, j’arrive comme Cobra (ouh). Donne-nous une griffe, on t’arrache tout l’bras, hey« 

Par la suite, il accentue cette facette trap avec l’incroyable banger « 187 ». Un concentré de violence sur une prod explosive, le tout assaisonné d’un clip incroyable. Un clip permettant d’ailleurs de deviner la venue de son premier album « ΩMEGA ».

Oboy a vu les choses en grand dans « Je m’en tape » !

15 titres, un seul featuring. Bien décidé à marquer le coup, Oboy s’est offert Aya Nakamura dont les talents ne sont plus à vanter. Mais aussi le rappeur hollandais Dopebwoy, célèbre à l’international. Rien que ça ! 3 styles différents, mais qui ensemble, forment un hit de folie.

Sur une prod afrotrap de Le Side, le rappeur s’illustre aux côtés des plus grands. On lui reconnait son flow habituel, Aya prête sa voix sur un couplet et sur les refrains. Dopebwoy balance un couplet entêtant et dépaysant, une recette efficace, le hit est savoureux.

Le clip est coloré, dansant, on y voit les 3 artistes, dans un décor luxueux, entouré de chorégraphes. Ils n’ont pas lésiné sur les moyens, nombreux sont les intervenants. Cette merveille a été réalisée par Vladimir Boudnikoff et produit par Perspective ProductionVincent Vieillard Baron est à la direction de la photographie.

« ΩMEGA », un album qui restera dans les annales

« ΩMEGA », la dernière lettre de l’alphabet grec, symbole d’éternité, un titre annonciateur. L’album sera mémorable ! Les 3 dernières sorties en témoignent.

D’abord, le clip de « Boy », un morceau doux et enivrant, rappelant l’univers instauré dans « Southside ». Ensuite, l’audio de « Rien à fêter », un titre entrainant aux sonorités afrotrap. Puis on en a parlé, le magnifique clip de « Je m’en tape » en présence d’Aya Nakamura et Dopebwoy.

Rendez-vous le 12 juillet pour la sortie d’un album, qui croyez nous, ne passera inaperçu, Cimer!

 

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify