MENU

Suivez-nous

Moka Boka nous fait tourner la tête avec « Juste avant Kwami »

le 30 janvier 2020

Le jeune rappeur belge chante deux de ces amours: la musique, et la gent féminine. Si la femme incarne un sujet récurrent au coeur des morceaux de rap, celle-ci est rarement aussi bien cité que lorsque Moka en parle. Une douce poésie sensuelle qui nous enivre.

Elles lui font tourner la tete

Intro (Pour te voir) Comme une douce invitation, cette intro parfaite mêle la voix du rappeur, qui, comme une confession de coeur à coeur, avoue « je sens trop les choses, je suis trop sensible, je peux tout ressentir, hyper fort, je ressens l’énergie ». Un morceau qui se clôture sur des vocalises, déjà omniprésentes depuis le départ, qui prennent au fur et à mesure plus d’espaces au court des 2:37. Le rythme est effréné, les voix semblent nous emporter, le battement des percussions qui s’amplifie dans les dernières secondes nous prend au coeur. Nous aussi, nous sommes prêts à tout ressentir, hyper fort. Si vous aussi, vous vous sentez prêts, n’hésitez pas à écouter son album dans l’encart juste en bas⇩

Découvrez en plus sur Moka Boka :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify
Bandcamp
Soundcloud