MENU

Suivez-nous

#LANUIT : l’épisode 3 feat Sizix, DJ d’OKLM Radio !

le 3 juin 2019

#LANUIT, le concept est simple : interviewer différents DJ émergents pour faire la lumière sur cette activité encore trop méconnue. Aujourd’hui, c’est avec Sizix qu’on s’est entretenus. DJ de longue date, passant régulièrement sur OKLM radio, il s’est confié sur sa carrière de DJ, son parcours, et ses meilleurs (et pires) souvenirs. À l’occasion, il nous a concocté une Cimer Tape de folie, à s’écouter partout et surtout, sans modération !

Hello Sizix, tu peux te présenter rapidement ? 

Salut, Sizix, 32 ans, basé sur Bordeaux, DJ Hip Hop, Baile Funk, Future Beats principalement !

T’es DJ depuis longtemps ? Tu as commencé comment ?

Depuis 12 ans maintenant (Juin 2007 ma première soirée / Set). À vrai dire avant de mixer, j’organisais des soirées dans le sud (sur Nîmes et Montpellier) ou je vivais, puis de fil en aiguille et par un ancien associé j’ai fini par devenir DJ du groupe que nous avions, puis j’ai arrêté l’organisation pour me focaliser sur mes mixs ! À défaut de jouer d’un instrument, et ayant toujours aimé la musique, ça a été les platines !

Comment s’est faite ta collaboration avec OKLM ? Tu passes quels jours et à quelle heure sur l’antenne ?

Par une connaissance qui bosse là-bas ! Je passe dans les « #OKLMix » les vendredis entre 22h et 00h… Une fois par mois à peu près !

Tu te souviens de ta première scène ? Tu en gardes de bons souvenirs ?

Inoubliable haha… Ouais, ça faisait à peu près un an que je m’entrainais dans ma chambre, seul face à mon mur.
Ce soir-là (de ma première), le club est plein, la moitié sont des connaissances et ami(e)s venus pour l’occasion, j’ai une pression incroyable, j’ai les mains qui tremblent au moment de commencer ! À l’époque je jouais sur CD, j’avais mes deux grosses pochettes de CD’s que je gravais, et je me rappelle que pour ne pas me manquer, j’avais écrit sur un papier les 40/50 premiers sons a jouer dans l’ordre, histoire d’avoir un repère… Après quelques enchainements, la confiance est arrivée, puis ça a été une bonne soirée j’me rappelle ! Super bon souvenir que cette première !

Qu’est-ce qui te fait le plus kiffer dans la musique, dans le fait d’être DJ ?

Ce qui me fait le plus kiffer, c’est l’aspect fédérateur, le fait de ne pas se cantonner à un seul style ! Ça unifie, et on a besoin de ça de nos jours. C’est un peu le paradoxe, je suis « introverti » je n’aime pas me mettre en avant, mais quand tu es en soirée, que tu as toute l’intention braquée sur toi, tu as le contrôle, ça fou la pression et moi j’aime cette pression.

Puis j’adore bouger, et en étant DJ depuis pas mal de temps, je bouge pas mal à l’étranger et c’est un pur kiff. J’ai pu découvrir d’autres ambiances, d’autres délires… Et je me suis rendu compte que la musique française est très jouée en Europe. Ça ouvre des frontières et des opportunités que je n’aurai jamais eues en restant uniquement en France. C’est pour tous ces aspects-là que j’aime être DJ. Puis l’amour de la musique avant tout, depuis que je suis petit et jusqu’à mes derniers jours !

C’est quoi ton pire et ton meilleur souvenir en tant que DJ ?

Pire souvenir… Je dirais les salles vides, les soirées flops ! Quant au meilleur, j’en ai plus de bons que de pires (Dieu merci !), je dirais un club ou je joue de temps en temps en Allemagne à Kaiserslautern. C’est juste les soirées Hip Hop les plus dingues ou j’ai pu jouer en tant que DJ, 300% Hip Hop (New school, Bangers, Old school), du début à la fin!

La salle où tu aimerais le plus mixer ?

J’ai 2/3 « DJ Goals » comme ça haha… Un Boiler Room, jouer dans une soirée Baile Funk à Rio, et un club en Allemagne à Cologne juste incroyable : Bootshaus Club.

Si tu pouvais collaborer avec un artiste français, tu choisirais qui ? Pourquoi ?

PNL… Les premiers qui me viennent en tête ! Pour leur univers, leur créativité, et la liberté totale avec laquelle ils bossent.

Quels sont les 3 morceaux que tu as trop écoutés ?

All time : Tupac – Only God Can Judge Me / Nate Dogg – Aint No Fun / Dogg Pound – Smooth (ouais j’suis West Coast OG)

Cette année : Sango – Me De Amor / Gunna – Space Cadet / Migos – MotorSport / Jarreau Vandal – Saturday Love. Trop écouté, mais jamais lassé !

Tes 3 meilleurs morceaux pour faire bouger les foules ?

Aazar – Gyal / Diva

MC Joao – Baile De Favela

50 Cent – Just a Lil Bit (Throwback archi efficace)

Pour finir, comment définirais-tu un bon DJ ?

Un DJ capable de répondre aux attentes d’une foule en leur faisant plaisir et en réussissant à se faire plaisir aussi ! Un DJ avec une culture musicale, capable de jouer de plusieurs styles sans se cantonner a son seul registre à longueur de sets, qui sait se diversifier tout en gardant son style ! Un DJ qui sait lire, écouter, décomposer un morceau !

La Cimer! Tape

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Soundcloud