MENU

Suivez-nous

Jok’Air revient fort avec Jok’Travolta, son nouvel album !

le 19 mars 2019

Jok’Air revient fort avec Jok’Travolta !

Jok’Air on le connait, il est présent dans le rap game depuis maintenant plus de dix ans. Avec ses acolytes de la MZ d’abord : deux albums et six mixtapes ensemble en 9 ans, un groupe productif donc. Les initiales MZ évoquent la Mafia Zeutrei, du 13ème dont sont originaires les membres.

D’ailleurs on parlait encore de lui très récemment sur Cimer pour son nouveau clip en featuring avec Usky !

 

Un artiste plus que confirmé !

Depuis 2017, Melvin Felix de son vrai nom inonde les ondes en solo avec ses tubes mélodieux et entrainants. Déjà 4 projets solo en seulement 2 ans à son actif : 3 mixtapes et un album. Dès son premier EP solo en 2017 on trouve de nombreux futurs tubes : Squale et Indépendante par exemple. On trouve (surtout?) dans ce projet le fabuleux morceau « La mélodie des quartiers pauvres ». Ce morceau est un hymne à la vie des quartiers populaires : un constat violent et poignant porté par une mélodie et des parties chantées, Jok’Air accompagné par une chorale gospel.

 

 

Depuis ce morceau emblématique de la carrière du rappeur, nombre de tubes et de morceaux remarquables dans les EP de Jok’Air : Mon Bébé, Tu me manques, Ce n’est pas sérieux, pour ne citer qu’eux. Un vent de fraicheur et de tendresse sur le rap français.

En 2018, Jok’Air frappe fort avec son premier album Jok’Rambo. Il est désormais signé chez Play Two, le label de TF1 : et cela se sent, notamment dans la promotion de son album. Sur Jok’Rambo, Jok’Air offrait à son public 17 titres de qualité, alliant rap, chants et mélodies maitrisées.

Ce 29 mars 2019, Jok’Air sort Jok’Travolta, le deuxième album solo de l’artiste. Le rappeur avait définit cet album à venir comme « l’album le plus mélodieux de l’année », celui sur lequel il a le plus travaillé. Il avait promis la présence de violonistes, de bassistes, de chœurs et de nombreuses voix féminines pour l’accompagner et enjoliver l’album.

Et il ne nous a pas déçu ! Comme annoncé par l’artiste, cet album est son projet le plus mélodieux. Le chant prend d’ailleurs une place plus importante que jamais dans l’oeuvre de Jok’Air. Une fois encore, le rappeur prouve qu’il est un des artistes français les plus complets. Il maîtrise aussi bien le rap que le chant, qu’il perfectionne dans cet album.  D’ailleurs les voix féminines portent aussi la mélodie et la douceur du projet. Un grand cimer donc à Suky, Mallaury, Yseult et Chilla pour leurs apports précieux à ce nouvel album.

De nombreux artistes invités sur l’album !

En parlant de voix féminines et d’invités : A noter qu’il y a dans Jok’Travolta de nombreux featurings : Sadek, Alonzo pour les plus populaires.

Jok’Air s’entoure aussi de ses proches : Laylow que l’on trouvait déjà en 2017 avec le morceau Gogo. ROC & Chich, très proches de l’artiste depuis plusieurs années. On remarque (et on apprécie) la présence de Chilla et Yseult : des artistes féminines de talent.

Mais selon le nouveau papa, le plus gros feat de l’album est celui avec sa nièce, de 4 ans! Et Cimer pour ça !

Les punchlines de Jok’Travolta ! 

 

Jok’ Travolta :

« Je bosse dur, je ne traine plus au square,

Une meuf sur ma bite fait des squats,

J’nage dans la mouille comme un squale.

J’fais de la chanson comme Louane,

Vu que j’ai pas le teint de Lomepale,

Pour eux j’incarne le mal.

Ils veulent que je reste dans ma case,

Y’a bon banania. »

 

Bonbon à la menthe :

Les bonbons à la menthe ont l’air de faire fantasmer les jeunes MC! Myth Syzer et Bonnie Banane ont réalisé en 2013 une douce balade sur ce thème. Jok’Air et Mallaury répliquent l’exercice et c’est réussi! Langoureux, frais et doux, à l’image de la voix de la jeune Mallaury.

« J’ai passé tout l’été à té-chan, à part ça, j’ai rien fait d’bien méchant

J’ai couru après ma chance, toi, pendant mon absence,

Combien d’mecs sont rentrés dans ta chambre ?

Fais tomber ta robe Yves-Saint-Laurent,

j’veux voir tes bretelles rouler sur tes hanches

Laisse-moi danser sur ta langue, j’t’en prie, mets pas les dents

Prend-moi comme un bonbon à la menthe

J’ai dit à cette fille : « Tu m’manques »,

Elle m’a dit qu’y’a pas d’argent dans les sentiments

Que ça n’remplit pas le compte en banque,

Qu’elle n’a plus confiance car les hommes mentent

Mais qu’avec moi, c’est différent, si j’joue avec elle,

J’dois lui dire maint’nant

Elle aime me sentir sur sa langue car j’suis frais comme un bonbon à la menthe »

Cimer Big Daddy Jok !

On a validé cet album, la mélodie, les punch, les invités ! A découvrir vite vite vite

Pour finir : un gros Cimer à David Delaplace pour la jolie cover d’album !

 

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Spotify
Youtube