MENU

Suivez-nous

Retour vers le futur : Bon gamin drop une mixtape inédite de 2016-2017 !

le 7 août 2019

Juillet 2019 s’achève à peine et le collectif Bon gamin nous plonge dans leur univers de quelques années en arrière, avec l’écoute d’une « unreleased mixtape (2016-2017) ». 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une compilation inédite de leurs morceaux jamais sortis, créés sur une période d’un an ; juste avant la sortie de tous leurs projets solo respectifs. 

À côté de leurs voyages en solo, les trois gamins rident ensemble. 

Sans pouvoir gommer leur évidente filiation, comme des frères d’une même famille, les trois artistes ont pourtant des personnalités bien différentes, qu’ils ont su chacun mettre en valeur avec brio dans leurs projets. Ichon a ouvert le pas en 2017 avec Il suffit de le faire, journal de bord d’un mec surdéterminé. 2018 a été l’année de Syzer, qui nous enchaînait ses projets Bisous puis Bisous mortels et Loveni sortait enfin un remarquable projet aux nombreuses mélodies entêtantes, Une nuit avec bon gamin, en février 2019. Jamais vraiment loin les uns des autres, on avait pu les voir intervenir tous sur chaque projet.

Cette nouvelle mixtape est donc l’occasion pour eux de nous partager leur complicité créative, leur goût commun pour l’écriture naturaliste et les flow hors du temps. 

Faut qu’on vivesur la route ou chez moi. 

Dépeindre leurs réalités avec des détails dont la vérité parle à tous, ils ne sont pas les seuls à le faire, mais ils le font très bien. Luidji ou encore Makala pour ne citer qu’eux, ont eux aussi ce naturel d’écriture qui nous les rendent accessibles et touchants. Bon gamin c’est expérimental et à la fois imprégné d’un univers nostalgique et bubblegum aux références des années 90, à l’image du morceau Space Jam ; unique featuring du projet, avec le rappeur Hamza

L’ « Unreleased mixtape » nous parle ainsi d’uber de fin de soirée, de matins amoureux et nostalgiques ou de gnoles avec les copains. Et de l’énergie à fournir pour se donner les moyens de leurs ambitions. L’argot de la banlieue Montreuilloise, se marie à ravir aux mélodies nébuleuses du producteur vendéen. On est prêts à sortir le pébroc pour les accompagner sous la pluie de leur mélancolie. 

Myth syzer, romantique Popsicle. 

Derrière les platines, sur un nuage barbapapa c’est un homme qui charbonne. Le Myth ne s’arrête jamais. Entre productions pour les autres ou pour ses propres morceaux, il laisse de plus en plus de place à sa jolie voix sorbet ; apportant une touche pop et féminine aux projets qu’il touche et ainsi, harmonise. 

On en profite donc pour conclure d’une petite douceur que l’hyperactif nous lance en topping pour l’été.

Été 2017, souvenez-vous, on se délectait du Code, sérénade moderne où les soupirants Ichon, Muddy Monk et Syzer, chantaient la sérénade à la sensuelle Bonnie Banane, qui ne leur ouvrait pas la porte. Deux ans jour pour jour après la sortie du Code, Bonnie et Myth nous offre la suite de la romance. Le temps est passé, comme l’amour et les étés qui s’enchaînent. Cette fois, B.B lui en conjure « oublie mon code, jette ma clé, quant à mon password je l’ai changé. » Et Syzer de lui répondre en un gros clin d’œil au Code, « Toi et moi on saigne plus, car toi et moi on s’aime plus ». Juste trop cool. 

Bisous mortels, 

Manon Lefébure. 

Découvrez en plus sur :
Facebook
Instagram
Youtube
Spotify